Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Etes-vous plus riche que le Belge moyen?

En 2009, notre pays a connu sa pire récession depuis la Deuxième Guerre mondiale. Pourtant, le patrimoine du Belge en sort intact. Comment est-ce possible?

(mon argent/l'écho) - On le pressentait. C’est désormais officiel: l’économie belge a enregistré en 2009 sa plus grave récession depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le Produit intérieur brut (PIB) a chuté de 3%, selon les chiffres publiés par la Banque nationale de Belgique (BNB). La crise a fait son œuvre, même si "nous avons évité la récession", comme l’a expliqué Guy Quaden, le gouverneur de la BNB. Et "il faudra des années pour récupérer les pertes de fin 2008-2009" a-t-il prévenu.

Les répercussions continueront à se faire sentir, durant les prochains mois, notamment au niveau de l’emploi. Après les sévères ponctions sur leur avoirs financiers en 2008, les Belges, nombreux à avoir perdu leur emploi ou craignant de le perdre, ont vivement réagi et ont pris leurs précautions.

Patrimoine financier reconstitué

Suite à l’implosion des marchés financiers, le patrimoine financier des particuliers avait fondu de 100 milliards d’euros en 2008. La réaction de survie ne s’est pas fait attendre: fidèles à leur réputation de fourmi, les Belges ont dans le même temps épargné à tour de bras, pour environ 20 milliards d’euros. La perte nette a ainsi pu être limitée à 80 milliards d'euros.

En 2009, le taux d’épargne a encore bondi, atteignant un record historique de 20% (contre 16,6% en 2008): 25 milliards supplémentaires sont venus grossir les livrets sur les 9 premiers mois.

Parallèlement, grâce à la remontée spectaculaire des Bourses durant le 9 premiers mois de 2009 (le dernier trimestre ayant été "neutre"), les plus-values sur le portefeuille d’actifs des particuliers ont atteint 47 milliards d’euros, permettant de récupérer près de la moitié des pertes essuyées en 2008.

Enfin, pour la première fois depuis des années, les dépenses de consommation des familles ont baissé "exceptionnellement" de 1,5%, a constaté la BNB.

Aussi riches que fin 2007

Au final, cela donne ce résultat surprenant: les familles belges sont ainsi redevenues quasiment "aussi riches" qu’avant la crise, en 2007! Grâce à la reprise boursière de 2009 et au taux d’épargne accru, le patrimoine net du Belge moyen atteint environ 157.000 euros. Patrimoine immobilier inclus, une famille moyenne est ainsi à la tête de 365.000 euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés