Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Evitez les arnaques par e-mail

Les temps sont durs pour nombreux d'entre nous. Pour autant, ne relâchez pas votre vigilance. Derrière des "affaires en or" se cache souvent un escroc.
Publicité

(mon argent/arobase.org) – Ces dernières semaines, les gouvernements français et anglais ont mis leurs concitoyens en garde contre les nombreuses tentatives de phishing (hameçonnage) sur le net. En effet, selon des spécialistes français de la délinquance sur Internet, la crise économique serait une période propice car les victimes potentielles - dans ce cas, des personnes à la recherche de "la" bonne affaire - sont nettement plus nombreuses. D'ailleurs, l'Office of Fair Trading craint une augmentation du nombre de victimes à mesure que de plus en plus de personnes doivent faire face à des difficultés financières.

C'est quoi le phishing?

L'hameçonnage, appelé en anglais phishing, est une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d'identité. Concrètement, la technique consiste à faire croire à la victime qu'elle s'adresse à un tiers de confiance (banque, administration, etc.) afin de lui soutirer des renseignements personnels: mot de passe, numéro de carte de crédit, date de naissance, etc.

Mon argent passe en revue pour vous quelques escroqueries, car la meilleure façon de ne pas se laissez piéger, c'est d'apprendre à reconnaître les astuces des escrocs.

1. L'escroquerie à la nigériane

Vous recevez un mail d'un destinataire prétendant être une personne influente et riche mais malheureusement en disgrâce dans son pays. Celle-ci cherche généralement à transférer des sommes d'argent très importantes en Belgique. Mais pour y arriver, elle a besoin de votre collaboration. Bien entendu, elle vous promet de vous récompenser de manière très généreuse (jusqu'à 10% du montant des fonds à transférer). Si vous acceptez de l'aider, elle vous enverra des documents et vous invitera en outre à envoyer vos coordonnées bancaires. Elle exigera également le versement d'une participation financière pour régler des frais de dossiers et payer des intermédiaires, etc. Une chose est sûre: vous ne reverrez plus jamais la couleur de votre argent.

2. Vous avez gagné au loto

Vous avez probablement déjà reçu un e-mail en provenance d'une loterie étrangère vous annonçant votre victoire. Du jour au lendemain, sans jamais avoir participé à ces loteries, vous devenez millionnaire… moyennant bien entendu le payement de certains frais afin de faire transiter l'argent sur votre compte en banque. Ce type d'escroquerie est facilement identifiable. Mais la situation se complique lorsque vous recevez un e-mail en provenance d'une loterie bien connue en Belgique: Euromillions. En effet, au début de l'année 2008, du courriel frauduleux utilisant le sigle de la loterie Euromillions a circulé sur le net. Celui-ci "invitait les prétendus heureux gagnants à renvoyer une copie de leurs documents d'identité, leurs informations bancaires et d'autres données personnelles" souligne La Dernière Heure. Ne vous laissez jamais avoir par ces mails de loterie. Vous pouvez gagner uniquement si vous avez joué. En outre, la Loterie Nationale n'avertit jamais ses gagnants par sms ou e-mail.

3. Votre carte bancaire a été débitée

Un mail vous annonçant la confirmation d'une commande arrive dans votre boîte de réception. Problème: vous n'avez jamais passé cette commande. De plus, ce mail vous signale que votre carte bancaire a été débitée d'un certain montant. Juste en dessous de celui-ci, il est écrit: "Pour toute question concernant cette commande, veuillez appeler le 00 88 213 883 454. Nota bene: notre numéro n'est accessible que depuis les portables". Furieux, vous appelez directement ce numéro… surtaxé, passant par un réseau satellitaire international. Et généralement, votre interlocuteur va tout mettre en œuvre pour faire durer cet appel.

4. Téléphonez d'urgence

D'après Arobase, des mails jouant sur votre stress circulent également. Soi-disant, l'expéditeur détient des informations très importantes sur l'un des membres de votre famille ou bien vous prévient que vous risquez des poursuites. Pour en savoir plus, vous êtes prié de composer le numéro de téléphone de cette personne. Comme pour le cas précédent, "le numéro de téléphone est à l'étranger et coûte jusqu'à 25 euros la minute. Votre correspondant essaie naturellement de faire durer l'appel le plus longtemps possible. L'escroqueur encaisse une grande partie du coût de l'appel", explique Arobase.

5. Travaillez à domicile

Victime de la crise, vous avez été récemment licencié. Puis vous tombez sur une offre plutôt alléchante vous proposant de travailler depuis chez vous tout en gagnant un salaire attrayant pour réaliser des tâches assez simples. Vous voyez cela comme une aubaine en attendant de retrouver un autre travail. Mais bien entendu, cette offre est bidon et ne sert qu'à vous appâter ou à vous soutirer de l'argent en vous faisant payer des faux frais de dossiers. Dans d'autres cas, vous aurez effectivement un travail, mais sans le savoir vous effectuerez peut-être des actions malhonnêtes. Vous devrez par exemple encaisser des chèques frauduleux et transférer les fonds obtenus par vos faux employeurs. Vous deviendrez alors une sorte de "mule" et vous participerez à votre insu à une escroquerie en bande organisée. Et vous risquez bien entendu de vous mettre doublement en danger en leur fournissant vos renseignements privés.

Même si vous connaissez la plupart de ces exemples, les escrocs continueront à trouver des parades pour vous arnaquer. Alors retenez au moins ce conseil: si une offre paraît trop belle pour être vraie, vous risquez d'être décu. Dans ce cas, passez votre chemin et supprimez l'e-mail frauduleux.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés