L'électricité, moins chère que dans les pays voisins

Bloomberg ©Bloomberg

Selon les derniers chiffres de la Creg, les prix de l’énergie continuent à baisser en Belgique. Et le prix des électrons est désormais clairement inférieur à celui des pays voisins.

Entre le 1er mai 2012 et le 1er septembre 2013, le prix de la composante énergie a baissé de 27% en électricité et de 17% en gaz, selon les tout derniers chiffres de la Creg, que nous avons pu nous procurer. Et le prix de l’électricité elle-même, hors frais de distribution, de transport et taxes, est désormais clairement inférieur à la moyenne des prix en vigueur chez nos trois principaux voisins. La molécule de gaz, elle, reste encore légèrement plus coûteuse, mais les courbes de prix sont en passe de se rejoindre.

Si l’on prend en compte la totalité de la facture supportée par les ménages, la baisse est moins spectaculaire, mais tout de même significative: la facture d’électricité a baissé de 9% sur 16 mois, et celle de gaz de 12%, a calculé le régulateur du secteur énergétique en Belgique. Cela corrobore les déclarations faites mi-août par le ministre fédéral de l’Économie, Johan Vande Lanotte, qui annonçait des baisses importantes de la facture d’énergie pour 2013.

La Creg ne dispose pas encore des données permettant de comparer les factures totales des ménages en Belgique et dans les pays voisins au 1er septembre. L’association de défense des consommateurs Test-Achats affirmait hier dans un communiqué que la Belgique était toujours plus chère que la moyenne européenne, mais sur base de comparaisons de ville à ville, et qui remontent au mois de juillet.

Selon l’Observatoire des prix, dès juin 2013, la facture des ménages belges s’était alignée sur la moyenne de celles de nos trois voisins. La facture d’électricité restait plus chère qu’en France et aux Pays-Bas, mais inférieure à celle acquittée par les Allemands. Et pour le gaz, toujours en juin, les ménages belges étaient systématiquement gagnants par rapport aux trois grands voisins. Une situation qui s’est vraisemblablement maintenue.

A savoir

Le régulateur wallon a déjà averti que les tarifs de distribution, qui ont été gelés en attendant que leur régulation ne soit transférée de la Creg vers les régulateurs régionaux, allaient connaître une forte hausse en 2015 ou en 2016.

Le salon de l’énergie

"Les données de la Creg confirment clairement que les efforts que nous avons entrepris pour instaurer une vraie concurrence sur le marché de l’énergie comme le gel des prix, la suppression des indemnités de rupture ou la révision des paramètres d’indexation ont porté leurs fruits, se félicite le secrétaire d’État à l’Énergie, Melchior Wathelet. Mais c’est surtout grâce aux consommateurs, qui se sont informés et ont fait jouer la concurrence. On voit d’ailleurs clairement sur le graphique l’effet de ce que j’avais appelé le "salon de l’énergie", en décembre 2012, quand chacun des fournisseurs a dû se repositionner. J’appelle donc les consommateurs à rester vigilants, et à continuer à faire jouer cette concurrence."

Les paramètres sur lesquels les fournisseurs n’ont pas de prise ont, eux, freiné la baisse de la facture totale. Les tarifs de distribution, qui sont gelés, sont restés stables. Les tarifs de transport sont également stables dans le gaz, mais ils augmentent dans l’électricité, suite à la surcharge wallonne liée aux certificats verts, rappelle la Creg.

Et le régulateur wallon a déjà averti que les tarifs de distribution, qui ont été gelés en attendant que leur régulation ne soit transférée de la Creg vers les régulateurs régionaux, allaient connaître une forte hausse en 2015 ou en 2016. Pour un ménage wallon qui se chauffe au gaz, l’addition pourrait être de l’ordre de 380 euros, reperdant ainsi tout le terrain gagné, et même plus. "Quand vous voyez que certaines intercommunales, grâce à leurs bénéfices dans l’énergie, rachètent des groupes de presse, je ne peux qu’inviter les régulateurs à pousser à la transparence et à la bonne gestion, réagit encore Melchior Wathelet. Les consommateurs n’ont pas fait jouer activement la concurrence pour se faire reboxer sur les tarifs de distribution."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect