Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

La fédération des entreprises de pompes funèbres lance sa propre assurance obsèques

La fédération collabore sur ce projet avec Agallis, une filiale de AG Insurance.

La Fédération nationale des unions professionnelles et chambres syndicales des entrepreneurs de pompes funèbres de Belgique (FNPFB) lance sa propre assurance obsèques sous le nom de Funalia. "Un enterrement sur vingt donne aujourd'hui lieu à des problèmes de paiement", a indiqué lundi Johan Dexters, président de la FNPFB, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Environ 100.000 enterrements sont dénombrés chaque année en Belgique. Les crémations représentent 52% des enterrements, les 48% restant étant des inhumations. A cause de la crise économique, quelque 5.000 enterrements sont en défaut de paiement.

La FNPFB, qui représente 70% des 540 entreprises belges de pompes funèbres, a développé, en collaboration avec Agallis, une formule qui permet d'organiser soi-même son dernier voyage. La formule offrirait plus de sérénité à la personne assurée mais aussi à l'entrepreneur de pompes funèbres, qui est ainsi certain que les factures ne resteront pas impayées.

Si le paiement peut s'effectuer en une fois, il peut également être étalé sur plusieurs échéances. Actuellement, un enterrement coûte en moyenne 5.000 euros. Le site www.funalia.be propose d'effectuer des simulations de coûts.

Pour Johan Dexters, le marché est prêt à accueillir ce type de produit: "En Belgique, à peine une personne sur dix souscrit une assurance obsèques actuellement. Aux Pays-Bas et en France, ce chiffre est de huit personnes sur dix."

Avez-vous intérêt à prendre une assurance obsèques?

Les frais funéraires représentent une somme conséquente. Et manifestement, de plus en plus de personnes ont des difficultés à payer. Une assurance obsèque peut être une solution.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés