Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

« Le Belge » dépense 580 € pour les fêtes. Et vous ?

580 euros sous le sapin et sous le gui… Ce sera le budget moyen du Belge pour les fêtes de Noël et nouvel an. Une part très importante sera consacrée aux plaisirs de la table !
Publicité

(mon argent) - Cette année, le budget moyen du Belge pour les fêtes de fin d’année sera en recul de 2%. En moyenne, nous consacrerons quand même 580 euros aux cadeaux et aux agapes festives, ce qui reste conséquent. Pourtant, c’est relativement peu  par rapport à nos voisins, d’après les résultats de l’étude européenne sur les intentions d’achat  (*)  réalisée par le cabinet de conseil Deloitte.

Deux tiers des Européens restreindront cette année leurs achats à cause de la crise. Ils privilégieront davantage les cadeaux utiles, durables, voire d’occasion ainsi que les marques de distributeurs. Globalement, les dépenses consacrées aux cadeaux, à l'alimentaire et aux sorties devraient ainsi baisser de 3,8% dans l'ensemble de l'Europe, contre 6% en 2008.

Le top 5 des cadeaux du Belge

Le top 5 des cadeaux favoris du Belge n’a pas changé par rapport à 2008, sauf que, signe des temps de crise, la bonne vieille enveloppe d’argent liquide grappille une place pour se hisser à la deuxième marche du podium devant les livres, les vêtements et chaussures et les cd et la musique. Le bon-cadeau reste de loin le favori.

En Europe occidentale, ce sont par ailleurs les Belges (juste derrière les Suisses) qui dépensent le plus pour les repas de fête.

Ailleurs en Europe

Les restrictions seront particulièrement fortes dans les pays que la crise a touchés de plein fouet comme l'Espagne (-9,1% à 735 euros) et la Grande-Bretagne (-17,4% à 600 euros). Mais malgré un budget sévèrement raboté de 22,4%, les Irlandais comptent parmi les plus dépensiers (1.100 euros)  avec les Luxembourgeois.

A l'ouest, on offrira moins de cadeaux, mais des cadeaux d’une valeur un peu plus élevée. A l'est, on sera généralement plus généreux, avec la volonté de se rapprocher du mode de vie occidental.

(*) L'étude a té réalisée dans 18 pays auprès d'un échantillon de 17.567 personnes âgées de 18 ans et plus, entre septembre et octobre.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés