mon argent

Le concours Lépine a repéré Magui, l'ordi qui parle pour Papy et Mamy

Au concours Lépine de 1949, l'inventeur français Pierre Bourguignon présente le velopla. Contrairement à une bicyclette, le pédalier est à la place de la selle.

Dans le cadre de la Foire de Paris, 500 petits inventeurs géniaux et ingénieux se disputent le prestige des lauriers du concours Lépine. L'an dernier, plus d'une invention sur deux a été commercialement valorisée.

(m24/l'écho) - Fondé en 1901, le Concours Lépine a consacré de nombreuses inventions faisant désormais partie du quotidien. Et d'autres qui sont un peu plus farfelues... Magui, un ordinateur simplifié pour personnes âgées, a remporté le Concours Lépine 2008 organisé depuis ses débuts dans le cadre de la Foire de Paris.

 

L'ordinateur simplifié

Conçu en 2005 par Fabrice Guiraud, un jeune informaticien de 24 ans associé en société depuis l'an dernier avec un copain pour mettre au point et commercialiser l'invention, « Magui » a obtenu le Prix du président de la République et le fameux vase de Sèvre en récompense. Ultra-simplifié et essentiellement orienté sur la communication (réception de mails, vidéoconférence, etc.), il se compose d'un simple écran plat entièrement tactile et ne requiert ni souris, ni clavier.

Magui s'adresse à des personnes âgées ou atteintes de la maladie de Parkinson ; il a d'ailleurs été testé et amélioré avec l'appui pratique de pensionnaires en maisons de repos. L'écran, équipé d'une webcam et de très grandes icônes, est doté de hauts parleurs. Lorsqu'un mail s'affiche, une voix le restitue oralement au même moment.

 

La moitié des projets récompensés

Parmi les 250 récompenses décernées, figurent aussi des toilettes publiques autonettoyantes pour chiens, un système de sécurité permettant de stopper un bouchon de champagne, ou encore un meuble à langer distributeur de couches.
Comme chaque année, 500 inventions ont été sélectionnées pour cette 107e édition du concours. La sélection des lauréats au tableau d'honneur est confiée à un jury de 47 membres rassemblant autant de spécialistes d'un secteur particulier, organisés en « classes » selon leur créneau d'activité : santé, pédagogie, énergie, transport, informatique…

En 2007, 51 % des inventions présentées ont trouvé une finalité : fabrication en série, intérêt d'un distributeur, investissement en vue d'industrialisation, valorisation par l'inventeur lui-même, etc. Et ce pourcentage est en croissance constante depuis la création du prix.

Le Grand Prix du Sénat a été attribué au « Babystop », une serrure sécurisée interdisant l'accès des pièces dangereuses aux jeunes enfants ; elle a été conçue par Bertrand Wartel.

Le Grand Prix du concours Lépine a récompensé une « cellule habitable mobile développable et escamotable », imaginée par l'inventeur Jean-Pierre Appert. « Il s'agit d'un cube de 4 mètres sur 4, que l'on peut agrandir en dépliant de chaque côté des coques rigides, qui contiennent un coin cuisine et salle de bain ainsi qu'un coin lit », a indiqué Barbara Dorey, organisatrice du concours. Les cubes, qui se transportent très facilement, peuvent servir pour le loisir ou être utilisés dans des zones sinistrées.

 

Les transports ont la cote

Le Prix du Premier ministre a récompensé le « concept car Zest électrique », de la société Acréa. Cette voiture ronde de deux places, cabriolet, pèse 550 kg dont 200 kg de batteries lithium. « Cette année, il y a eu énormément d'inventions tournant autour du transport, avec des objets utilisant les énergies renouvelables ou liés à la sécurité routière », a expliqué Mme Dorey. « C'est inévitable. Les inventeurs cherchent spontanément à répondre aux besoins qui s'expriment et, forcément cette année, les énergies renouvelables sont au centre des préoccupations. » Les problématiques de transport et d'espace sont aussi récurrentes.

Également récompensée par le prix Léonard de Vinci, une trottinette à quatre roues qui se dirige avec des mouvements de skieur. Côté loisirs, « Néo Sun » a reçu le prix du président du jury. Cette chaise longue, positionnée sur un socle rotatif, permet à l'utilisateur de la faire pivoter sans effort.

 

Un concours historique

Le concours a été fondé en 1901 par Louis Lépine, préfet de la Seine-et-Oise, également créateur du permis de conduire, du rond-point et de la réduction de vitesse en ville. Il a consacré de nombreuses inventions faisant désormais partie du quotidien, tels la lampe de poche (1903), le stylo à bille (1919), le fer à repasser à vapeur (1921), l'aspirateur (1923), les verres de contact (1948) ou le vélo électrique à énergie solaire (1993).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect