Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Le home trainer pour les nuls

La météo n'est pas au beau fixe? Voici quelques solutions - dont Zwift - pour vous entraîner à tout moment à domicile et de manière ludique.
L'application Zwift est utilisée par 2,5 millions de cyclistes dans le monde, dont des professionnels. ©ZWIFT

Cela ne vous a probablement pas échappé lors du premier confinement: de nombreux athlètes ont passé du temps à s’entraîner sur un vélo fixé à un système qui permet de faire du surplace et devant un écran qui faisait défiler un parcours virtuel. Ce système est un home trainer (HT) et l’app la plus populaire (avec plus de 2,5 millions d’utilisateurs répartis au travers de 190 pays) s’appelle Zwift (15 euros/mois pour plus de 130 parcours).

C’est d’ailleurs grâce à de tels apps fitness (qui reposent sur la technologie du gaming) que treize cyclistes professionnels, comme Olivier Naesen ou Greg Van Avermaet, ont pu s’affronter à distance, mais de manière interconnectée sur un parcours de 32 km lors de la première édition virtuelle du Tour des Flandres (en avril 2020). Dans ce cas-ci, les organisateurs ont jeté leur dévolu sur l’app Bkool (10 euros/mois), qui a reproduit tout le parcours pour l’occasion.

Une expérience notamment appréciée par son vainqueur Remco Evenepoel, qui a pédalé depuis son grenier. «C'était très drôle», a-t-il glissé à l’AFP. «Je pense qu'on s'est tous amusés malgré la frustration de ne pas être poussés par la foule.» Mais aussi par Tim Wellens, qui a pédalé depuis son balcon sous le soleil de Monaco et qui a déclaré à Eurosport que «c’était une chouette expérience».

Home trainer

Étant donné que le couvre-feu se prolonge, que les salles de sport n’ont toujours pas pu rouvrir leurs portes et que la météo est franchement pourrie, vous êtes probablement tenté par un investissement dans un HT, histoire de vous maintenir en forme tout en réalisant des séances de sport moins ennuyeuses à domicile.

320€
Le prix d'un kit de base selon Eric Min, le CEO de Zwift.

Le hic, c’est que vous n’y connaissez strictement rien et que les rares fois où vous avez tenté de vous y intéresser, vous avez été rebuté par tout le matériel (notamment des capteurs de cadence, de vitesse ou de puissance) qu’il vous faut vous procurer, ainsi que par des termes technologiques comme «dongle» ou «ANT+» qui ne vous disent strictement rien.

Cependant, si vous êtes prêt à y consentir un tout petit peu de temps pour comprendre, un kit de base (hors ordinateur, Apple TV, smartphone ou tablette) ne vous coûtera que 320 euros (à condition d’être déjà équipé d’un vélo), selon Eric Min, le CEO de Zwift. Mais dans ce cas, vous risquez de ne pas profiter pleinement des sensations réelles que peuvent vous apporter ces technologies virtuelles.

De fait, il est possible de trouver sur le marché trois types de HT: le classique, le connecté et l’interactif. Si vous souhaitez pédaler avec une app comme Bkool ou Zwift, c’est vers les deux derniers que vous devez diriger votre choix. Dans le cas d’un HT connecté (à partir de 500 euros), c’est à vous de faire évoluer manuellement la résistance lorsque l’application vous le signalera.

Le home trainer kickr snap de Wahoo ©wahoo

Si vous souhaitez une expérience totalement immersive, il vous faudra un HT interactif qui pilotera automatiquement la résistance, vous permettant de vous concentrer pleinement sur vos efforts. Les marques les plus populaires sont Elite, Wahoo, Tacx.

Si vous n’avez aucune idée du matériel à acheter, il y a bien sûr toujours moyen de se faire conseiller en boutique. «Je propose du matériel pour lequel il n’y a pas grand-chose à faire pour installer un HT et, si nécessaire, je reste toujours à la disposition de mes clients pour leur expliquer l’installation de A à Z, qui n’a finalement rien de très compliqué», précise Régis Picoux, du magasin Cycles Picoux.

Pour une expérience totalement immersive, optez pour un home trainer interactif qui pilotera automatiquement la résistance.

Smart Bike

Cela dit, si vous n’avez pas de deux-roues chez vous (ou que vous ne souhaitez pas l’utiliser pour vos entraînements à domicile), il est possible d’acheter un vélo d’entraînement intelligent.

C’est le cas par exemple du Tacx Neo Bike (2.600 euros), recommandé notamment par Zwift. «C’est le seul vélo intelligent qui vous permet de ressentir les vibrations dues au revêtement des routes virtuelles de Zwift», selon les concepteurs de cette app. «Grâce à son changement de vitesse virtuel, à son choix de composants disponibles et la simulation de descente, vous pourrez avoir l'impression de rouler sur des routes gravillonnées ou sur des pavés, sentir votre chaîne passer d'un pignon à l'autre et ressentir le vent de l'accélération d'une descente rapide.»

Le Neo Bike de Tacx est une solution all-in recommandée par l'application Zwift. ©Tacx

Notez que celui-ci est équipé de deux ventilateurs interactifs qui peuvent être programmés pour régler le débit d'air en fonction de votre vitesse, de votre rythme cardiaque ou de la puissance que vous développez.

Enfin, si vous préférez vous balader sur des parcours filmés, allez jeter un œil sur des apps comme Tacx Training ou Kinomap.

Top 5 Virtual Video Indoor Cycling Apps In 2020

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés