Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Le patrimoine des Belges? 1.085 milliards d'euros!

Le patrimoine financier brut des ménages, avant déduction de leurs dettes, atteignait 1084,9 milliards d’euros à la fin de l’année 2013, un nouveau montant record.
©Shutterstock

Il s’agit d’une hausse de près de 5% par rapport à la fin de l’année 2012 (1036,43 milliards d’euros).

Les bonnes performances boursières ont gonflé le patrimoine financier détenu par les Belges au quatrième trimestre de l’année 2013. Selon des chiffres publiés par la Banque nationale de Belgique sur son site internet, le patrimoine financier net des particuliers s’est accru de 19 milliards d’euro pour atteindre 864,5 milliards d’euros au 31 décembre 2013. La valeur des actions et autres participations détenues par les ménages a progressé de 9,8 milliards sur cette période. L’indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles avait enregistré une progression de 4,34% au dernier trimestre de 2013. La hausse des cours de bourse a aussi affecté positivement l’encours des parts d’OPC (fonds de placement) et des produits d’assurance détenus par les particuliers.

Le livret reste le produit le plus populaire au dernier trimestre de 2013. Les ménages ont gonflé leurs comptes d’épargne de 4,1 milliards d’euros et leurs comptes à vue de 1,7 milliard d’euros. Les produits d’assurance ont eux aussi séduit les ménages qui y  ont placé 1,9 milliard d’euros.

En revanche, les titres à revenus fixes tels que les obligations (-1,2 milliard d’euros) et les fonds de placement (- 2,5 milliards d’euros) ont fait l'objet de cessions.

Le patrimoine financier brut des ménages, avant déduction de leurs dettes, atteignait 1084,9 milliards d’euros à la fin de l’année 2013, un nouveau montant record. Il s’agit d’une hausse de près de 5% par rapport à la fin de l’année 2012 (1036,43 milliards d’euros).

Du coté des dettes, les nouveaux engagements financiers des particuliers ont progressé de 2,6 milliards d’euros au qiatr. Cette évolution reflète principalement l’octroi net de crédits hypothécaires (+ 1,6 milliard d’euros).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés