Le "Prime Day" d'Amazon, le "Black Friday" de l'été

©REUTERS

C'est la journée des bonnes affaires sur Amazon. Durant 48 heures, le site d'e-commerce réitère son "Prime Day"... entaché cette année par une grève des salariés d'Amazon en Allemagne.

La nouvelle édition de "Prime Day", le festival mondial des super bonnes affaires du géant de l’e-commerce Amazon a débuté ce lundi 15 juillet à minuit et durera – pour la toute première fois de son histoire – 48 heures. "Cette année, nous célébrons les membres Amazon Prime avec des offres de divertissement exclusives, des lancements de produits en exclusivité", selon Amazon.

Cette année, nous célébrons les membres Amazon Prime avec des offres de divertissement exclusives, des lancements de produits en exclusivité.
Amazon

En effet, pour en profiter, il faut être abonné à Amazon Prime (pour lequel il existe une offre d’essai de 30 jours résiliables à tout moment). L’abonnement mensuel coûte 5,99 euros tandis que l’annuel revient à 49 euros. Il permet de profiter de nombreux services comme la livraison en un jour ouvré sur 2 millions d’articles, l’accès à Amazon Prime Vidéo ou encore à Amazon Photos.

Si vous comptiez justement acquérir l’un ou l’autre équipement, ce sera sans doute l’occasion. Amazon vous propose d’ailleurs de déjà ajouter ceux qui vous intéressent dans une liste d’envies et de comparer leur prix le jour-J, histoire d’être certain de faire une réelle bonne affaire. L’année dernière, cet événement a permis au géant américain d’écouler plus de 100 millions d’articles en 24h.

Grève en Allemagne

C'était sans compter sur une grève en Allemagne, qui risque fortement de ralentir des délais de livraisons des colis. En effet, les salariés de sept centres d'Amazon en Allemagne ont entamé dimanche soir une grève qui doit durer au moins jusqu'à lundi soir.

Le syndicat allemand des services Verdi a appelé les salariés d'Amazon à une grève d'au moins deux jours cette semaine pour réclamer de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail. Selon Verdi, la grève va impacter notamment les centres logistiques de Rheinberg (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) et de Bad Hersfeld (Land de Hesse).

Amazon dispose de 12 entrepôts en Allemagne, son marché le plus important derrière les Etats-Unis.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect