Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les 5 voitures anciennes les plus chères au monde

Crise, vous avez dit crise? À en croire les montants record obtenus pour des ancêtres automobiles ces dernières semaines, on dirait en tout cas que ce secteur n’en souffre pas le moins du monde. Un nouveau record a même été marqué la semaine dernière, à 24 millions d’euros.

(mon argent/most-expensive) - 24 millions d’euros pour une old timer. Un montant qui, en temps de crise, a de quoi faire froncer les sourcils. Et pourtant, pas vraiment, selon les observateurs. Les prix record seraient en effet attribuables à la crise, justement. Compte tenu de la volatilité des marchés boursiers, les investisseurs partent en quête d’autres objets d’investissement. Les œuvres d’art et les ancêtres figurent dans la liste des élus.

Hasard ou non, dans le monde de l’art aussi, un nouveau record a été atteint chez Christie’s avec la peinture ‘Nu au plateau du sculpteur’ signée Picasso, adjugée 106,5 millions de dollars. L’œuvre pulvérise ainsi le précédent record de 104,3 millions de dollars, atteint plus tôt dans l’année par la sculpture ‘L’homme qui marche’ d’Alberto Giacometti.

Au rayon old timers, épinglons la vente aux enchères de "Sporting Classics" par RM Auctions à Monaco le 1er mai dernier. Au total, les voitures vendues ont rapporté 33.235.917 euros.

Pas moins de cinq lots ont été adjugés plus de 2 millions d’euros. Voici le top 5 des ancêtres les plus chers.

1.  Bugatti 57SC Atlantic (1936): 24 millions d’euros

Depuis la semaine dernière, le classement est donc mené par la Bugatti 57SC Atlantic de 1936. Son prix exact n’est pas connu mais se situe entre 30 et 40 millions de dollars, soit environ 24 millions d’euros. La Bugatti portant le numéro de châssis #57374 fut la première produite. Elle se trouvait dans la succession de Peter Williamson, neurologue, décédé en 2008, président du Bugatti Club américain. Williamson avait acheté la voiture en 1971 pour 59.000 dollars. Il n’existe plus que deux ‘Atlantics’. L’autre exemplaire se trouve actuellement dans le garage de Ralph Lauren.

2. Rolls-Royce Phantom II Continental (1934): 9 millions d’euros

Construite spécialement pour le Maharajah de Rajkot, cette voiture a été baptisée ‘the Star of India’. C’est l’une des 281 Continental Phantom II assemblées. Sa caractéristique ? Ses 14 phares, dont un pivote avec le volant. De même, la combinaison de couleurs orange/aluminium est unique. La Star of India a été adjugée aux enchères en même temps que 24 autres rarissimes Rolls et 3 Bentley. Après les enchères, il s’est avéré que la voiture avait été adjugée 13 millions de dollars mais celle-ci a été enlevée de la liste officielle.

3. Ferrari 250 Testa Rossa (1957): 9 millions d’euros

Officiellement, en deuxième place, officieusement en troisième place du classement, la Ferrari 250 Testa Rossa a été vendue en mai 2009 à l’Italien Maranello pour 9.020.000 euros. Ce bolide, qui porte le numéro de châssis 0714TR, est l’un des 22 modèles assemblés. La Ferrari 250 TR est connue pour sa victoire à 10 des 19 courses auxquelles elle a participé entre 1958 et 1961. Avec une longue série d’autres courses à son palmarès, la Ferrari figure parmi les voitures ayant participé au plus grand nombre de courses.

4. Ferrari 250 GT California Spyder (1961): 7,04 millions d’euros

Cette Ferrari a été vendue en mai 2008 lors du ‘Ferrari Leggenda e Passione’ de la maison de vente aux enchères RM Auction’s pour 7,04 millions d’euros. Le fier acheteur était le présentateur de radio britannique Chris Evans. Avant cela, elle avait appartenu pendant 25 ans à l’acteur James Coburn.

5. Bugatti Type 57S (1937): 3,4 millions d’euros

Les héritiers du Dr. Harold Carr ont découvert cet ancêtre particulier dans le garage du défunt. Le véhicule a été adjugé aux enchères par Bonham’s en février 2009 pour 3.417.500 euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés