Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les achats en ligne désormais plus sécurisés

Dès ce mardi, il n'est plus possible d’effectuer des achats en ligne de plus de 1.500 euros sans une authentification forte. La mesure sera progressivement généralisée à tous les montants.
Dès ce 25 août, de nouvelles mesures de sécurité sont prises pour les transactions en ligne. ©Photo News

Acheter en ligne via simplement le numéro de sa carte de crédit et le code CVC  (les trois chiffres indiqués au dos de la carte), c’est bientôt fini. Bien que rapide, le procédé n’est pas vraiment des plus sûrs. Sans la moindre authentification nécessaire, il suffit, sur certains sites, de simplement disposer de la carte de quelqu’un pour faire des achats.

"En Belgique, la plupart des commerçants sont en ordre. Cela est moins le cas des sites de vente en ligne étrangers."
Febelfin
La Fédération belge du secteur financier

Afin de remédier à cette lacune de sécurité, l’Europe a décidé de réglementer. Dès janvier prochain, il ne sera plus possible de régler un achat sans une ‘authentification forte’ au préalable. Afin de réaliser un achat, une étape d’identification supplémentaire sera nécessaire (via par exemple le code PIN).

Mise en place progressive

Afin d’éviter la surprise générale au lendemain du réveillon, la Belgique a décidé de prendre les devants sur la mesure européenne. Dès ce mardi, l’authentification forte sera indispensable pour des achats de plus de 1.500 euros. Petit à petit, ce montant sera revu à la baisse. Dès le 22 septembre, la réglementation concernera toutes les transactions d’un montant supérieur à 250 euros.

Une dernière étape est prévue le 19 octobre pour les achats de plus de 30 euros avant une généralisation à toutes les transactions à partir du 17 novembre. "En Belgique, l’authentification forte des clients est cependant déjà bien établie. La plupart des commerçants sont en ordre. Cela est moins le cas des sites de vente en ligne étrangers, qui sont moins familiarisés avec l’authentification forte", précise Febelfin, la Fédération belge du secteur financier.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés