Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Les extensions de garanties, vraie-fausse bonne idée?

Certains signes ne trompent pas. Lorsqu’un vendeur vous conseille avec insistance l’achat d’un produit et qu’une offre semble trop belle pour être vraie, il y a souvent anguille sous roche. Les extensions de garanties ne font pas exception à la règle.
Publicité

Après avoir visité six magasins (Krëfel, Makro, Media Markt, Vanden Borre, BelCompany et The Phone House) Test-Achats a constaté que la garantie complémentaire commerciale payante offre rarement une garantie supplémentaire, quand elle ne limite pas la garantie légale.

Il est en outre apparu que de nombreux défauts ne sont pas couverts, que des vendeurs refusent de remplacer un appareil en panne, que 40% de ces garanties ont une durée inférieure à deux ans ou n’offrent qu’une valeur ajoutée très limitée pour les GSM,  smartphones, etc.

"Les gens pensent que les assurances pour ce type de biens les couvrent suffisamment, mais beaucoup de contrats mentionnent une série d'exclusions (notamment l’oxydation des GSM) qui interdisent aux consommateurs de se faire rembourser leur achat en cas de problème", commente Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test-Achats.

Test-Achats vient en outre de mettre en demeure Media Markt de respecter les dispositions légales du Code civil en matière de garantie. En mars dernier, l'organisation avait déjà mis en demeure Apple de respecter la loi belge sur la garantie.

3 ans de garantie en plus

La formule la plus courante de ce type de garantie permet de bénéficier à l'issue de la garantie légale, de services relativement équivalents pendant une durée de un à trois ans. Certains contrats offrent la possibilité de remplacer le produit défectueux par un produit neuf. Des polices protègent également la totalité du produit quand la couverture "standard" exclut certains composants.

C’est notamment vrai pour  la formule "spécial iPad" qui inclut le bris de glace même si l’utilisateur fait tomber lui-même sa tablette. Mais prenez-garde car souvent le "diable" se cache dans les toutes petites lettres du contrat…

Combien ça coûte?

Inutile de protéger des appareils très technologiques pour une longue durée. Pourquoi payer une fortune pour l'extension de garantie de 5 ans pour un ordinateur qui d'ici 3 ans ne sera plus assez puissant pour supporter de nouveaux logiciels?

Ces assurances complémentaires coûtent cher. Les prix des extensions de garanties dépendent de l’article. Certaines enseignes facturent leurs polices avec des échelles de prix (79 euros pour les produits de moins de 249 euros, 99 euros pour ceux de moins de 499 euros…) mais la plupart calculent un ratio entre le prix d’origine de l’équipement, le coût supposé des réparations et celui du déplacement du réparateur.

Quelle est la règle d'or?

Il ne faut jamais dépenser plus de 30% de la valeur du produit neuf. Chez Krëfel, une extension de garantie de 5 ans pour un réfrigérateur à l’américaine Samsung de 1.699 euros vous sera facturée 124 euros. La note atteindra 149 euros pour un Home Cinema avec enceintes de la marque Bose. Vanden Borre assure pour la même durée une machine à laver Bosh de 599 euros contre le versement de 100 euros supplémentaire.

Sur le site belge de Pixmania, un contrat supplémentaire de 3 ans pour un ordinateur HP Pavillon de 712 euros vous coûtera 49,68 euros. Il faudra débourser 150,35 euros pour assurer pendant 5 ans un téléviseur plasma LG de 1.049 euros. Le contrat de 3 ans ne dépasse pas 90,41 euros mais il n’apporte qu’un an de "tranquillité" supplémentaire. L'écran est en effet assuré par son fabricant pendant une durée de deux ans.

2 ans de garantie

Faut-il craquer pour ce type de garantie? "Le moins que l’on puisse dire est que nous ne sommes pas très favorables à ces produits. Le principal souci est qu’ils sèment la confusion entre la garantie légale à laquelle tous les consommateurs ont droit et la garantie commerciale que les commerçants essaient de vendre", note Jean-Philippe Ducart.

"La garantie légale, qui dure en général deux ans, offre un recours aux personnes en cas de produits défectueux. En outre, les articles sont sensés être fiables de nos jours", a-t-il ajouté. Beaucoup d’acheteurs ignorent que la loi impose aussi des obligations de garantie au vendeur pendant deux ans.

La garantie légale de conformité suppose que le produit acheté soit conforme à la description donnée par le vendeur et qu’il présente les qualités qu’un client est en droit d’en attendre. La garantie pour vices cachés protège le consommateur des vices non apparents lors de l’achat qui rendent l’appareil inutilisable.

Certaines polices offertes par les distributeurs sont franchement équivoques. Il faut regarder de près les clauses limitatives et autres exclusions pour "usage anormal"! Les pièces dites "d’usure" sont également souvent exclues des extensions de garantie. Ce terme très flou peut comprendre la télécommande d'un téléviseur, un joint de hublot de lave-linge voire même le "touchpad" d’un ordinateur portable.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés