Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les fers de lance des partis francophones

Chaque parti a ses dadas. A la veille des élections, nous leur avons demandé quelle serait leur priorité en matière de finances personnelles si les urnes les mettaient en position de décider.

(mon argent) -  En gros, quelle est la mesure touchant de près à votre portefeuille qui serait prise après les élections?

CDH: Relever le minimum imposable

"Trop de personnes perdent de l'argent lorsqu'elles acceptent un travail salarié. La différence entre certains revenus de remplacement et le salaire perçu est trop faible pour compenser les coûts (garde d'enfants, déplacements…) encourus pour pouvoir travailler. Il faut lutter contre ces pièges à l'emploi. Un chômeur qui accepte un emploi doit gagner au minimum 20% de plus. Des mesures en ce sens ont été prises sous l'impulsion notamment de la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, comme le relèvement du minimum imposable. Il faut continuer dans cette direction et relever progressivement le revenu minimum imposable de 6.700 à 10.000 euros. Cela contribuerait en outre à retrouver une meilleure progressivité de l'impôt".

ECOLO: Partenariat public-ménage

"Après la réalisation d'un audit énergétique gratuit, une société publique régionale de PartenariatPublic Ménages proposerait un mécanisme de financement rendant les investissements dans les économies d'énergie et les énergies renouvelables ‘indolores’: le ménage ne doit pas avancer de fonds propres et la mensualité remboursée reste inférieure ou égale aux économies d'énergie réalisées grâce à la diminution des factures d'énergie. Une fois l'investissement remboursé, les économies réalisées suite à la baisse de la consommation énergétique reviennent intégralement au ménage."

MR: Encourager les actifs

"Le MR  plaide pour que lorsqu'une personne augmente son volume de travail ou retrouve un emploi, elle bénéficie d'une augmentation sensible de son pouvoir d'achat. Il faut en effet redonner de la cohérence à notre système social, salarial et fiscal. Aujourd'hui, beaucoup de personnes retrouvant un emploi ou travaillant plus d'heures par semaine ne gagnent presque rien en plus. Dans certains cas ces personnes perdent de l'argent si l'on tient compte de la conditionnalité d'avantages sociaux divers ou des frais liés au travail (transport, garde d'enfants...). C'est absurde et évidemment peu stimulant. Il s'agit tout aussi bien de chômeurs, de minimexés, de pensionnés, de veufs, que de travailleurs à temps partiel, ou de personnes faisant des heures supplémentaires…"

PS: Contrôle public du prix de l'électricité

"Le prix élevé de l'énergie touche durement les ménages à bas et moyens revenus. L'accès à l'énergie est une source importante d'inégalité. Le PS rappelle l'importance d'un pouvoir régulateur fort, qui règle adéquatement le fonctionnement du marché de l'énergie. Le PS plaide également pour un contrôle public du prix de l'électricité, au niveau fédéral, avec un plafond maximum pendant 3 ans. Il est tout aussi important que les Régions aident les citoyens à concrétiser leur droit à l'énergie (via une relève annuelle des compteurs obligatoire, en élargissant la liste des clients protégés, en encourageant des achats groupés d'énergie et en renforçant l'information et l'accompagnement des citoyens via les CPAS, les gestionnaires de réseau, etc.)."

Quel parti a les faveurs de votre portefeuille? Faites le test.

Ce samedi 6/6 dans Mon Argent, le magazine gratuit de L'Echo

Dossier Elections: Le bon parti pour votre portefeuille?

  • Les politiques répondent à 10 questions d'argent

Mais aussi:

  • Vivre au quotidien: le coût par mois?
  • Quelle indemnité en cas de faute médicale?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés