Mode d'emploi pour payer avec votre smartphone

©RV-DOC

Les clients de Belfius pourront bientôt effectuer des paiements sans contact avec leur téléphone. Cette annonce n’a rien d’exceptionnel. De nombreuses solutions de paiement mobile sont déjà disponibles en Belgique, avec scan ou sans contact, et utilisables chez de nombreux commerçants. Le point.

Au début de cette semaine, Belfius Banque a annoncé "une première en Belgique", selon ses propres termes. "Nos clients pourront bientôt payer à la caisse sans contact, via mobile, chez les commerçants." En fait, c’est tout sauf une première, étant donné que deux apps (Seqr et Payconiq) permettent déjà aux Belges – peu importe leur institution bancaire — de réaliser des paiements sans contact dans de nombreux commerces. C’est une "première" parce que Belfius est la première banque belge à proposer une telle option de paiement au sein de son app bancaire. Voilà la nouveauté.

Cette actualité est donc l’occasion de se pencher sur les différentes possibilités de paiement mobile déjà disponibles en Belgique et sur la manière de les utiliser. C’est simple, sécurisé et très rapide. La seule étape qui prendra peut-être un peu de temps, c’est celle de la configuration des apps. Celle-ci est différente d’une app à l’autre. D’ailleurs, selon les cas, l’utilisation d’une app suite à l’enregistrement de vos données peut être quasi instantanée (à condition d’avoir un lecteur de carte à portée de main) ou prendre au moins 24 heures (pour une app qui fonctionne selon le principe de la domiciliation). Mais une fois que c’est fait, vous pourrez partir faire vos courses en ayant juste votre smartphone en poche.

1. Payer via un QR-code

Le mode de paiement via un QR-code est le premier mode de paiement mobile à avoir été disponible en Belgique. C’est actuellement aussi le plus répandu étant donné qu’il est disponible sur de nombreuses apps: Bancontact, Payconiq, Seqr et sur toutes les apps bancaires qui intègrent directement l’app Bancontact.

Le fonctionnement de cette technologie est toujours le même, peu importe l’app utilisée: il faut ouvrir l’app de paiement et viser le QR-code proposé par un commerçant à l’aide du smartphone. "Viser" est sans doute un terme un peu excessif car le processus va tellement vite que parfois l’utilisateur n’a même pas le temps d’apercevoir le QR-code de façon nette et précise sur l’écran de son smartphone.

Ensuite, il suffit de confirmer la transaction avec un code PIN à 4 chiffres (comme pour une carte de banque) et le tour est joué.

→ Sur les terminaux de paiement

Actuellement, trois supermarchés de l’enseigne Delhaize permettent aux clients de régler leurs emplettes grâce à leur smartphone, à condition d’avoir installé l’app Bancontact. "À partir du mois de mars, ce sera le cas dans 60 supermarchés tandis que quelques magasins indépendants offrent déjà cette solution de paiement", précise Roel Dekelver, porte-parole de Delhaize. "D’ici fin 2017, le paiement mobile sera disponible dans l’ensemble des supermarchés", ajoute-t-il.

Techniquement, pour être sûr de pouvoir laisser votre portefeuille à la maison, il faut d’abord configurer l’app Bancontact. Dans un premier temps, celle-ci va vous inviter à vous enregistrer en introduisant votre nom et en sélectionnant un code PIN à 4 chiffres. "Si ce procédé permet d’activer l’application, il ne vous permet pas encore d’effectuer des transactions vu qu’aucune carte n’a encore été enregistrée, explique Bancontact. Vous devrez sélectionner la banque émettrice de la carte, saisir les détails relatifs à la carte, attribuer un alias à la carte et confirmer l’inscription en signant une transaction de 0 euro (ou 0,01 euro pour les clients KBC et CBC) à l’aide de votre lecteur de carte." Une fois les deux étapes réalisées avec succès, vous pourrez effectuer des paiements mobiles (avec une limite de 500 euros/jour).

Dans le cas concret du Delhaize (car bien sûr d’autres commerçants utilisent aussi déjà cette technologie), une fois que vous êtes à la caisse, signalez que vous souhaitez payer par smartphone. Sur le petit écran du terminal de paiement (le même que celui où vous introduisez généralement votre carte de banque) apparaît alors un QR-code. Ouvrez l’app Bancontact (ou celle de votre banque si celle-ci intègre le paiement Bancontact), appuyez sur "payer", viser le QR-code et entrez votre code PIN. La transaction est clôturée quand vous entendez un "bip" de confirmation. C’est tout!

Notez que depuis peu, l’app Bancontact permet d’ajouter jusqu’à 5 cartes différentes.

Payer avec son smartphone: suivez le guide!

→ Sur une affichette

L’app Bancontact peut aussi être utilisée dans tous les magasins du groupe Colruyt, c’est-à-dire, les supermarchés du même nom mais aussi les Bio-Planet, Cru, DreamBaby, Dreamland, OkaySpar. Contrairement à Delhaize, le QR-code n’apparaît pas à la demande sur le terminal de paiement mais bien sur une sorte de petite affiche collée à proximité de la caisse avec le logo Bancontact.

Et elle n’est pas la seule. Il y a également une affichette KBC/CBC avec un QR-code et une troisième avec le logo Seqr. Vous avez donc le choix entre au moins trois apps différentes pour régler vos achats via cette technologie. Au moins? Oui car une fois de plus, si votre app bancaire intègre le paiement via Bancontact vous n’avez pas besoin de télécharger l’app Bancontact pour faire un paiement mobile.

Paiement mobile chez Colruyt Group

Attention, si l’utilisation de l’app Seqr est exactement la même que celle de Bancontact à la caisse, la configuration de celle-ci est différente. Dans les grandes lignes, vous devez fournir votre e-mail, votre numéro de portable (nécessaire à l’obtention d’un code de confirmation), votre numéro de compte à vue au format IBAN (SEPA Debit Direct), vos coordonnées et une photo de votre carte d’identité. "En acceptant numériquement le mandat de prélèvement SEPA Direct Debit, vous autorisez Seqr à débiter votre compte bancaire du même montant que celui de vos paiements", selon les concepteurs de cette app qui ajoutent que votre enregistrement a bien été effectué "si la limite de dépenses sur votre écran d’accueil passe de 0 à 75 euros."

Au bout de trois transactions avec cette app, cette limite passera automatiquement à 750 euros. Contrairement à Bancontact, cette app ne permet pas d’enregistrer plusieurs comptes à vue. En revanche, elle dispose d’un programme de fidélité sous forme de cashback. Si vous effectuez au moins 20 transactions par mois, celle-ci vous rembourse 3% du montant total de vos achats effectués au cours de ce même mois. Pour y arriver, sachez que l’app est utilisable ailleurs que dans le groupe Colruyt. Par exemple, dans les Mc Donalds, chez certains magasins Oxfam ou Panos, dans de nombreuses pharmacies et même chez quelques médecins. La liste complète est disponible sur le site de Seqr.

Par ailleurs, Seqr est une application internationale alors que Bancontact est une app nationale. Vous pouvez l’utiliser aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, au Luxembourg, en Autriche, en Italie, en Espagne, au Portugal, à Malte, en Suède, en Finalande, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande et enfin, en Roumanie.

→ Sur l’écran d’une tablette

Si à la caisse (souvent chez un petit commerçant), vous remarquez une tablette tournée vers vous avec le logo du programme de fidélité "Joyn", cela signifie que vous pourrez régler votre transaction via l’app belge Payconiq (c’est déjà le cas dans plus de 11.000 commerces). Dans un premier temps, vous devez viser le QR-code qui apparaîtra sur l’écran de la tablette (pour engranger des points de fidélité). Vous aurez ensuite l'occasion de payer grâce à votre smartphone en appuyant sur le bouton Payconiq affiché sur la tablette. Il vous suffira alors d’entrer votre code PIN (dans l'app Payconiq de votre smartphone) et c’est réglé. "

Comme pour Seqr, l’utilisation de cette app requiert d’y lier votre compte à vue. La procédure est un peu différente: votre enregistrement sera définitif une fois que vous aurez pu encoder le code de transaction à 5 chiffres qui se trouve sur vos relevés bancaires. En effet, il sera dans la communication d’un virement de 1 cent effectué par Payconiq. "Veuillez noter que que l’envoi de votre code de transaction sur votre compte bancaire peut prendre jusqu’à deux jours ouvrables", préviennent ses concepteurs.

Pay In Store

Cependant, si vous êtes client chez Belfius, CBC/KBC ou ING, votre enregistrement est nettement plus rapide. Payconiq vous proposera alors d’ouvrir votre app bancaire pour lui lier instantanément votre compte à vue. Les clients de CBC/KBC disposent ainsi d’une limite de 1.000 euros/jour via cette app. Pour Belfius et ING, cette limite si situe à 750 euros/jour. "Pour toutes les autres banques, celle-ci n’est que de 150 euros par semaine", selon Joeri Lieten, CEO de Payconiq.

Il ajoute qu’avant la fin de l’année, cette app belge sera aussi utilisable en dehors de nos frontières. "Mais à ce stade, il est trop tôt pour vous annoncer dans quel(s) pays."

Notez enfin que cette app possède également une fonction assez similaire à PayPal: en effet, vous n'êtes pas obligé d'être à proximité d'un destinataire pour lui faire un paiement. Si vous demandez par exemple à un fleuriste de faire une livraison, peu importe où vous vous trouvez, vous pouvez directement régler la note depuis Payconiq. C'est donc déjà du paiement "sans contact" et sans puce NFC.

→ … ou d’un ordinateur

Votre smartphone et l’app Bancontact peuvent également vous servir à réaliser des paiements en ligne. Par exemple, quand un abonné Base reçoit un avis par e-mail pour payer sa facture mensuelle, il a alors la possibilité de la régler directement via un bouton Bancontact. Dans ce cas, un QR-code apparaît à l’écran, il n’a plus qu’à le viser avec son smartphone via l’app Bancontact.

2. Payer grâce à une puce NFC

Contrairement à la technologie du QR-Code qui est universelle, celle du paiement sans contact n’est actuellement pas encore disponible sur l’ensemble des smartphones. Pour en bénéficier, le téléphone doit être équipé d’une puce NFC (Near Field Communication). Mais même s’il en a une, l’utilisation de la technologie du paiement sans contact n’est pas garantie.

En effet, depuis l’iPhone 6, les smartphones d’Apple sont équipés d’une telle puce mais son utilisation est limitée à Apple Pay, le système de paiement mobile développé par Apple et qui n’est pas encore accessible aux utilisateurs belges. Par conséquent, quand le paiement sans contact via l’app de Belfius sera lancé au mois d’avril, les clients équipés d’un iPhone ne pourront pas en profiter.

Même topo pour Seqr qui permet depuis septembre 2016 d’effectuer aussi des paiements sans contact ("Tap & Pay"). Ceci dit, ceux qui possèdent un iPhone peuvent utiliser la fonction de paiement QR-Code de Seqr.

→ En pratique

Prenons un cas concret avec l’app Seqr. Quand un utilisateur souhaite l’utiliser pour payer, il peut choisir sur l’écran d’accueil entre un paiement via un QR-code ("Scannez et payez") ou via la fonction NFC ("Tap & Pay"). Si la caisse du commerçant dispose d’un terminal de paiement avec le logo du paiement sans contact (le logo en forme d’ondes), ce qui est le cas de tous les terminaux de Worldline, et que – et c’est important de le souligner – cette fonction a été activée, alors l’utilisateur de Seqr pourra régler sa transaction. Nul besoin d’un code PIN pour les transactions inférieures à 20 euros.

Concrètement, le montant à régler s’affiche sur le terminal de paiement du commerçant comme pour le paiement via une carte classique. L’utilisateur n’a alors plus qu’à placer son smartphone à proximité du terminal. Grâce à la technologie NFC, une connexion s’établit et le paiement s’effectue instantanément.

Paiement avec l'app Seqr

Les consommateurs ignorent cette possibilité de paiement mobile et sans contact via Seqr car peu de commerçants affichent le logo de ce moyen de paiement à proximité ou sur leur caisse. Or, les Belges peuvent déjà régler leurs achats de cette manière auprès de nombreux petits commerces et des grandes enseignes comme Aldi, Carrefour, Decathlon, Ikea, Inno ou encore Starbucks. "Pour les paiements avec Seqr via la technologie NFC, nous collaborons avec Mastercard", explique un porte-parole de Seqr. Les paiements se font donc grâce au réseau Mastercard qui est largement accepté sur les terminaux de paiement en Belgique. Et aussi ailleurs dans le monde, ce qui donne une fois de plus un caractère international à cette app.

Mais pourquoi les commerçants n’affichent-ils pas systématiquement le logo de Seqr? Baptiste van Outryve, le porte-parole de Carrefour nous a fourni une réponse. "Nous ne collons pas un logo Seqr sur nos terminaux de paiement car il n’y a aucune raison qui justifie un partenariat entre Carrefour et cette application étant donné que nous considérons que le paiement sans contact dans l’état actuel n’a aucune valeur ajoutée pour nos clients par rapport à un paiement effectué via une carte de banque."

Conclusion

Le paiement mobile, qu’il soit sans contact ou non, est déjà largement répandu en Belgique et n’a absolument rien de sorcier. De plus Bancontact et Payconiq ont déjà fait savoir qu’ils travaillent eux aussi à l’intégration d’une solution de paiement sans contact à partir d'une puce NFC au sein de leur app. Que ce soit aujourd’hui avec ces apps ou demain avec d’autres (Apple et Android Pay), vous finirez par utiliser votre smartphone pour régler vos achats. Autant vous y mettre toute de suite.

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect