mon argent

Où écouler vos pièces rouges?

©ISOPIX

Tout vendeur doit désormais procéder à l'arrondi pour les paiements en espèces afin de faire disparaître progressivement les pièces de 1 et de 2 cents.

Depuis octobre 2014, les commerçants, les associations ou les personnes exerçant une profession libérale ont le droit de pratiquer l’arrondi aux 5 cents supérieurs ou inférieurs sur le montant total à payer pour tous les paiements en espèce. Mais à partir du 1er décembre, ce droit deviendra une obligation. Concrètement: 

1/ L'arrondi sera à la baisse lorsque le montant actuel se terminera par 1, 2, 6 ou 7 cents. Par exemple: de 10,02, il passera à 10,00 euros ou de 10,06, il passera à 10,05 euros.
2/ L'arrondi sera à la hausse lorsque le montant actuel se terminera par 3, 4, 8 ou 9 cents. Par exemple: il passera de 10,04 à 10,05 ou encore de 10,08 à 10,10 euros.

Le SPF Economie insiste, c'est bien le montant total du ticket qui est concerné par l'arrondi et non pas chacun des articles. Cette obligation ne concerne pas les paiements pas carte. Par contre, ceux qui décident d'arrondir également le paiement par carte devront clairement le mentionner. Le SPF Economie précise que les achats en ligne ne sont pas concernés par cette mesure.

Si l'objectif est de voir les pièces de 1 et 2 cents progressivement disparaître, les paiements via ces pièces de monnaie seront toujours autorisés. Voici d'ailleurs comment écouler le tas de pièces qui traîne peut-être dans le fond de votre tiroir ou dans une tirelire. 

1. Payer chez les commerçants 

Retenez bien ceci: un commerçant (ou une personne exerçant une profession libérale) ne peut en aucun cas refuser que vous payiez avec des pièces de 1 et 2 cents. Même si l'employé prétexte que le gérant lui a dit qu’il ne pouvait plus les accepter. Néanmoins, ils sont en droit de refuser votre paiement si et seulement si celui-ci dépasse plus de 50 pièces.

2. Payer à l'aide des caisses automatiques

Il faut bien l’avouer, écouler des quantités de pièces rouges auprès d’un commerçant, ce n’est pas une démarche des plus sympathique. Sauf si celui-ci dispose d’une caisse automatique à monnaie (comme c’est de plus en plus le cas dans les commerces de proximité alimentaires). Celles-ci acceptent en principe toutes les pièces de monnaie. On les trouve également dans les zones "selfpay" de certains supermarchés ou aux caisses de quelques stations-service. Ouvrez l’œil pour les repérer.

©BELGAIMAGE

3. Payer auprès des administrations communales 

Nous avons tenté de payer une amende de 14 euros pour mauvais stationnement (9 euros en pièces de 2 cents et 5 euros en pièces de 1 cent) auprès du service "Taxes" d’une ville du Brabant wallon. L’employé communal nous a répondu qu’il n’avait aucune raison valable de les refuser. À bon entendeur…

©BELGA

4. Faire un don

Les Banques alimentaires et la fondation privée BNP Paribas Fortis Foundation organisaient par le passé des collectes de centimes dans les agences BNP Paribas Fortis et Fintro. Mais suite à une diminution drastique des montants collectés ces dernières années en raison de la réduction des pièces physiques en circulation, cette opération n'est plus reconduite. Cependant, "si vous avez collecté des centimes et que vous souhaitez les apporter quand même en agences, le montant sera intégralement reversé aux Banques alimentaires", indique BNP Paribas Fortis.

Notez qu'Axa Banque organise une collecte temporaire de pièces rouges dans ces agences bancaires, jusqu'à fin janvier 2020, au profit de l'association Relais Pour La Vie. De son côté, Belfius permet de ramener gratuitement les pièces rouges dans toutes ses agences (jusqu'au 15 juin 2020) et l'argent récolté sera ensuite reversé à Viva For Lifre et aux Rode Neuzen.

Par ailleurs, dans le cadre de l'édition 2020 du Télévie, une nouvelle "Opération Pièces Rouges" sera mise en oeuvre à partir du 9 décembre. "Les tirelires seront à nouveau disponibles dans les banques Crelan jusqu'au 25 avril 2020", selon RTL. Des actions auront également lieu dans les écoles. L'année dernière, cette opération a permis de récolter 42 tonnes de pièces.  

Febelfin et Comeos lancent une collecte à des fins caritatives 

Febelfin, le représentant du secteur financier, et Comeos, le Fédération belge du commerce et des services, lancent une collecte de pièces de 1 et 2 cents à des fins caritatives. Près de 75% des Belges sont prêts à les donner à un organisme de bienfaisance, révèle Febelfin. Comeos invite, pour sa part, ses membres à mettre de côté les pièces rouges qui rentreront dans le commerce de détail (par exemple les supermarchés) pour faire don du montant récolté à une association caritative.  

5. Utiliser un Eurocycleur

Il s'agit d'une borne qui transforme les pièces de monnaie (de 1 centime à 2 euros) en bons d'achat pour le supermarché où elle est installée. En Belgique, il y a de telles machines dans quelques Carrefour Market et Cora. Il y en a nettement plus en France.

6. Déposer les centimes à la banque

Si vous avez accumulé des grosses quantités de pièces rouges, n’hésitez pas à les amener au guichet de votre banque. Chaque institution dispose de ses propres systèmes et règlements. Voici quelques exemples.

• Axa banque: comme cette institution bancaire travaille avec un réseau d’agents indépendants, c’est l’agent qui décide lui-même d’appliquer ou non un tarif pour ce service. Si oui, le tarif varie entre 0 et 1% du montant total déposé à la banque avec 4 euros comme valeur standard. "Dans la réalité, la plupart de nos agents offrent gratuitement ce service à leurs clients", explique Wim Pauwels, son porte-parole.

• Bpost banque: "Nos clients peuvent déposer leurs pièces dans toutes nos agences mais à partir de 50 unités, ces pièces doivent être emballées dans des clips officiels, disponibles gratuitement aux guichets", indique Barbara Van Speybroeck, sa porte-parole. Si le versement du montant a lieu sur le compte en banque de l'utilisateur ou sur un compte tier chez bpost banque, ce service est gratuit. Si le montant est versé auprès d'un compte d'une autre banque, le service est payant.

• Belfius: Jusqu’à 50 pièces, l’agence acceptera directement les pièces. Au-delà, elle peut demander l’utilisation d’un sac. "Si le client connaît le montant, son compte est immédiatement crédité de ce montant", selon Belfius. "S’il l’ignore, son compte est crédité par défaut de 10 euros. Les pièces partent ensuite dans un sac destiné à cette fin via transporteur (un transport par 2 semaines) et le montant sur le compte est éventuellement adapté après comptage."

Belfius autorise 4 sacs de 10 kilos maximum par semaine. Ce service coûte 3,72 euros/sac. "Ces frais permettent de couvrir une partie des frais liés au transport et au comptage", précise la banque.

• Beobank: Le client particulier peut déposer gratuitement ses pièces au guichet de son agence. Pour les clients professionnels, ce service revient à 6 euros. "Les pièces sont transférées dans un sac de monnaie prévu à cet effet et le montant est comptabilisé sur le compte du client sur base d’une estimation et sous réserve de vérification. Un comptage est ensuite effectué par le transporteur et une rectification a lieu si nécessaire", précise Beobank. 

• BNP Paribas Fortis: Des étuis "K-Libres" sont disponibles au guichet de banque pour les petites quantités. "Cet étui en plastique transparent a pour but de conserver les pièces de monnaie et de les classer par type. La contenance est indiquée en relief sur une bande le long du tube. Pour 1 cent, 2 cents et 5 cents, c’est 50 pièces", selon Valéry Halloy, son porte-parole. "Nous acceptons gratuitement un maximum de 5 K’Libre par jour et par client. Le montant sera ensuite immédiatement crédité sur le compte bancaire du client.

Si les piécettes sont beaucoup trop nombreuses, la banque met également à disposition de ses clients des sacs numérotés et sécurisés de la banque ("Keepsafe"). "Ce sont les clients qui remplissent ces sacs et qui les scellent avant de le déposer au guichet de l'agence. Les pièces ne doivent donc pas être triées, ni encartouchées, ni emballées dans des étuis K'libre."

Ce dépôt de sac est gratuit pour les particuliers titulaires du compte Jeunes (0 à 18 ans) et pour les comptes d’épargne dont le titulaire est mineur. "Pour les autres clients, c’est 4 euros par sac de maximum 10 kilos." En pratique, le comptage des pièces de monnaie est effectué par le transporteur et le montant indiqué par ce dernier correspond au montant qui sera versé sur le compte bancaire du client.

• CBC: Même topo dans cette institution bancaire avec les sacs. "Ceci dit, si le client ne connaît pas le montant de son sac, nous disposons d’un tableau indicatif", selon Fabien Tyteca, son porte-parole. "Par exemple, un sac de X kilos composés de pièces rouges équivaut à plus ou moins X euros.Ce service coûte 4,20 euros pour 1.000 pièces.   

• CPH: Auprès de cette banque, le dépôt de monnaie en vrac se fait sous sac transparent scellé en agence. Le poids minimum du sac doit être au minimum de 1 kilo et ne doit pas excéder 10 kilos. "La tarification pour un paquet de base est de 3,72 euros par dépôt de monnaie", selon Florent Lahy, son porte-parole. "Le comptage de monnaie coûte 4 euros à 5 euros en fonction de la catégorie de tarification du client. Ce montant est plus élevé pour les clients internet."

• Crelan: Le tarif pour le dépôt de pièces au guichet d'une agence est gratuit jusqu'à 50 pièces en vrac ou pour maximum 500 euros à condition que ces pièces soient prétriées en clip. Au delà et par quantité de maximum 10 kilos, des frais de 12 euros s'appliquent.

• ING: Les clients peuvent verser leurs pièces de monnaie dans toutes les agences qui ont une caisse. "Il est également possible d’effectuer jusqu’à 3 dépôts de sacs de monnaie gratuits par an. 

Par ailleurs, "la remise de pièces de monnaie en euro aux agences disposant d’une caisse par nos clients particuliers - dans un sac spécifique fourni par ING d’un poids de maximum 10 kg - est gratuit pour les 3 premiers sacs", selon ING. "A partir du quatrième sac par an, les clients payent 4 euros par sac. Notez que les versements à des associations caritatives avec un compte ING sont toujours gratuits."

Enfin, la Banque Nationale de Belgique échange ces centimes contre d'autres pièces et/ou des billets à son guichet. Chaque citoyen peut profiter de ce service gratuitement une fois par mois et à concurrence de maximum 5 kilos de pièces. Il est aussi possible de se faire verser le montant sur son propre compte bancaire.   

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect