Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Où et comment réussir à écouler vos chèques consommation?

Vous avez reçu des chèques conso, mais vous avez toutes les peines du monde à les écouler? Voici pourquoi et, surtout, les solutions.
Sodexo et Edenred proposent un chèque consommation en format papier. Seul Monizze offre une solution électronique, plus pratique. ©BELGAIMAGE

Les chèques consommation ont été lancés en juillet 2020 pour soutenir le redémarrage des secteurs qui avaient été les plus durement impactés par la première vague de la crise: horeca (au sens le plus large du terme), petits commerçants de quartier contraints de fermer pendant au minimum 30 jours, établissements culturels et sportifs.

Contexte

Les entreprises peuvent octroyer jusqu’à 300 euros de chèques consommation à leurs employés, à dépenser dans les établissements répertoriés par les émetteurs habituels (Edenred, Sodexo, Monizze).

Mais entre-temps, les velléités de reprise de ces activités ont été coupées nettes par la seconde vague et le reconfinement partiel. Et les travailleurs ayant reçu ces chèques, qui sont valables jusqu'au 7 juin 2021, ont manifestement des difficultés à les écouler. Le système connaît, en effet, des ratés.

213,82
euros
Selon une étude de Securex, c'est le montant moyen qu'ont reçu les travailleurs qui ont bénéficié de chèques consommation.

Cadeau empoisonné?

Alors, cadeau empoisonné? Vous êtes, en tout cas, nombreux à faire part de votre frustration. Où écouler ces chèques? Que faire en cas de refus (apparemment, c’est très fréquent) ou face à un commerçant qui ignore qu’il participe à cette action?

> Pourquoi autant de refus?

Même si un commerçant est répertorié dans le moteur de recherche comme pouvant accepter ces chèques consommation, rien ne l’y oblige.
David Dupuis
Responsable communication d'Edenred

"Les cas de restaurateurs qui disent ne pas pouvoir accepter les chèques, alors qu’ils sont en droit de le faire, est assez fréquent, en dépit des multiples communications que nous avons faites", concède David Dupuis, responsable communication chez Edenred.

"Par souci de simplicité et d’efficacité, nous avons automatiquement intégré tous les restaurateurs faisant partie du réseau (ticket restaurant) à cette initiative. Ils n’ont donc dû faire aucune démarche. Et bien qu’ils aient été dûment informés à plusieurs reprises (via newsletter, e-mail ou courrier papier) de l’existence de ce nouveau soutien dont ils peuvent profiter, on nous a déjà signalé à plusieurs reprises que certains ne sont pas au courant", déplore-t-on chez Edenred.

Papier VS électronique

"Certains n’ont, en outre, pas ou plus l’habitude de recevoir des chèques papier alors qu'on est largement passé au format électronique, poursuit David Dupuis. Edenred a privilégié le chèque papier, précisément pour éviter d’exclure les acteurs concernés par la mesure mais qui ne disposeraient pas d’un terminal paiement électronique..."  

Monizze se targue d'être le seul émetteur qui propose des chèques consommation électroniques, et met en avant son souci de respecter les règles d’hygiène. "Les terminaux de paiement de notre réseau sont compatibles. Vous avez donc l’assurance que les chèques seront acceptés sans problème par les commerçants", lit-on sur le site.

Edenred reconnaît également l’existence de petits bugs dans la sélection: il arrive que des commerces qui n’ont pas vocation à bénéficier du système soient répertoriés dans le moteur de recherche online…

> Quelle solution pour le consommateur ?

Pour tenter d’améliorer le système, Edenred envoie des équipes sur le terrain pour sensibiliser les établissements éligibles aux chèques conso. Dès aujourd’hui, son moteur de recherche en ligne est équipé d’un filtre qui permet d’identifier par un code couleur vert les "marchands confirmés". Comprenez, les commerces, clubs et institutions qui ont déjà accepté des chèques conso (un rapide coup d’œil sur cette fonction bien utile permet, hélas, de constater qu’ils sont très rares) et ceux qui sont éligibles mais n’en ont pas encore accepté.

Sodexo et Monizze proposent également des moteurs de recherche en ligne.

Inciter un commerce à participer

Vous souhaiteriez écouler vos chèques consommation chez un commerçant de votre quartier (fleuriste, coiffeur, etc.) pour le soutenir, mais il ne fait pas partie du réseau?

Entrez ses coordonnées via le moteur de recherche https://myedenred.be/#/you-connect.
"Nos équipes commerciales vont le contacter, vérifier s'il est éligible, lui proposer le deal et lui expliquer le processus pour se faire rembourser. S’il accepte, il figurera dans le moteur de recherche", déclare David Dupuis, responsable communication chez Edenred.

Proposez-lui de vérifier s’il répond aux conditions d’acceptation et de s’affilier, conseille Sodexo. La démarche est courte et lui permettra d’accepter votre chèque dans la foulée.

Quid en cas de refus?

Ce n’est donc pas vraiment gagné. Ni simple à comprendre. Aussi parce que, même si un commerçant est répertorié comme pouvant accepter ces chèques consommation, rien ne l’y oblige, explique David Dupuis. On ne peut jamais contraindre un commerçant à accepter un moyen de paiement. Chacun reste libre d’appliquer sa politique en la matière. Certains ne veulent que du cash, d’autres n’acceptent que les paiements électroniques, d’autres encore prennent des chèques électroniques mais pas des titres papier".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés