Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Pas le temps de profiter des soldes?

Ce 1er juillet, les affiches "Soldes" seront placardées sur toutes les vitrines, succédant aux "liquidation totale", "braderie", "réductions de printemps" et autres "jours fous". Que cachent réellement ces étiquettes? Qu’est-ce qui est permis?

(mon argent) - Dans quelques heures on assistera à la ruade sur les bonnes affaires. Soldes : un mot magique. Mais comment s’y retrouver dans la jungle des formules d’annonce de baisses de prix qui fleurissent désormais quasi tout au long de l’année. D’autant que la période des pré-soldes pourrait bientôt disparaître (lire l’encadré, plus bas).

Voici en deux mots ce que dit la loi.

Ventes à perte

L’interdiction de vente à perte ne touche que la vente des produits. Elle ne s’applique théoriquement pas aux fabricants et prestataires de services.

Quelques exceptions: les produits vendus en liquidation, en solde, susceptibles d’une détérioration rapide, dont la valeur est réduite par une détérioration/réduction des possibilités d’utilisation ou dont le prix est aligné pour des motifs de concurrence.

Réductions de prix et braderies

Un vendeur peut diminuer ses prix à n’importe quel moment de l’année, pour autant qu’il ne vende pas à perte. Ces réductions peuvent être annoncées moyennant le respect de certaines conditions, sauf pendant la période d’attente précédent les soldes. L’interdiction n’est pas de mise durant les manifestations commerciales occasionnelles, de maximum 4 jours, organisées par les associations de commerçants.

Pour les réductions de prix annoncées hors de l’établissement et limitées dans le temps, le vendeur est légalement tenu de délivrer un bon d’achat pour tout produit d’une valeur supérieure à 25 euros qui seraient en rupture de stock.

Liquidations

Faillites
affaires à saisir
En savoir plus

Une vente en liquidation est annoncée sous la forme " liquidation " ou suite à un décès/à un déménagement/en vue de transformations, cessation/reprise d’activité, etc. Elle vise à écouler rapidement un stock ou un assortiment de produits.

La période de liquidation est limitée à 5 mois (12 mois en raison d’une cessation d’activité pour cause de pension)

La liquidation pour transformation, fort répandue avant les soldes, est autorisée si les travaux durent plus de 40 jours et si aucune autre vente en liquidation pour les mêmes raisons n’a été organisée les 3 années précédentes.

Les soldes

Durant la période d’attente de 4 semaines précédent les soldes, il est interdit d’annoncer ou de suggérer des réductions de prix pour les secteurs de l’habillement, la maroquinerie et les chaussures. Les réductions de prix sont interdites à partir du 6 juin et du 6 décembre, dates du début des pré-soldes d’été et d’hiver. Cette interdiction vaut aussi pour les ventes en liquidation mais pas pour les braderies occasionnelles (maximum 4 jours, une fois par an).

Un commerçant pourra  consentir à une vente à prix réduit à l’intérieur de son commerce mais ne pourra ni l’annoncer, ni l’indiquer ni le suggérer.

Disparition des pré-soldes?

Le gouvernement démissionnaire a récemment modifié la loi sur les pratiques commerciales,  et a dans ce cadre limité la durée des pré-soldes. La justice vient toutefois de donner raison à la chaine de magasins ZEB qui contestait la période de pré-soldes. Le ministre de l'Economie, Vincent Van Quickenborne a décidé de faire appel de la décision. Mais si les autorités sont déboutées, les pré-soldes devraient logiquement disparaître…

Pour éviter les achats impulsifs et inutiles

  • Faites l’inventaire de votre garde-robe et de celle de vos enfants, avant, pour voir ce qui est démodé, ce qui est trop petit, ce qui manque (vraiment);
  • Notez les tailles et les pointures de chacun
  • Faites du repérage avant. Essayez éventuellement les pièces que vous avez envie d’acheter. Aux premiers jours des soldes, dans la cohue, il faut souvent faire la file et se presser. Ce n’est pas propice à de bons achats.
  • Evitez d’acheter pour acheter et soyez attentif au prix. Ce n’est pas parce qu’un vêtement ou un produit affiche -50% ou -70% que c’est forcément une bonne affaire, quelque chose d’utile, ou qui vous ira bien !
  • Fixez-vous un budget à ne pas dépasser.
  • Emmenez une personne avec vous pour vous conseiller de façon objective.
  • Les articles soldés ne sont "ni repris ni échangés". Vérifiez que l’article n’est pas abimé et n’a aucun défaut.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés