Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Payer au supermarché: tout ce qui change

Les unes après les autres, les chaînes de distribution lancent des solutions de paiement par smartphone et cartes sans contact.
©Carrefour

Colruyt offre depuis le premier semestre, le paiement par smartphone. Aujourd'hui, Carrefour Belgium annonce qu'il acceptera avant la fin de l'année les cartes de paiements sans contact.

"Les terminaux de paiement Worldline installés dans 747 magasins de Carrefour Belgium (45 hypermarchés Carrefour, ainsi que les 437 Market et les 265 Express) seront équipés de la technologie Visa Paywave NFC (Near Field Communications) d’ici la fin de l’année", explique la direction de Carrefour. Elle souligne que l'enseigne devient ainsi la première en Belgique à offrir des paiements avec des cartes sans contact.

Certes la fonction "sans contact" était déjà présente depuis 2010 sur les cartes Visa badgées Carrefour.

"La technologie de paiement sans contact est de plus en plus adoptée par les consommateurs, les commerçants et les banques. Nous sommes convaincus que cette technologie sera la nouvelle norme dans le secteur belge de la grande distribution et des commerces de détail. C’est pourquoi tous les nouveaux terminaux de paiement de Worldline l’intègrent désormais automatiquement", explique Willy Walraeve, CEO de Worldline Benelux.

Jean-Marie de Crayencour, Country Manager Belux pour Visa Europe, rappelle, lui, que la technologie “Touch & Pay” est déjà très populaire au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Pologne et en République tchèque.

  • Colruyt et le smartphone

Colruyt et le smartphone

Au sein des enseignes du groupe Colruyt, le choix pour faire évoluer les modes de paiement s'est porté sur la technologie SEQR.

Concrètement depuis le début de l'année, les enseignes  Okay, Bio-Planet, CRU, Dreamland, Dreambaby et une cinquantaine de magasins Spar affiliés permettent à leurs clients de payer via un scan d'un code QR à la caisse. L'opération est ensuite confirmée par un code pin. Le montant est alors dans les deux jours ouvrables débité du compte. Certes le paiement par SEQR est limité à 100 euros mais devrait être relevé jusqu’à 250 euros.

L’utilisation de SEQR n’est pas limitée au groupe Colruyt. En Belgique, de nombreux pharmaciens y ont déjà recours, mais principalement en Flandre. SEQR peut aussi s’utiliser dans tous les Mc Donald’s du pays et dans les magasins Aveve.

  • Et Delhaize alors?

Et Delhaize alors?

Delhaize a officiellement lancé le paiement mobile via l’application Bancontact dans l’une de ses enseignes bruxelloises au début du mois d’avril. "Durant le reste de l’année 2015, ce moyen de paiement sera étendu à une dizaine de magasins", précise Roel Dekelver, son porte-parole. Il s’agit des Delhaize qui font ou feront l’objet d’un réaménagement cette année. "En 2016, davantage de magasins bénéficieront bien entendu de ce système", ajoute-t-il.

Aujourd'hui, Bancontact MisterCash se félicite du succès de son application. "L'application Bancontact, qui permet des paiements jusqu'à 250 euros, a franchi le cap des 500.000 transactions mobiles".

Acceptée par 19 banques belges et disponible sur iOS, Android et Windows Phone, l'application est disponible aux détenteurs de 15 millions de cartes Bancontact/Mister Cash. Elle est par ailleurs acceptée chez plus de 150 commerçants. Elle permet aussi les versements entre deux personnes.

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés