mon argent

Pilotez vos lampes grâce à votre voix ou une app

©shutterstock

Découvrez les joies des nombreux systèmes d'éclairage intelligent disponibles. Nos conseils et points d'attention pour ceux qui veulent s'en équiper.

Le marché de l’éclairage intelligent devient de plus en plus encombré. Au début, Philips était pratiquement seul avec son système Hue, mais d’autres concurrents comme IKEA, Lifx, Osram, Innr et la société chinoise TP-Link briguent une place sur le marché.

Les fonctions de base sont assez comparables: une simple pression sur un bouton permet par exemple de créer une ambiance spécifique en gérant l’intensité d’une lampe ou d’un ensemble de lampes. Certaines de ces lampes peuvent également changer de couleur, ce qui permet de créer des ambiances sur mesure.

Vous pouvez connecter l’éclairage intelligent à d’autres appareils comme les détecteurs de fumée.

Il est également possible d’éteindre toutes les lampes à partir d’une seule commande, ou de les faire réagir à des timers ou des capteurs de mouvement, ce qui permet d’économiser de l’énergie. C’est pratique dans les pièces où vous ne passez que de temps en temps, comme les toilettes ou la salle de bains. Elles peuvent également être programmées pour simuler la présence des habitants et dissuader les candidats cambrioleurs.

Autre option encore plus intéressante: associer l’éclairage à d’autres appareils, par exemple un détecteur de fumée. Lorsque l’alarme se met en route, les lampes intelligentes s’allument, ce qui évite aux habitants de tomber dans l’escalier s’ils doivent évacuer la maison au milieu de la nuit.

Via des services internet comme IFTTT (If This Then That), il est possible de prévoir d’autres connexions, par exemple de faire s’allumer automatiquement une lampe rouge lorsqu’un nouvel e-mail arrive ou si quelqu’un mentionne votre nom dans un tweet. Il est plus que probable que vous vous en lasserez très vite, mais il est bon de savoir que cette option existe.

Siri, allume les lampes!

L’éclairage peut être contrôlé de différentes manières, via une app sur un smartphone ou une smartwatch, mais aussi via une commande vocale, par exemple en faisant la demande à l’assistante vocale Google Assistant, Alexa d’Amazon ou Siri d’Apple. Il existe également des commandes à distance pour l’éclairage et même les interrupteurs muraux et variateurs de lumière ("dimmers"), fournis par des fabricants de lampes, mais aussi des spécialistes traditionnels d’interrupteurs comme Niko ou Busch-Jaeger.

Ces interrupteurs fonctionnent sans fil, ce qui signifie que vous pouvez les placer partout dans votre maison, et pas nécessairement à la place des interrupteurs traditionnels.

Autre point important: la manière dont votre éclairage est connecté à votre réseau domestique. Les lampes de la plupart des marques (Philips Hue, IKEA Tradfri, Osram, etc.) n’ont pas de wifi embarqué, mais utilisent un protocole alternatif, appelé Zigbee. Il existe également des systèmes où chaque lampe est équipée de wifi, comme Lifx et TP-Link.

"Il est possible de combiner plusieurs marques de lampes Zigbee, par exemple un hub Philips Hue avec des lampes d’IKEA. Cela peut s’avérer intéressant vu que les lampes de marque IKEA sont souvent moins chères que ses concurrentes Hue."


Ceux qui utilisent le système Zigbee doivent cependant se connecter à une sorte de "hub" sur le routeur internet qui traduira les commandes wifi – par exemple de votre smartphone – en signal Zigbee compris par les lampes. Cela complique un peu l’installation, mais l’usage de Zigbee présente également certains avantages.

Fonctionnement Philipps Hue


Il y a moins de trafic wifi sur votre réseau, ce qui réduit le risque de perturbations, même s’il faut souligner que Zigbee utilise la même fréquence que le wifi. Si vous installez de nombreuses lampes ou que vous êtes équipé de domotique Zigbee dans votre maison, cette bande passante pourra se retrouver passablement encombrée et votre éclairage pourra se montrer capricieux. Sur certains hubs, vous pourrez dans ce cas passer à un autre canal Zigbee moins encombré.

Plus minces

Les lampes Zigbee sont en général plus petites et plus minces, puisqu’elles ne sont pas équipées d’un module wifi, ce qui rend certaines installations plus faciles et plus esthétiques. De plus, il est possible de combiner plusieurs marques de lampes Zigbee, par exemple un hub Philips Hue avec des lampes d’IKEA. Cela peut s’avérer intéressant vu que les lampes de marque IKEA sont souvent moins chères que ses concurrentes Hue.

Mais il y a cependant des inconvénients. Par exemple, il n’est pas possible de faire des mises à jour de logiciels sur vos lampes IKEA avec un hub Philips, un privilège réservé au hub officiel IKEA, ni d’ajouter à Hue des accessoires IKEA, par exemple une télécommande.

©Shutterstock

À l’heure actuelle, Philips propose des lampes qui n’ont plus besoin de hub et qui peuvent être commandées via Bluetooth. Vous pouvez ainsi économiser le prix d’un hub (qui coûte à lui seul 60 euros), mais vous passez à côté de plusieurs fonctionnalités intéressantes, comme allumer ou éteindre la lampe avec un minuteur, associer des accessoires ou les commander lorsque vous n’êtes pas chez vous. Vous pouvez utiliser un maximum de dix lampes Bluetooth en même temps, contre 50 avec un hub Hue.

Infrarouge

Quelle marque choisir? L’écosystème Hue est de loin le meilleur des éclairages intelligents et comprend le plus grand choix de lampes, de luminaires, de bandes LED, de capteurs, d’accessoires et même d’éclairages de jardin ou d’extérieur. Un des inconvénients, c’est que les produits Philips ne sont pas les moins chers. Chez IKEA, l’offre est plus limitée, même s’il faut reconnaître que les Suédois sont en train de rattraper leur retard.

Un des inconvénients d’IKEA, c’est que l’installation de nouvelles lampes est plus compliquée. Parmi ses avantages, on trouve le prix – plus démocratique que chez Philips – et le fait que Tradfri supporte 100 lampes contre 50 avec Hue.

D’autres marques proposent des fonctionnalités susceptibles de faire pencher la balance en leur faveur.

• La gamme Lifx comprend par exemple une lampe à infrarouge. Résultat: les caméras de surveillance prennent de meilleurs clichés dans l’obscurité.
• Les lampes de TP-Link (vendues sous la marque Kasa), ont la réputation de disposer d’une excellente connexion wifi, ce qui permet de les installer et de les actionner à une certaine distance du routeur. L’app Kasa mesure également la consommation énergétique des lampes, ce qui permet de la contrôler.

Les prix des lampes Lifx sont comparables à ceux de la marque Hue (parfois même légèrement plus élevés), tandis que Kasa est plus proche des prix d’IKEA.

©rv

La plupart des marques proposent des kits de démarrage comprenant un hub et quelques lampes, ce qui donne l’occasion de tester le système sans devoir consentir de trop gros investissements.

• Hue propose un kit de démarrage avec trois lampes GU10 (petits spots), un variateur et un hub, le tout pour 199,95 euros.
• Le même kit est également proposé (au même prix) avec trois lampes avec douille E27.
• Chez IKEA, un kit avec hub, télécommande et deux lampes E27 coûte un peu moins de 68 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect