mon argent

Quel abonnement mobile illimité est fait pour vous?

Abonnement illimité ou non, la Suisse ne fait pas partie de l’Union Européenne! Vous avez plutôt intérêt à couper votre connexion mobile lorsque vous approchez ses frontières, sauf si votre opérateur mobile est Scarlet ou Mobile Vikings. ©Shutterstock

Le 11 février prochain, Base lancera à son tour un abonnement 100% illimité. Qu’a-t-il de plus ou de moins que la concurrence? Quid au niveau des tarifs et des promotions? Où trouver du presque illimité pour moins cher? Comparatif.

Il y a tout juste un an, Orange était le premier opérateur à lancer un abonnement 100% illimité, c’est-à-dire qui inclut le volume de surf (en plus des appels et des SMS). Proximus n’a réagi que 10 mois plus tard avec Mobilus XL Unlimited! Et pour Base, il aura donc fallu un an.

De fait, à partir du lundi 11 février, cet opérateur commercialisera enfin son offre 100% illimitée: Base Unlimited. "Pour 40 euros par mois, les abonnés pourront donc appeler, envoyer des SMS et utiliser l’internet mobile sans limite", d’après Base. "De plus, une offre de lancement permettra aux nouveaux clients de profiter de cette nouvelle formule pour 25 euros par mois pendant trois mois."

L’opérateur ajoute que tous ses clients dont le forfait dépasse 40 euros ne devront plus avoir de crainte quant au volume de surf consommé. "Ils vont automatiquement passer dans cette nouvelle formule. Ils pourront donc désormais surfer et télécharger sans limite, tout en payant moins."

Tarifs de la concurrence

L’offre illimitée d’Orange, l’abonnement Aigle, revient lui aussi à 40 euros/mois. Pour toute souscription en ligne, l’abonné ne paie que 20 euros/mois pendant 3 mois. Du côté de Proximus, c’est plus cher: 42,99 euros/mois. Mais ici aussi, l’opérateur accorde une réduction pour toute souscription en ligne: l’abonnement passe à 34,99 euros pendant 6 mois.

Gare aux frais hors Union européenne

Certains ont tendance à l’oublier ou n’y pensent pas alors qu’ils transitent par ce pays, mais la Suisse ne fait pas partie de l’Union Européenne! Et vous avez plutôt intérêt à couper votre connexion mobile lorsque vous approchez ses frontières, sauf si votre opérateur mobile est Scarlet. De fait, ses abonnements peuvent être utilisés en Suisse sans aucun frais supplémentaire.

C’était aussi le cas pour Mobile Vikings jusqu’au 13 février dernier. Désormais, les clients de cet opérateur doivent payer 13 euros/MB, 50 cents/SMS et 2,5 euros/minute d’appel. "Ce sont les tarifs du marché", se justifie l’opérateur. "Mais sachez que nous mettons tout en œuvre pour réduire les nôtres à nouveau. Nous vous recommandons donc vivement de ne pas utiliser le ‘roaming’ dans ces pays (l’augmentation de prix de Mobile Vikings englobe aussi Saint-Martin et Monaco, ndlr)."

Quels sont les tarifs des autres opérateurs en Suisse? Chez Proximus, le MB de surf est facturé 14,52 euros. Chez VOO et Orange, le tarif est un peu moins élevé avec respectivement 10 et 6 euros/MB alors que Base ne facture que 3 euros/MB.

Autrement dit, voici ce que coûteraient chacun de ces trois abonnements sur une durée de six mois: 180 euros chez Orange, 195 euros chez Base et 209,94 euros chez Proximus. Celui qui fait très attention à son budget a donc tout intérêt à choisir l’offre d’Orange.

Surtout que celle-ci s’accompagne de services supplémentaires: 500 GB d’espace dans le cloud d’Orange pour stocker tous vos fichiers et l’accès gratuit à l’application Coyote (valeur: 5,99 euros/mois).

Cependant, il subsiste une différence de taille entre ces trois abonnements.

La limite de l’illimité

Comme ses concurrents, Base a prévu une limite à son offre illimitée. Cette limite concerne la vitesse de connexion. En pratique, lorsque les volumes de téléchargement dépassent 25GB/mois en Belgique, la vitesse de connexion de l’abonné est réduite à 512kbps. "Une vitesse qui reste largement suffisante pour confortablement surfer, consulter ses mails, utiliser les réseaux sociaux et visionner la plupart des vidéos Youtube, notamment", précise l’opérateur.

Chez Orange et Proximus, cette vitesse est limitée lorsque le volume de surf dépasse 20GB/mois (soit 5GB de moins que Base).

Roaming

Autre différence: contrairement à Orange (mais comme Proximus), Base a choisi de fixer un seuil différencié pour les données consommées en dehors des frontières de la Belgique (mais malgré tout au sein de l’Union européenne). "Nos abonnés pourront ainsi télécharger jusqu’à 20GB dans l’Union européenne sans coût supplémentaire, mais surtout sans que cela n’impacte le seuil de 25GB applicable en Belgique."

En effet, lorsqu’un abonné Orange se rend en France (par exemple), il puisera dans sa réserve mensuelle de 20GB pour surfer à l’étranger. Pas l’abonné Base (qui a une réserve supplémentaire de 20GB), ni l’abonné Proximus (qui lui dispose d’un supplément de 16GB à l’étranger).

Enfin, lorsque le volume de données mensuelles est épuisé chez chacun de ces trois opérateurs et que l’abonné est à l’étranger (mais toujours au sein de l’Union européenne), il pourra continuer à surfer à une vitesse normale, mais il devra par contre payer un surcoût pour chaque méga de données mobiles utilisé: 0,54 cents/MB (ou 0,0054 euro/MB).

Attention, si vous partez bientôt skier, la Suisse ne fait pas partie de l'Union Européenne (voir encadré ci-contre).

En résumé

Du presque illimité en moins cher

Si près de 40 euros/mois, c’est encore trop cher pour votre budget, mais que vous recherchez un abonnement qui contient surtout des données mobiles illimitées (mais pas forcément pour regarder des plateformes de vidéos en streaming), alors l’abonnement Epic Stories de Proximus est une bonne alternative.

Pour 19,99 euros/mois (ou 16,99 euros/mois/6mois), l’abonné dispose des SMS illimités, de 60 minutes d’appels, de 3GB de données mobiles, mais surtout d’un volume de données illimité pour les applications suivantes: Twitter, Instagram, Facebook, Messenger, Pinterest, Snapchat et WhatsApp.

Autrement dit, en cas de besoin (c’est-à-dire si les 60 minutes d’appel du forfait sont insuffisantes), l’abonné Epic peut téléphoner de manière illimitée via Whatsapp et Messenger. Et si vraiment il souhaite regarder des vidéos sur des plateformes de streaming, il n’a qu’à utiliser leur mode hors-ligne. Celui-ci permet de télécharger des vidéos sur un appareil mobile via une connexion Wi-Fi et de les regarder ensuite sans devoir être connecté à Internet.

Pour les fans de musiques, Proximus propose aussi Epic Beats à 24,99 euros/mois (ou 19,99 euros/mois/6 mois). Cette offre correspond en tout point à l’abonnement "Epic Stories", à la différence qu’elle permet l’écoute de musique illimitée en streaming via Apple Music, Deezer, Google Play Music, SoundCloud et Spotify. Mais à nouveau, ce n’est pas vraiment nécessaire puisque ces différentes plateformes proposent également un mode hors ligne.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content