mon argent

Quelle prime de rentrée scolaire toucherez-vous pour votre enfant?

©Kristof Vadino

Le montant de la prime est identique à celui versé l’année dernière. Un petit coup de pouce bienvenu, mais nettement insuffisant, estiment les parents.

Vous toucherez bientôt la prime de rentrée scolaire de vos enfants. C’est en effet traditionnellement aux alentours du 8 août que les caisses d’allocations familiales versent cette prime unique en même temps que les allocations familiales mensuelles pour le mois de juillet.

Les Belges bénéficiant d'allocations familiales, estiment dans leur grande majorité (87%) que la prime de rentrée scolaire est trop basse, révèle un sondage mené par les caisses d'allocations familiales auprès de plus de 16.000 parents. Neuf Wallons sur dix l'utilisent effectivement pour les frais scolaires contre 89% des Bruxellois et 78% des Flamands. Et un peu plus de 30% des bénéficiaires l’intègrent dans le budget du ménage. Les sondés sont quasi unanimes (87%) pour estimer que la prime de rentrée scolaire devrait évoluer avec l'âge de l'enfant mais aussi en fonction de son handicap éventuel (95%) et de la situation familiale (orphelin, isolé etc...), ce qui est déjà le cas.

Sur quelles bases cette prime est-elle donc attribuée?

Entrent en ligne de compte en 2015, les enfants qui sont nés entre le 1er juillet 1990 et le 30 juin 2015. Le montant de la prime, qui est accordée automatiquement, varie en fonction de l’âge de l’enfant et de sa situation sociale. Les montants restent identiques à ceux versés en 2014.

La prime de rentrée ordinaire est de:

  • 20 euros pour les 0-5 ans
  • 43 euros pour les 6-11 ans
  • 60 euros  pour les 12-17 ans
  • 80 euros  pour les 18-24 ans

Si votre enfant peut prétendre à des allocations familiales majorées (parent isolé, pensionné, chômeur longue durée, maladie, accident, orphelins et enfants atteints d’un handicap), la prime est de:

  • 27,60 euros pour les 0-5 ans;
  • 58,59 euros pour les 6-11 ans;
  • 82,02 euros pour les 12-17 ans;
  • 110,42 euros pour les 18-24 ans.

Si vous travaillez à l’étranger ou si votre enfant réside dans un pays étranger, l’octroi de la prime de rentrée scolaire répond à des règles spécifiques.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect