Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Survivez à la plus grave crise depuis 1945

Les prévisions du Fonds monétaire international pour la Belgique ne sont guère réjouissantes: le pays va connaître sa pire récession depuis 1945. Il importe donc de gérer au mieux votre argent, et dès aujourd'hui.
Publicité

(mon argent) – "L'économie belge va se rétracter de 3,8% en 2009". Voici en substance le message à retenir des Perspectives de l'économie mondiale publiée par le Fonds monétaire international (FMI).  Ces prévisions vont à l'encontre des prévisions antérieures du Bureau du plan qui parlaient d'un rétrécissement de 1,9%. Au contraire, notre pays devrait être deux fois plus durement touché par la récession.

Il semblerait donc que le plus gros de la crise ne soit pas encore derrière nous. Par conséquent, une bonne gestion de notre argent reste de la plus haute importance. Autrement dit: il est grand temps d'épargner et de gérer son argent de lmanière pertinente. Mon Argent vous conseille à l'aide d'une série d'astuces qui peuvent avoir un impact considérable sur votre porte-monnaie.

Faites attention à votre épargne

Le compte d'épargne reste le produit financier favori des Belges. Et pourtant, bien souvent, trop peu d'attention lui est accordé. Pourquoi prendre le temps de comparer le prix des produits dans les supermarchés et ne pas le faire lorsqu'il s'agit de compte d'épargne? Cela signifie-t-il que vous devez en permanence comparer les banques pour trouver le meilleur taux d'intérêt? Bien sûr que non. Mais si votre compte d'épargne offre systématiquement des rendements inférieurs à ceux de la plupart des autres banques, il est peut-être temps de considérer d'autres alternatives. Et cet exercice est loin d'être compliqué. Grâce à notre guide des taux, vous trouverez une comparaison détaillée.

D'ailleurs, vous ne devez pas uniquement porter votre attention sur le taux d'intérêt mais aussi sur la manière dont vous gérez votre épargne…  Evitez de retirer de l'argent à l'avance de votre compte (même des petits montants) auquel cas vous manqueriez la prime de fidélité. Déterminez également le montant dont vous avez réellement besoin chaque mois sur votre compte à vue. Ensuite, vous pourrez créer un ordre permanent afin que le montant qui dépasse votre provision mensuelle soit directement transféré sur votre compte d'épargne. Ainsi, vous obtiendrez une utilisation optimale de votre compte d'épargne.

Comparez les prix

Il s'agit d'une règle de base, peu importe la nature de vos achats: comparez les prix. Cela vaut pour vos courses au supermarché, comme pour de plus grosses dépenses comme une voiture, une machine à laver, un abonnement gsm ou une connexion internet. D'ailleurs, le net vous facilite en permanence la tâche: par exemple, Kelkoo vous permet de comparer et acheter en ligne de nombreux produits, Meilleur tarif vous renseigne sur l'ensemble des tarifs disponibles pour les abonnements de télécommunications; CREG pour le gaz et l'électricité.

Faites vos courses autrement

Décisions d'achat
influencées
En savoir plus

Le passage obligé et hebdomadaire au supermarché constitue pour beaucoup une dépense importante. Et bien entendu, le choix d'une enseigne bien particulière peut nettement influencer le montant final de votre ticket de caisse. Mais indépendamment de cela, rappelez-vous que peu importe le magasin, les supermarchés mettront tout en oeuvre pour vous séduire et vous faire acheter davantage. C'est pourquoi, il est important de ne jamais partir faire ses courses sans avoir au préalable établi une liste. Avez-vous déjà remarqué les grands bacs dans les supermarchés? Sans aucun doute, car ils sont toujours positionnés à des endroits stratégiques. Les produits qu'ils comprennent sont rarement sur votre liste car en réalité, vous n'en avez pas vraiment besoin. Mais la combinaison d'un stand bien mis en évidence et de grandes lettres colorées indiquant les mots magiques "promotion, achetez maintenant", vous font tomber dans le panneau. En vous tenant à votre liste de courses, vous éviterez les achats impulsifs.

Tout aussi important: contrôlez votre ticket de caisse. Selon les chiffres du Service Public Fédéral Economie, environ 4% des tickets de caisse contiennent des erreurs, le plus souvent au détriment du client. D'après une enquête menée par Test-Achats, les tickets contiendraient des erreurs dans 9 magasins sur 10. Surtout lorsque les produits sont en promotion ou lorsque l'introduction des bons de réduction est fautive.

Enfin, lorsque vous comparez les prix, ne regardez pas systématiquement le prix du plus gros conditionnement, plus souvent appelé "le paquet familial". Tenez compte uniquement des prix au litre ou au kilo (les supermarchés sont obligés de les afficher). Un article de prime abord plus cher pourrait alors vite s'avérer meilleur marché que son concurrent. Pour en savoir plus, lisez "des paquets familiaux pas très économiques".

Osez remettre vos choix en question

Ce n'est pas parce que vous avez un jour opté pour un opérateur de téléphonie mobile que vous devez lui rester fidèle toute votre vie. Le même principe vaut pour toutes sortes de produits: internet, compte d'épargne, fournisseur d'énergie, services bancaires,…  Vérifiez à intervalles réguliers si vos fournisseurs, produits et services actuels sont toujours les plus avantageux.

Optimisez votre déclaration d'impôts

Cela peut paraître contradictoire, mais à plus long terme, il est possible d'économiser de l'argent grâce à votre déclaration d'impôts. Notez que c'est envisageable à condition d'utiliser les possibilités de votre déclaration de façon optimale. Celle-ci contient environ 650 codes. Les chances d'avoir quelques postes déductibles sont donc grandes.

Par exemple, saviez-vous que vous pouviez obtenir une réduction d'impôts lorsque vos enfants (jusqu'à 12 ans) vont à la crèche, à des cours de musique le mercredi après-midi ou au camp scout pendant les grandes vacances? Pour être plus précis, il s'agit de 11,20 euros par jour et par enfant. Ou que vous pouviez obtenir une réduction d'impôts lorsque vous contribuez à une épargne-pension (plafonnée à 830 euros pour les revenus 2008, déclaration 2009 ou 870 euros pour les revenus 2009, déclaration 2010)?

Ou encore: si vous réalisez des investissements pour réduire votre consommation d'énergie (isolation des murs, le remplacement de votre chaudière, l'entretien de votre chaudière, l'installation de panneaux solaires,…), vous économiserez en premier lieu sur votre facture d'énergie. Par ailleurs, le fisc encourage également de tels investissements depuis quelques temps déjà. Mais suite au nouveau plan de relance du gouvernement fédéral, il est devenu encore plus intéressant de réaliser ces investissements. Dans la plupart des cas, vous pourrez obtenir une réduction d'impôts représentant jusqu'à 40% du montant total des factures (plafonné à 2.650 euros par année) par logement. La nouveauté, c'est que vous pourrez même reporter sur les 3 années suivantes la réduction fiscale sur les investissements que vous aurez réalisé cette année (uniquement pour les logements construits depuis 5 ans au moins). En outre, si vous payez peu d'impôts et donc, si vous profitez à peine de la réduction fiscale, vous aurez droit à un crédit d'impôt cette année ou l'année prochaine pour l'isolation du toit, des murs ou du sol. La réduction d'impôts à laquelle vous auriez eu droit vous sera donc payée.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés