Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Tout ce qu'il faut savoir sur la télévision via Internet

Vous envisagez de vous passer du décodeur TV de votre opérateur télécom tout en continuant à profiter de nombreux contenus? Voici les bons plans.
©Filip Ysenbaert

1/ Combien coûte une connexion Internet seule?

Les prix varient entre 25 euros et 55 euros par mois. Les offres les plus onéreuses permettent généralement de bénéficier d’une connexion ultra rapide et d’un volume de surf illimité.

Sachez que vous n’avez pas nécessairement besoin d'une vitesse de téléchargement très élevée pour profiter d’un service de streaming vidéo ou pour regarder le contenu en ligne d’une chaîne de télévision. À moins que vous ne fassiez partie d'un ménage ou une colocation avec de nombreuses personnes connectées en simultané.

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’avoir une vitesse de téléchargement très élevée pour regarder du contenu en streaming et en HD.

De fait, pour regarder du contenu vidéo en haute définition, il faut disposer d’une connexion Internet qui a une vitesse de téléchargement d’au moins 5 Mbps.

Cela signifie que l’offre la moins chère du marché, à 25 euros/mois, peut tout à fait convenir. Il s’agit de VDSL XS de l’opérateur Edpnet. Celle-ci permet à son utilisateur de bénéficier d’un volume de surf illimité, ce qui est rarement le cas pour les offres les moins onéreuses du marché, et d’une connexion Internet jusqu’à 20 Mbps.

En revanche, pour les amateurs de l’Ultra Haute Définition (UHD), cette connexion ne sera pas suffisante, car il faut disposer d’une vitesse d’au moins 25 Mbps.

2/ Quelle est la consommation d’une vidéo en streaming?

Si vous souhaitez prendre une connexion Internet plus rapide, mais que celle-ci offre un volume de surf limité (par exemple 150 GB), pas de panique, les plateformes de streaming permettent toutes de paramétrer la qualité du flux vidéo, et par conséquent de réduire sa consommation de GB si nécessaire.

De manière générale, une vidéo en qualité standard consomme jusqu’à 0,7 GB/heure. Pour une qualité de vidéo optimale (pour la HD), il faut compter jusqu’à 3 GB/heure. Pour l’UHD, c’est 7 GB/heure.

3/ Quels sont les services de streaming gratuit?

La plupart des chaînes TV ont développé une plateforme qui permet de visionner leurs contenus gratuitement. C’est notamment le cas des chaînes de la RTBF (Auvio), des chaînes du groupe RTL (RTLplay), d’Arte, etc.

Vous y trouverez même du contenu exclusif. C’est-à-dire des films, des séries ou même des documentaires dont la diffusion n’est pas prévue sur leurs chaînes.  

Notez qu’Auvio peut être considérée comme une plateforme hybride, car elle héberge le contenu d’autres chaînes de télévision (AB3, ABXplore, Arte, LN24) mais également du contenu payant. Si vous vous dirigez dans l’onglet "Premium, vous aurez un accès direct à Sooner, un catalogue de plus de 1.700 films, pour 7,99 euros par mois.

Pour ce qui est des chaînes étrangères, il reste parfois quelques barrières! Par exemple, via France.tv (le site officiel de France Télévisions), il est possible de (re)voir les JT. Le reste du contenu est inaccessible au public belge pour des raisons de droits.

Ceci dit, sur quelques plateformes de replay d’autres chaînes françaises, il reste possible de regarder une partie du contenu. Certaines chaînes d’information comme BFM TV et Euronews sont mêmes disponibles en direct depuis leur site ou leur app.

4/ Quels sont les services de streaming payants?

5/ Puis-je les utiliser à l’étranger?

Depuis le 1er avril 2018, les consommateurs qui ont payé pour des services numériques dans leur pays d’origine peuvent y avoir accès lorsqu’ils se rendent dans un autre État membre. Plus concrètement, le Belge qui se connecte à Netflix en Espagne aura accès au même catalogue que celui disponible en Belgique.

Le Belge qui se connecte à Netflix en Espagne aura accès au même catalogue que celui disponible en Belgique.

Cette portabilité numérique ne s’applique pas pour les services de contenu en ligne fournis gratuitement (comme c’est le cas pour Auvio ou RTLplay par exemple). Ils ont donc le choix ou non de l’accorder.

Et si tel est le cas, ces fournisseurs de contenus gratuits devront d’abord procéder à la vérification de l’Etat membre de la résidence des utilisateurs.

6/ Où louer des films?

Différentes plateformes en ligne vous permettent de louer des films à la pièce (ou même de les acheter). C’est le cas, par exemple, de Googe Play, d’Apple TV (une app présente par défaut au sein des produits Apple ou de certaines télévisions connectées), d’iTunes (depuis un PC) ou d'une plateforme comme Rakuten TV.

7/ Quels sont les sites à éviter?

Si vous n’avez pas accès à une émission qui vous intéresse pour des raisons de droits (par exemple Envoyé Spécial sur France 2), ou si vous ne trouvez pas de possibilité de location d’un film que vous souhaitez absolument voir, vous pourriez être tenté d’aller sur des sites de contenus ou de flux télévisuels non officiels et par définition illégaux. Avec un peu de recherche, c’est relativement facile! Tellement facile que ces accès cachent forcément quelque chose.

"En effet, ce genre de sites essayent d’attirer les téléspectateurs pour les faire tomber dans un piège", explique Olivier Bogaert, commissaire de la Computer Crime Unit (CCU) de la Police fédérale.

"Par exemple, pendant que vous regardez des films ou des séries en streaming, ces sites non officiels peuvent infecter votre ordinateur à des fins publicitaires avec l’apparition de fenêtre pop-up (il s’agit de logiciels ‘adwares’ pour ‘advertising software’). Ou alors carrément avec un logiciel malveillant (un ‘malware’), qui est susceptible de provoquer une infection de votre machine ou une récupération de vos données, c’est-à-dire vos identifiants et vos mots de passe."

"En fait, le logiciel malveillant peut être en arrière-plan dans votre ordinateur. Même si vous avez un antivirus, ce logiciel peut fonctionner entre deux mises à jour et dans ce cas, il ne sera pas forcément détecté, car les pirates informatiques sont très inventifs."

"Je conseille donc de lancer au moins une fois par semaine une analyse approfondie d’un ordinateur via l’antivirus. Souvent, un antivirus classique va voir les conséquences de la présence d’un logiciel, alors que l’antivirus Malwarebytes va chercher plutôt les outils qui pourraient être infectés par des sites malveillants."

8/ C’est quoi l’IPTV?

Vous avez probablement déjà vu sur les réseaux sociaux de la publicité pour un boîtier connecté à Internet qui permet d’avoir accès à plus de 1.000 chaînes pour quelques dizaines d’euros par an.

Ne cédez pas aux sirènes de ce système. C’est complètement illégal vu qu’il s’agit d’un détournement des flux télévisuels. De plus, ces boîtiers peuvent contenir des logiciels malveillants chargés de récolter vos données. Vous voilà prévenu.

9/ Comment accéder légalement aux flux des chaînes de TV?

En juin 2020, Télésat a lancé un abonnement TV par Internet (sans engagement) destiné au public francophone belge. Celui-ci permet d’avoir accès à une quinzaine de chaînes TV via une app pour seulement 9,95 euros/mois.

Notez qu’il existe une version de son app dédiée aux Smart TV,c’est-à-dire aux télévisions connectées.

Par ailleurs, Zuny, l'opérateur télécom qui propose une connexion internet fixe illimitée à 39 euros/mois (avec une vitesse de téléchargement jusqu'à 200 Mbps), permet à ses utilisateurs d'ajouter à tout moment et sans engagement un accès à des chaînes généralistes et thématiques moyennant 7 euros/mois.

Cela dit, si ce type de duo vous intéresse (une connexion Internet et un accès à une app qui permet de visionner des chaînes généralistes), n'hésitez pas à jeter un oeil du côté de Tadaam.

10/ Comment visionner tout ce contenu sur un grand écran?

Box TV, console de jeux, ordinateur, smartphone, tablette, Smart TV… Il existe différents moyens et techniques pour diffuser le contenu disponible en ligne sur le grand écran de votre salon. Lisez nos explications détaillées.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés