Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Tout ce qui change pour votre argent en février

Argenta, SNCB, droit passerelle, Disney+, excès de vitesse,... Découvrez ce qui impactera de près ou de loin votre budget à partir du mois prochain.
©BELGA

Hausse des tarifs SNCB

L'adaptation du prix des abonnements domicile-travail (Standard Abonnement) et des abonnements scolaires (Student Abonnement) de la SNCB sera de 1,95% à partir du 1er février. Les produits dérivés, tels que le "Student Multi", connaîtront la même adaptation tarifaire. Le prix moyen du "Standard Ticket" sera, lui, augmenté de 0,65%.

Les prix des "Youth Holidays" (qui permettent aux jeunes de moins de 26 ans de voyager en train de manière illimitée pendant une semaine ou un mois lors des congés scolaires) seront aussi augmentés, respectivement de 3 et 4 euros. Les tarifs de ces billets s'élèveront dès lors à 18 euros (pour une semaine) et à 29 euros (pour un mois).

Dès le 1ᵉʳ février, la SNCB simplifiera également les tarifs pour les voyages transfrontaliers classiques sur de courtes distances, qui seront désormais basés sur le nombre de kilomètres parcourus.

Les prix, entre autres, du Senior Ticket (7,2 euros l'aller-retour), du Youth Ticket (6,6 euros) et du Supplément vélo (4 euros) resteront par contre inchangés.

Par ailleurs, la SNCB procédera à cette même date à une différenciation tarifaire entre les versions papier et numérique des titres de transport "Multi" (disponibles via l’application du transporteur). En détail : un pass "Standard Multi" numérique coûtera trois euros de moins que sa version papier, un "Youth Multi" deux euros de moins et un "Local Multi" un euro de moins.

... de même que ceux du Tec et de De Lijn

Dès le 1ᵉʳ février 2021, les nouveaux tarifs du Tec entreront en vigueur. À titre d’exemple, le ticket unitaire Next pour un voyage passera de 2 à 2,10 euros, celui destiné à une journée de 4 à 4,20 euros.

Les abonnements sont également concernés. Par exemple, l’abonnement Next d’un an dédié aux 25-64 ans passera de 320 à 323 euros. Tous les détails de ces hausses tarifaires.

De son côté, la société de transports régionale flamande De Lijn annonce également des modifications tarifaires. Par exemple, les possesseurs d’un smartphone débourseront désormais 2 euros au lieu 1,80 euro pour un M-ticket, tandis que la M-card de 10 voyages passera de 15 à 16 euros.

Notez que les abonnements deviennent également plus chers: comptez désormais 56 euros/an pour le Buzzy Pazz et l’Omnipas 65+ (au lieu de 55 euros). Pour l’Omnipas destiné au 25-64 ans, il faudra désormais débourser 339 euros/an (au lieu de 329 euros). Plus de détails sur les changements tarifaires.

Un seul ticket pour se déplacer dans Bruxelles et ses alentours

À partir du 1ᵉʳ février, de nouveaux titres de transport combinant mobilité avec la Stib, le TEC, De Lijn et la SNCB seront disponibles à Bruxelles, sous le nom de "Brupass". Un voyage coûtera 2,4 euros et 10 voyages 15 euros. Les abonnements seront eux vendus au prix de 55,50 euros pour un mois et 583 euros pour un an.

Le Brupass permettra de se déplacer dans Bruxelles et ses alentours à l'aide d'un ticket unique. ©BELGA

Les tickets intermodaux dénommés "Brupass XL" couvriront également une partie de la périphérie bruxelloise, dans un périmètre élargi à 11,5 kilomètres autour des 19 communes de Bruxelles (à l'exception de la desserte de l'aéroport). Les tickets seront de 3 euros pour un voyage, et de 20 euros pour 10 voyages. Les abonnements s'élèveront à 74 euros pour un mois et 775 euros pour un an. Plus de détails

07/02
Livraison le dimanche
Bpost lancera le 7 février un projet pilote à grande échelle pour livrer des colis le dimanche.

La banque Argenta un peu moins gratuite

À partir de février, tous les clients particuliers d'Argenta devront opter pour l'une des trois formules (Green, Silver, Gold), dont seule la première contient un forfait de base gratuit (services bancaires mobiles et en ligne, carte de débit et une carte de crédit…).

Mais ce service gratuit n'est cependant plus le même que par le passé: 1,5 euro devra désormais être payé par virement bancaire ou retrait d'espèces effectués au guichet. Les dépôts y resteront, eux, gratuits dans cette formule Green.

Lutte accrue contre la fraude aux assurances

Le secteur belge des assurances lancera en février une "banque de données des sinistres" afin de mieux repérer les fraudes, a annoncé Assuralia. Le système s'attaquera d'abord aux escroqueries à l'assurance automobile, pour laquelle la fraude est estimée entre 120 et 240 millions d'euros chaque année en Europe, selon des chiffres de la fédération européenne Insurance Europe.

Vos activités complémentaires taxées à 10,7% minimum

Si vous gagnez de l’argent via une plateforme telle que Deliveroo, Uber Eats, Helpper ou ListMinut et si vos revenus bruts ne dépassent pas 6.390 euros par an, c’est un taux d’imposition de 20 % qui s’applique depuis le 1er janvier 2021.

Si vous gagnez de l'argent via une plateforme d'économie collaborative, un taux d'imposition s'applique depuis le 1ᵉʳ janvier 2021. ©Listminut

Cependant, un forfait de frais de 50 % est déduit du revenu brut, ce qui porte le taux d’imposition effectif à 10 % de vos revenus bruts.

Notez qu’à partir du 1ᵉʳ février 2021, les plateformes agréées doivent retenir 10,70 % de précompte professionnel sur les revenus bruts. Ce pourcentage se compose de deux éléments différents : 10% d’impôts fédéraux et 0,7% de taxe communale. Notre dossier.

Baisse de la facture d'énergie pour 450.000 ménages

Dès le mois de février et jusqu'à la fin de l'année 2021, près de 447.000 personnes supplémentaires vont pouvoir bénéficier d'un tarif social pour le gaz et l'électricité en Belgique. La mesure est prise pour un an, mais pourrait être renouvelée.

Le tarif social est actuellement accessible aux personnes bénéficiant du revenu d'intégration, aux aînés percevant la garantie de revenus aux personnes âgées ainsi qu'aux handicapés.

Mais, dès le 1ᵉʳ février et jusqu'à la fin de l'année 2021, ce public va être élargi à ceux et celles qui bénéficient de "l'intervention majorée". Cela concernera entre autres les pensionnés et les familles monoparentales en difficulté financière ainsi que les personnes dont le revenu ne dépasse pas environ 20.000 euros brut par an.

Actuellement, le tarif social permet de soutenir 450.000 personnes pour l'électricité et 275.000 pour le gaz.

Suppression de 900 vols chez Brussels Airlines

Brussels Airlines va supprimer 900 vols européens en février et mars car la demande en voyages est actuellement trop basse. Un certain nombre de destinations touristiques, comme Barcelone, Prague, Rome ou Vienne, vont dès lors disparaître provisoirement de l'offre. "Le nombre de passagers qui ont actuellement réservé un siège sur ces vols ne permet pas de les exploiter de manière économique ou écologique", justifie l'entreprise. Les passagers dont les vols ont été annulés en seront informés. Ils pourront en réserver un nouveau ou demander un remboursement.

Depuis septembre de l'année dernière, toute personne qui réserve un vol peut le modifier gratuitement. Il n'y a pas de limite au nombre de modifications de réservations jusqu'à la fin février. Après cela, elles ne pourront plus l'être qu'une seule fois. Ceux qui ont un billet datant d'avant septembre dernier ont jusqu'à la fin du mois de mai pour effectuer un changement. Si le vol initial a été annulé, le passager a toujours droit à un remboursement.

Air Belgium suspend ses vols

La compagnie aérienne Air Belgium, qui opère entre l'aéroport de Charleroi et les départements français d'Outre-mer de Guadeloupe et de Martinique, suspend tous ses vols programmés entre le 30 janvier et le 1er mars, a-t-elle annoncé.

Les passagers ayant réservé un vol durant la période de suspension peuvent postposer leur voyage aux mêmes conditions ou demander un remboursement. Ceux qui avaient réservé un vol retour vers la Belgique seront contactés afin de trouver une solution alternative via une autre compagnie. Les clients sont invités à joindre la compagnie par courriel via l'adresse rebooking@airbelgium.com.

Nouvelle politique relative aux bagages à main chez Easyjet

Attention, pour tous les voyages effectués à bord d’un vol Easyjet à partir du 10 février 2021, le siège que vous avez réservé déterminera les bagages que vous pourrez emporter à bord. Les détails.

La nouvelle politique relative aux bagages à main chez Easyjet entrera en vigueur à partir du 19 février 2021. ©REUTERS

Les communes flamandes pourront sanctionner les petits excès de vitesse

Les communes de Flandre pourront dès le 1ᵉʳ février infliger une amende aux conducteurs responsables d'un petit excès de vitesse (moins de 20 km/h au-delà de la limite autorisée) sur les tronçons limités à 30 ou 50 km/h. Ces amendes prendront la forme d'une sanction administrative communale (SAC), selon la ministre de la Mobilité, Lydia Peeters. L'infraction pourra être constatée par un radar acheté par la commune.

Le double droit passerelle prolongé

Contrairement à ce qui avait été annoncé, le pilier 1 du nouveau dispositif du droit passerelle n'entrera pas en vigueur à la date du 1er février. De fait, le Conseil des ministres a décidé de prolonger le double droit passerelle pour le mois de février.

15/02
Fin des soldes d'hiver
Les soldes d’hiver de cette année sont exceptionnellement prolongées de deux semaines.

Concrètement, les travailleurs indépendants qui sont contraints d'interrompre leur activité en raison des décisions prises par les autorités ou qui sont dépendants de ces activités et interrompent complètement leur activité, continueront à bénéficier de la double prestation (3.228,20 euros pour un indépendant ayant charge de famille et 2.583,38 euros pour un indépendant isolé). Ce montant doublé est cumulable avec les activités de take-away et de click and collect.

Pour rappel, en décembre 2020, le gouvernement fédéral avait décidé d'instaurer un nouveau dispositif de droit passerelle pour 2020. Le pilier 2 est entré en vigueur le 1ᵉʳ janvier. Le pilier 1 devait entrer en vigueur le 1ᵉʳ février, le gouvernement se réservant toutefois le droit de reporter la mesure et de prolonger le double droit passerelle.

Pour tous les autres travailleurs indépendants en activité, mais impactés économiquement par la crise Covid-19, les conditions d'octroi du droit passerelle restent les mêmes en février qu'en janvier : ils doivent démontrer une diminution de 40% du chiffre d'affaires au cours du mois civil précédant celui pour lequel la prestation financière est demandée par rapport au même mois civil de l'année de référence 2019 (pilier 2 du nouveau dispositif). Dans ce cas, le montant de l'aide s'élève à 1.614,10 euros avec charge de famille ou 1.291,69 euros sans charge de famille.

Prolongation de mesures de soutien aux travailleurs

Début janvier, le gouvernement a entrepris la prolongation des mesures de soutien aux travailleurs touchés par la crise sanitaire. Un budget supplémentaire de 136 millions d'euros a ainsi dégagé pour assurer jusqu'au 28 février le gel de la dégressivité des allocations de chômage et de la période durant laquelle les nouveaux diplômés ont droit à des allocations d'insertion, a indiqué le ministre de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne.

"Dans cette période d'incertitude pour tous les travailleurs avec ou sans emploi, une chose est pour moi essentielle. Il serait, à mes yeux, inconcevable que les demandeurs d'emploi subissent une diminution de leurs allocations de chômage", a souligné le ministre PS.

WhatsApp fait marche arrière face au tollé

Sous le feu des critiques après l'annonce d'une modification de ses conditions d'utilisation, la plateforme de messagerie mobile WhatsApp a décidé de décaler de trois mois l'entrée en vigueur de ses nouvelles conditions d'utilisation, cherchant à rassurer les utilisateurs sur la protection de leurs données personnelles.

Les modifications, qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu'à partir du 15 mai. ©ANP XTRA

"Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions", a indiqué l'entreprise dans un article de blog. Les modifications, qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu'à partir du 15 mai.

Scarlet augmente le volume de surf de son abonnement Hot

Désormais, l'abonnement Hot - qui comprend les appels et les SMS illimités - fournira un volume de données mobiles équivalent à 6GB (au lieu de 5 GB jusqu'ici). L’offre modifiée s'applique automatiquement à la fois aux clients existants et aux nouveaux clients. Les clients ayant déjà un abonnement Hot profiteront de 1 GB supplémentaire à partir de leur prochaine facture.

L’offre gratuite d’Apple TV+ est prolongée une seconde fois

Pour tout achat d’un nouvel iPhone, iPad, iPod touch, d’un nouveau MAC ou d’une nouvelle Apple TV, Apple offre un abonnement gratuit d’un an à Apple TV+. Ou plus! De fait, lors du lancement de cette offre de streaming (en novembre 2019), la firme de Cupertino proposait déjà cette opportunité de découvrir gratuitement sa plateforme. Cela signifie que les premiers clients d’Apple qui ont pu profiter de cette offre gratuite auraient en principe dû payer l’abonnement mensuel de 4,99 euros à partir du 1ᵉʳ  novembre 2020 (à moins bien sûr de l’annuler au plus tard la veille de cette date). Mais il n’en est rien, étant donné qu’Apple a prolongé cet abonnement gratuit jusqu’en février 2021.

Cette prolongation a été décidée afin de permettre aux utilisateurs de "découvrir les créations d’Apple Originals qui reviennent pour une deuxième saison", selon Apple. Si vous êtes dans ce cas, n’annulez pas votre abonnement gratuit (par crainte de devoir payer au 1ᵉʳ  février 2021).

En principe, vous avez reçu ou vous allez recevoir un email qui vous confirme cette info. ©Caroline Sury

En effet, Apple a décidé de remettre le couvert jusqu'à fin juin (voir photo ci-dessus), ce qui signifie que l’offre gratuite prendra fin (ou pas) désormais à la date du 1ᵉʳ  juillet 2021.

Disney+ augmente ses tarifs

Le service de vidéo à la demande Disney+, disponible en Belgique depuis le 15 septembre 2020, coûte actuellement 6,99 euros/mois (ou 69,99 euros par an). Cependant, à partir du 23 février 2021, ce tarif mensuel passera à 8,99 euros (ou 89,90 euros/an).

Les 2 saisons de The Mandalorian sont disponibles sur Disney+. ©Â© Lucasfilm Ltd. All Rights Rese

Cette hausse servira à couvrir l'intégration de toute une série de nouveaux contenus sous la marque "Star" (qui doublera le catalogue de contenu déjà disponible sur Disney+). "Cette marque fournira des milliers d’heures de programmes et de films provenant des studios Disney, FX, 20th Century... ainsi que des programmes locaux", selon un communiqué de presse de Disney.

Parmi les titres déjà annoncés, on retrouve notamment Grey's Anatomy, Scandal, Desperate Housewives, 24, Modern Family, Prison Break, Pretty Woman, Deadpool ou Live Free or Die Hard.

Un contrôle parental sera mis en place sur l'application afin que le contenu ne puisse être consulté que si l'âge du profil est suffisant pour le voir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés