Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Vande Lanotte aux prises avec Electrabel

Le contrat "easy" a changé chez Electrabel, et cela inquiète. Le ministre de l'Economie l'affirme: les fournisseurs d'énergie essaient de "réduire à néant" les diminutions de prix. Ils sont tentés d'augmenter le prix de l'électricité par certains artifices.
©BELGA

Les fournisseurs d'énergie essaient de "réduire à néant" les diminutions de prix, a indiqué le ministre de l'Economie et des Consommateurs, Johan Vande Lanotte, lors d'une conférence de presse. Le ministre réagissait ainsi à l'augmentation de prix pour les clients du contrat "easy" chez Electrabel. Cette hausse n'est cependant pas illégale, a-t-il précisé.

Ce week-end, De Morgen rapportait qu'Electrabel propose un nouveau contrat à ses clients. Il comprend notamment une hausse du prix de 9,7% aux heures de pointe et de 14% la nuit ainsi que le week-end. Selon le journaliste auteur de l'article, un collaborateur du call-center d'Electrabel lui a précisé que cette hausse devait compenser la baisse de la TVA sur l'électricité de 21% à 6%.

Publicité
Si l'augmentation sert dans ce cas-ci à compenser la baisse de la TVA, ce n'est pas acceptable.
Johna Vande Lanotte

Electrabel dément formellement tout lien avec la baisse de la TVA. "Cela n'a strictement rien à voir, souligne Anne-Sophie Hugé, porte-parole d'Electrabel. Lors du renouvellement des contrats à prix fixes, les tarifs évoluent en fonction des conditions de marché, parfois à la hausse, parfois à la baisse. En janvier, nos prix baissaient de 9%. En août, ils vont augmenter".

Si Johan Vande Lanotte réagit à cette augmentation, c'est aussi parce que le gouvernement avait incité les fournisseurs d'énergie à convertir les contrats des clients historiques en contrats moins chers. Les prix avaient alors diminué de 15% en moyenne en janvier et février 2013. Chez Electrabel, les clients historiques étaient passés aux "contrats énergie+ ou easy". Un grand nombre de clients sont dès lors concernés.

Et Johan Vande Lanotte suspecte que certains fournisseurs voient dans la diminution de la TVA une opportunité pour augmenter les prix. "Nous avons des signaux clairs de la tentation, d'une tentative peut-être, d'augmenter le prix de l'électricité, et notamment chez Electrabel."

Cette augmentation n'est cependant pas illégale. Après un an, lorsque le contrat arrive à échéance, le fournisseur peut proposer un nouveau contrat avec d'autres prix. "Si l'augmentation sert dans ce cas-ci à compenser la baisse de la TVA, ce n'est pas acceptable", a commenté le ministre. "Mais nous n'en avons pas la preuve."

♦ Vous voulez en savoir plus sur la baisse de la TVA sur l'électricité? Lisez Pourquoi la baisse de la TVA sur l'électricité ne vous rapportera rien.

♦ Vous voulez en savoir plus sur la baisse de la TVA sur l'électricité? Lisez Pourquoi la baisse de la TVA sur l'électricité ne vous rapportera rien.


• Alors, que faire? Le ministre conseille donc aux consommateurs d'opter pour une formule moins chère, de comparer les tarifs via les simulateurs des régulateurs et de contacter le médiateur pour l'énergie en cas de questions. Johan Vande Lanotte a également demandé au SPF Economie d'organiser une nouvelle action "Osez comparer" au mois d'octobre.

A savoir

Vous pouvez comparer les prix de l'énergie notamment via l'outil proposé par la Creg.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.