mon argent

Voici les nouveaux billets de 100 et 200 euros

©BCE

Les nouveaux billets de 100 et 200 euros, derniers de la série "Europe", présentés ce mardi sont plus pratiques, plus solides et plus sûr. A quoi ressemblent-ils?

La Banque nationale de Belgique (BNB) présente aujourd'hui les nouveaux billets de 100 et 200 euros - les  derniers de la série "Europe" - qui sont mis en circulation par la Banque centrale européenne (BCE).

Les anciens billets resteront valables et coexisteront pendant un certain temps mais seront progressivement retirés de la circulation.  

Caractéristiques

"Les billets sont plus compacts et plus pratiques à utiliser, leurs couleurs sont plus lumineuses et ils sont plus sûrs", a expliqué Laure Lalouette, experte en émission de billets auprès de la BCE.

68%
Les transactions en cash sont majoritaires
Dans la plupart des pays de la zone euro, les transactions en cash sont majoritaires. En France, c'est encore le cas de 68% d'entre-elles.

La taille. A première vue, ces nouveaux billets ne sont guère différents des anciens modèles. Leur longueur n’a pas changé, mais ils ont désormais la même hauteur que le billet de 50 euros. Le fait que les coupures de 50, 100 et 200 euros aient désormais la même hauteur facilitera leur manipulation et leur traitement par les machines, assure la BCE dans un communiqué.

La solidité. Grâce à ces nouvelles mensurations plus adaptées aux portefeuilles, les billets devraient avoir une plus longue durée de vie vu qu’ils seront moins sujets à l’usure et aux déchirures, ajoute la BCE. Elle propose une vidéo illustrant les tests de solidité auxquels les billets ont été soumis pour garantir leur longévité.

Banque centrale européenne

La sécurité. Les billets seront faciles à vérifier et plus difficilement falsifiables. L’objectif étant toujours d’avoir une longueur d’avance sur les faussaires.

Le look. Les nouvelles coupures n'affichent toujours que des monuments, mais il n'est pas exclu qu'un jour ceux-ci laissent la place à des personnalités européennes, a indiqué Laure Lalouette.

Les billets de la série "Europe" ont été introduits progressivement depuis plusieurs années. Les quatre premières coupures de la série (5, 10, 20 et 50 euros) sont entrées en circulation respectivement en 2013, 2014, 2015 et 2017.

Majorité des transactions en cash

Bien qu’en baisse constante depuis des années, le recours aux espèces pour payer ses achats est encore très majoritaire dans la plupart des pays de la zone euro. En France, par exemple, 68% des transactions se font encore en cash.

La BCE a décidé d'arrêter la production du billet de 500 euros, les coupures de cette valeur de la première série continuant cependant d'avoir cours légal.

Même si les nouveaux billets sont beaucoup plus sûrs et plus durables, le paiement par smartphone ou par carte cumule tous les avantages, ajoute un communiqué de Febelfin. Il est rapide, sûr, facile et toujours disponible. Mais aussi hygiénique et bon pour la planète. 

Sur le site www.digitalpaymentday.be, Febelfin recense tous les moyens de paiement digitaux. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect