Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Votre carte de crédit vaut-elle son prix?

Une carte de crédit, c’est un peu comme un couteau suisse: plus elle est chère, plus vous avez de fonctionnalités. Comme l’assistance pour deux voitures, par exemple. Ou une année de garantie supplémentaire sur vos appareils électroménagers. Mais en avez-vous réellement besoin?
©Photo News

Avec la Rolls Royce des cartes de crédit, par exemple la Platinum American Express, un des principaux avantages est l’absence de plafond d’utilisation. La carte est également conçue pour ceux qui voyagent beaucoup et qui passent plus de temps dans les aéroports qu’à leur domicile. En effet, parmi les privilèges de la carte, on trouve l’accès à plus de 1.000 "lounges" d’aéroports, ainsi que le droit de bénéficier du "travel & concierge service" d’American Express, un secrétariat qui réserve des vols, des chambres d’hôtels et des tables dans des restaurants pour les titulaires de la carte.

Ceux qui prennent souvent l’avion accumulent des "miles" via leur carte de crédit. Le seul inconvénient, c’est qu’ils doivent impérativement les utiliser dans les trois ans.

Pour les "frequent travellers", l’offre d’assurances voyage est aussi intéressante. Tout y est: assurance accidents pendant le voyage, assistance médicale, rapatriement, assistance en cas de panne pour deux véhicules, assurance bagages et assurance annulation.

Par ailleurs, la carte offre une assurance dommages pour les achats réalisés en ligne ou dans un magasin physique. Elle offre deux années de garantie supplémentaire – en plus de la garantie légale – sur les gros électroménagers, radios et téléviseurs payés avec la carte. Les transactions frauduleuses liées à votre carte sont entièrement remboursées.

Cette carte de crédit "de luxe" coûte 570 euros par an. Elle n’est accessible qu’à ceux qui gagnent au moins 80.000 euros par an.

Large choix

De l’autre côté du spectre des coûts, on trouve des cartes de crédit gratuites, comme la Mastercard Argenta. Pour reprendre la métaphore du couteau suisse, elle peut se comparer à un petit couteau taille-plume. La limite d’utilisation ne dépasse pas 1.250 euros par mois.

Certaines cartes de crédit gratuites ont une limite d’utilisation de 2.500 euros par mois, comme la Visa Classic d’Axa. Dans certains cas, il est possible d’augmenter la limite standard.

Entre la carte Platinum American Express et la Mastercard d’Argenta, on trouve une multitude de formules différentes. De nombreuses cartes de crédit offrent une ou plusieurs assurances. La Visa Classic d’ING coûte 18 euros par an et est assortie d’une assurance accident de voyage. Elle couvre les risques de décès ou d’invalidité permanente jusqu’à un montant de 100.000 euros. Elle prévoit une indemnité de 30.000 euros pour frais de recherche et sauvetage (Search & Rescue) ou frais de rapatriement de la dépouille mortelle en cas de décès.

La Visa Classic d’ING comprend également une assurance contre le vol et d’éventuels dommages aux biens payés avec la carte. Pour des achats dans un magasin physique, le titulaire est assuré jusqu’à 500 euros par sinistre, avec un maximum de 1.000 euros par an. Certains achats, comme des bijoux, des véhicules et des GSM, sont exclus de la couverture. Pour les achats réalisés en ligne, la couverture se monte à un maximum de 500 euros par an.

©Mediafin

Meilleure couverture

Pour 48 euros par an, vous avez droit à une Mastercard Gold ING. Pour ce prix, votre limite d’utilisation n’est pas de 2.000, mais de 5.000 euros. Vous bénéficiez des mêmes assurances qu’avec la Visa Classic, mais les montants couverts sont plus élevés, soit 200.000 euros en cas d’accident de voyage, 4.000 euros par sinistre, avec un maximum de 8.000 euros par an pour les achats en magasins physiques et 1.250 euros par an pour les achats en ligne. De plus, vous bénéficiez d’une assurance annulation si votre voyage (payé à l’aide de la carte) est annulé pour cause de maladie ou d’accident.

Vous bénéficiez également d’une année de garantie supplémentaire et d’une assurance (jusqu’à 300 euros par an) contre les transactions frauduleuses réalisées avec votre carte de crédit.

D’autres cartes offrent des possibilités comparables, avec des différences minimes en termes de coûts (de l’ordre de quelques euros) et de limites d’utilisation, sachant que ces plafonds peuvent être relevés dans certains cas.

Peser le pour et le contre

Malgré tout, il convient de rester vigilant lorsque vous choisissez une carte de crédit. La Mastercard Gold de BNP Paribas Fortis coûte 2 euros de moins par an qu’une Mastercard Gold d’ING, mais elle n’offre pas l’assistance voyage.

Réfléchissez avant tout à la manière dont vous utiliserez cette carte. Pour les globe-trotters, toutes les formes d’assurances et de services liés aux voyages sont importantes. À condition bien sûr d’avoir réglé le voyage à l’aide de la carte. L’assistance voyage liée à une carte de crédit ne couvre pas, par exemple, les voyages en camping-cars.

Ceux qui considèrent leur carte de crédit comme un moyen de retirer de l’argent aux ATM à l’étranger feraient bien d’étudier les coûts associés, qui diffèrent d’une carte à l’autre. Avec une Mastercard Silver de KBC, vous payez 1% du montant retiré, avec un minimum de 5 euros. Pour 200 euros retirés en cash, vous payez donc 5 euros. Avec une Visa Classic, vous devrez payer 4,96 euros plus 1% du montant, ce qui revient à 6,96 euros. Avec la Platinum American Express, vous payez 3,5% avec un minimum de 5 euros, soit 7 euros pour un retrait de 200 euros.

Pour ceux qui font beaucoup d’achats en ligne, l’assurance assortie à la carte est la bienvenue. Vous pouvez y avoir recours si l’ordinateur que vous avez commandé est livré abîmé ou si le vendeur refuse de reprendre une commande erronée. Ici aussi, il est recommandé de comparer les différentes offres, car les montants couverts varient d’une carte à l’autre.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés