La fraude bancaire augmente

©Photo News

Le nombre de fraudes à la banque par internet a enregistré une hausse ces derniers mois. Le hameçonnage (phishing) est la cause de cette progression.

De plus en plus de fraude à la carte bancaire. Cette évolution est surtout imputable à l’augmentation des cas de fraude par phishing (hameçonnage). La technique consiste à faire croire à la victime qu'elle s'adresse à un tiers de confiance comme une banque ou une administration et de lui soutirer des renseignements personnels. La fédération bancaire réitère ainsi son appel à la prudence et rappelle qu'il ne faut jamais donnez ses codes bancaires à des tiers.

Ces derniers mois, ces fraudes ont progressé, tant en volume qu’en nombre. Fin mars de cette année, on en était à 473 cas de fraude ayant permis à leurs auteurs de dérober un montant total net de 1,27 million euros. Sur l’ensemble de l’année 2012, 1003 cas ont été dénombrés, se traduisant par un butin de près de 3 millions euros.

"Le nombre de cas de fraude reste cependant minime si on le compare aux 8,1 millions d’abonnements à la banque par internet et aux 460 millions de sessions ouvertes par an. Ceci revient encore à moins de 4 cas de fraude par million de sessions", rassure la fédération professionnelle.

A savoir

Rappel de prudence de Febelfin:

  • Ne donnez pas suite à des appels téléphoniques ou des courriels de personnes vous demandant votre "response code". Votre banque ne vous demandera jamais ce type d'informations !
  • N'apposez votre signature électronique (response code) que pour des ordres que vous attendez ou que vous avez vous-même demandés.
  • Stoppez immédiatement l'opération en cours en cas de doute, et contactez votre banque, surtout si le scénario de signature diffère du scénario habituel.
  • Toutes les banques possèdent un point de contact auquel vous pouvez adresser vos questions sur la banque par internet. Vous en trouverez les coordonnées sur le site internet de votre banque.
  • Contrôlez régulièrement vos extraits de compte.
  • Protégez suffisamment votre ordinateur (e.a. via un scanner anti-virus à jour ou une connexion WIFI bien sécurisée).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect