Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Six conseils pour se protéger un maximum en ligne

Sur internet, les escroqueries et les tentatives de piratage évoluent sans cesse. Voici des astuces et des bons plans pour vous défendre au quotidien.
©Filip Ysenbaert

Vu l’évolution et la multiplication constante des arnaques et des cyberattaques, il est impossible de fournir une liste exhaustive des moyens à mettre en œuvre, ainsi que des réflexes à adopter, pour ne jamais vous faire escroquer en ligne.

Cependant, voici quelques conseils (cette liste sera mise en jour en continu, NDLR).

1/ Mise à jour du système

Vous venez d’acquérir un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Lorsque vous l’allumerez, vous le connecterez en premier lieu à internet. À partir de ce moment-là, ne commencez pas à surfer ou à télécharger l’une ou l’autre application. Procédez d’abord à une mise à jour du système d’exploitation de l’appareil (que celui-ci soit neuf ou d’occasion). Cela permettra de réparer les éventuelles erreurs du système d’exploitation, mais aussi et surtout de combler ses éventuelles failles de sécurité.

La mise à jour du système d'exploitation permet de combler ses éventuelles failles de sécurité.

Est-ce vraiment nécessaire de commencer par cette mise à jour? C’est impératif, car entre le moment où le système d’exploitation a été installé sur votre appareil et le moment où vous l’allumez pour la première fois, il s'est peut-être écoulé des semaines, voire des mois. Or, des nouveaux virus sont créés chaque jour.

Si nécessaire, n’hésitez pas non plus à paramétrer l’appareil pour que les prochaines mises à jour se fassent de manière automatique.

2/ Antivirus

Par défaut, certains appareils – comme les ordinateurs équipés du système d’exploitation Windows 10 – embarquent déjà une excellente protection intégrée complète en continu et en temps réel contre les menaces logicielles telles que les virus, les logiciels malveillants et les logiciels espions.

Il existe des antivirus gratuits tout aussi valables que des antivirus payants.

Mais libre à vous d’installer un autre système antivirus. Ou d’en installer un tout court dans l’hypothèse où votre smartphone ou votre tablette n’en est pas équipé.

Lequel choisir? Faut-il privilégier une version payante? Il existe des antivirus gratuits tout aussi valables que des antivirus payants. N’hésitez pas à consulter les résultats des différents comparatifs réalisés par le laboratoire indépendant AV-TEST pour vous aiguiller dans votre choix.

3/ Validation en deux étapes

Dans la mesure du possible, activez toujours la validation en deux étapes (également appelée l’authentification à deux facteurs) pour accéder à vos différents comptes (courriel, réseaux sociaux, plateforme commerciale, etc.).

C’est actuellement la manière la plus efficace pour sécuriser l’accès à ces derniers. En effet, en cas de fuite de vos données, des escrocs pourraient facilement prendre connaissance de vos identifiants et de vos mots de passe. Cependant, si vous avez activé une protection supplémentaire en plus du mot de passe, ils n’auront pratiquement aucune chance d’accéder à vos comptes.

Vous n’avez aucune idée de comment vous y prendre ? Pas de panique, voici le mode d’emploi.

4/ Wifi

Saviez-vous qu’en multipliant les objets connectés (caméra, thermostat, télévision …) chez vous, vous augmentiez simultanément le risque d’être piraté au sein même de votre foyer? À moins, bien sûr, de prendre quelques précautions!

Par exemple, configurez – dans la mesure du possible – un «guest mode» depuis votre modem wifi. Cette fonctionnalité permet de donner à vos invités un accès à internet, mais pas à vos appareils personnels.

Si un smartphone est infecté, alors il pourrait infecter tous les appareils reliés au même réseau internet.

Pourquoi tant de précautions? Si le smartphone d’un invité est infecté par un virus ou un logiciel malveillant, alors celui-ci pourra potentiellement infecter tous les appareils reliés à votre réseau internet. À moins bien sûr que tous vos appareils connectés soient suffisamment protégés par leur mise à jour régulière et un antivirus.

À ce propos, lorsque vous installez des objets connectés, prenez le temps de changer leur mot de passe par défaut et d’activer le niveau de sécurité généralement recommandé par le fournisseur du service.

5/ Applications

Même si elles ont l'air anodines, de nombreuses apps sont malveillantes (et destinées à récolter vos données). Certaines se cachent parfois même derrière de fausses applications antivirus.

Avant de télécharger une app, vérifiez toujours le nom de son développeur ainsi que les avis et les évaluations.

Et à nouveau (voir point 1), ne négligez pas les mises à jour du système d'exploitation de votre appareil, car celles-ci permettent de le protéger contre d'éventuelles failles.

6/ Fichiers sensibles

Personne n’est à l’abri d’un ransomware, c’est-à-dire, d’un logiciel de rançon qui prend en otage – par exemple – tous vos fichiers personnels. Vous pouvez évidemment conserver une copie de vos fichiers sensibles sur un disque dur externe.

Si cela vous rassure, il existe également plusieurs possibilités de stockage sécurisé et en ligne, notamment via une app ou alors via le coffre-fort digital des notaires (dont l’accès est protégé par une authentification à l’aide de l’application Itsme).

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés