Immoweb se lance dans le crédit et l'assurance

©Lieven Van Assche

Assurance-incendie, assistance au déménagement, crédit hypothécaire,… Immoweb démultiplie les pistes pour occuper le terrain auprès des locataires et des propriétaires.

Se réinventer sans cesse, tel pourrait être le credo appliqué au quotidien par les responsables d’Immoweb, le site devenu incontournable quand il est question de transaction immobilière entre particuliers. Immoweb Financial Services, une nouvelle société, filiale à 100% d’Immoweb, dotée d’un capital social de 3 millions d’euros, vient d’être créée et son objectif laisse peu de place au doute. Il s’agit de l’exercice d’une activité comme intermédiaire bancaire et comme intermédiaire en assurance et en réassurance.

3
millions
Le capital social d’Immoweb Financial Services, entièrement dégagé des fonds propres d’Immoweb.

Au conseil de cette nouvelle filiale d’Immoweb, on trouve Valentin Cogels, le CEO d’Immoweb, Ann Krekels, la directrice financière de la société, et Laurent Dupont, Chief Ventures Officer, en charge des nouveaux projets et des activités plus éloignées du core business habituel du site dédié aux transactions immobilières. Changement de cap chez Immoweb? Pas réellement, comme nous l’ont expliqué Valentin Cogels et Laurent Dupont, mais plutôt une volonté de jouer un rôle plus important dans le parcours des locataires et des propriétaires. Et pour cela, Immoweb semble avoir plus d’une corde à son arc.

Nouvelle assurance incendie

Au début de l’année, Immoweb s’est lancé dans le secteur de l’assurance en tant que porteur d’affaires, en collaboration avec l’insurtech belge Qover. L’idée était de proposer une couverture loyer garanti aux propriétaires. "Ce produit fonctionne bien, nous en vendons en moyenne un chaque jour", nous a expliqué Valentin Cogels. Et comme l’appétit vient en mangeant, la société a décidé d’aller de l’avant. Dans les mois qui viennent, Immoweb va lancer différents produits d’assurance. "En juin, toujours en collaboration avec Qover, nous allons lancer une assurance incendie pour la location. Dans ce domaine, nous souhaitons changer les codes, nous ne voulons pas proposer les mêmes produits que tout le monde", nous a expliqué Laurent Dupont.

Le preneur d’assurance ne sera plus obligé de passer par un courtier au moment de la prise de contrat.

Immoweb croit au flux digital, le preneur d’assurance ne sera plus obligé de passer par un courtier au moment de la prise de contrat. Sans vouloir entrer dans le détail à quelques jours du lancement officiel de ce nouveau produit, le Chief Ventures Officer nous a expliqué qu’Immoweb va arriver avec quelque chose de tout à fait innovant en matière de signalement des sinistres. Que l’on ne se méprenne pas, en créant cette nouvelle filiale et en introduisant un dossier d’approbation auprès de la FSMA, l’autorité des services et les marchés financiers, Immoweb a bien l’intention de mettre un pied dans la cour des grands et de proposer des produits d’assurance en direct et plus seulement en tant qu’apporteur d’affaires.

Immoweb, il faut le dire, voit les choses en grand. "Nous avons même pensé à créer une banque", s’amuse Valentin Cogels, avant d’expliquer qu’ils ont tout de même renoncé à ce projet. Immoweb ne sera donc pas une banque, qu’on se le dise, mais cela n’empêchera pas Immoweb Financial Services, si elle bénéficie de l’approbation de la FSMA, de se lancer dans le crédit hypothécaire. Le dossier, préparé par le cabinet d’avocats Lydian, devrait être introduit dans les prochains jours auprès du gendarme des marchés. À cet égard, Immoweb est en négociation avancée avec un partenaire financier. "Il faut encore tester pas mal de choses pour que tout fonctionne et nous espérons pouvoir fournir une solution de crédit hypothécaire avant la fin de l’année 2019", assure Valentin Cogels.

Occuper le terrain, on vous disait, rester plus longtemps aux côtés des locataires et des propriétaires, tel est le nouveau credo d’Immoweb.

Occuper le terrain, on vous disait, rester plus longtemps aux côtés des locataires et des propriétaires, tel est le nouveau credo d’Immoweb. Les développeurs de la société travaillent actuellement à un système d’évaluation des biens immobiliers en ligne; un outil qui, in fine, devrait mettre en relation les propriétaires et les agences immobilières. "Nous sommes leaders sur le marché de la recherche de biens et de la vente et la location, mais il y a encore un ensemble de secteurs où nous voulons rester actifs", assure Laurent Dupont.

Immoweb travaille aussi au développement d’un nouveau site internet, la vitrine de la société. Là aussi, les choses avancent. Pour le moment, le site est en phase de test en interne, auprès du personnel d’Immoweb. À la mi-juin, les agents immobiliers devraient entrer dans la boucle tandis que le grand public devrait pouvoir y surfer d’ici la fin de l’année.

Immoweb estime aussi

Autre nouveauté: une plateforme gratuite d'estimation de biens immobiliers. L'objectif est de permettre de connaître la valeur de son appartement, de sa maison ou encore de sa villa. L'utilisateur encode donc une série de paramètres comme l'adresse ou la superficie. L'outil recourt ensuite à l'intelligence artificielle et au "principe de machine learning" afin de déterminer comment toutes ces caractéristiques s'influencent mutuellement.  La plateforme, qui se veut complémentaire aux agents immobiliers, a été développée à partir de la base de données Immoweb, "en particulier les 300.000 biens les plus récemment placés" sur le site internet.

Laura, pour vous servir

Enfin, toujours dans cette idée de renforcer sa présence au long du parcours du locataire ou du propriétaire, Immoweb a, il y a deux semaines, lancé la plateforme Laura, un service d’assistance pour le déménagement. Pour ce faire, Immoweb a signé des accords de partenariats avec Nestore (une plateforme de déménagement), Engie (pour assurer la transition des contrats énergétiques), Daoust (pour trouver une nouvelle aide ménagère via les titres-services) et Listminut (pour trouver une baby-sitter le temps du déménagement, de l’aide pour monter un meuble, etc.). "Nous voulons devenir une sorte de valet du déménagement", a précisé Valentin Cogels.

"Nous voulons devenir une sorte de valet du déménagement."
Valentin Cogels

De grandes ambitions donc pour cette société créée en 1993 sous le nom de Webstate par l’homme d’affaires Stéphan Jourdain et ses deux associés de l’époque, Hervé Le Clercq et Edouard Janssen van der Maelen. En 1996, Stéphan Jourdain s’est retiré de l’aventure, suivi un an plus tard par ses deux associés qui ont vendu Immoweb à Christian Rousseaux (Produpress) pour une croûte de pain. En 2012, après l’avoir transformé en "machine de guerre", Produpress a revendu 80% d’Immoweb au groupe allemand Axel Springer pour 127,5 millions d’euros. Les 20% restants ont été vendus en 2017.

Le mot de la fin? Il est pour Laurent Dupont. "Nous voulons lancer un message vers le marché, nous sommes sérieux dans notre démarche." Voilà qui est dit.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n