Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Votre maison est-elle suffisamment bien assurée?

Votre propre maison. Pour la plupart des épargnants, l’habitation familiale constitue le pilier du patrimoine. L’assurance incendie ou vol n’est dès lors pas superflue, au contraire. Attention, cependant : toutes les assurances ne sont pas identiques.
Publicité

(mon argent) - Contrairement à l’assurance Responsabilité Civile auto, l’assurance incendie n’est pas légalement obligatoire. Il ne s’agit pas moins d’une assurance très utile. Car si vous avez remboursé votre emprunt hypothécaire pendant de longues années, en cas d’accident, vous serez soulagé de pouvoir vous reposer sur votre assurance.

En outre, dans la pratique, certains tiers peuvent vous contraindre à contracter ce type de polices. Le propriétaire d’un appartement à louer peut par exemple obliger ses locataires à contracter une assurance incendie. De même, la société de crédit ou la banque qui vous a octroyé votre emprunt peut exiger que vous contractiez une assurance incendie auprès de leur organisme. Pour beaucoup d’entre nous, la maison est le principal bien composant le patrimoine familial. Elle mérite à ce titre d’être suffisamment bien couverte.

L’assurance incendie peut généralement être étendue pour devenir une assurance habitation à part entière. Cela signifie qu’outre l’incendie, la police couvre également les dégâts découlant d’autres phénomènes comme la foudre, l’inondation, bris de glace, etc. Parallèlement à l’assurance incendie, la police propose une assurance vol. C’est important lorsque vous souhaitez comparer les polices des différents courtiers vous proposant une assurance vol. Essayez, lors de la signature de votre police, de ne pas seulement réduire la prime due, mais aussi de considérer les aspects suivants.

  • Votre police comprend-elle une franchise et si oui, de quel montant?

Il existe des polices qui n’ont pas de franchise mais cela ne signifie pas forcément que c’est préférable. Vous devez en effet également étudier la prime et les garanties.

  • N’êtes-vous pas sous-assuré?

Veillez à ne pas être sous-assuré, ni pour votre bâtiment, ni pour les meubles. Si la valeur assurée de votre police est inférieure à la valeur réelle, ce rapport s’appliquera également lors du versement de l’indemnité. En d’autres termes, une partie du sinistre ne sera pas indemnisée. Vous pouvez éviter ce cas de figure en utilisant la grille d’évaluation de votre compagnie d’assurance.

  • Vérifiez jusque quel montant par objet et par sinistre vous êtes couvert?

Cela peut être important pour l’assurance d’objets de valeur comme des œuvres d’art, des bijoux, des collections, etc. La couverture offerte est-elle suffisante ? Il est parfois préférable de souscrire une police différente pour cela.

  • La valeur assurée de votre maison et des meubles est-elle actuelle?

Si vous avez effectué des travaux de rénovation ou acheté des meubles de valeur, il se peut que le capital assuré par votre police ne corresponde plus à la valeur réelle. Contrôlez régulièrement cet aspect.

  • Bénéficiez-vous d’une couverture contre le vol?

Si oui, que couvre-t-elle précisément? Quels plafonds sont applicables à l’indemnité?

  • Bénéficiez-vous d’une assistance juridique?

Cette assistance peut être intégrée à votre police d’assurance mais peut également être souscrite séparément. Cette dernière option vous offre une meilleure protection mais est également plus coûteuse.

  • Votre assurance vol couvre-t-elle également le kot de vos enfants pendant leurs études?
  • Etes-vous assuré contre le bris de vitre?

Si vous avez de grandes vitres (un grand toit en verre, par exemple), vous feriez bien de vous assurer contre le bris de vitre. Certains assureurs limitent en effet la couverture aux fenêtres à partir d’une certaine superficie.

  • Bénéficiez-vous également d’une couverture pour votre jardin, mais aussi votre abri de jardin et la piscine?
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés