mon argent

Comment trouver un nouvel emploi?

Le taux de chômage devrait atteindre des records cette année. Nombre de compatriotes devront donc partir en quête d'un nouvel emploi. Mais comment s'assurer que votre CV se distingue de ceux des autres candidats? Comment identifier vos points forts? Ceux qui ne savent pas par où commencer peuvent heureusement recevoir de l'aide.

(mon argent) – Cette année, le taux de chômage devrait atteindre un record de 750.000, soit 14,6%, un chiffre égal au record des années septante. La semaine dernière, le brasseur Inbev a encore annoncé la suppression de 300 emplois.

Quand on perd son emploi, un temps d’adaptation est nécessaire. Le licenciement est généralement vécu comme un événement difficile à digérer, à plus forte raison lorsque l’on a passé toute sa carrière dans la même entreprise ou le même secteur.

La recherche d’un nouvel emploi n’est par ailleurs pas toujours simple. Elle exige énormément de préparation, de temps, de connaissances et de savoir-faire. Et si même en étant armé de tous ces atouts, on vous répond que vos qualifications ne suffisent pas, vous pourriez avoir le moral dans les chaussettes… C’est compréhensible.

Cela dit, les chercheurs d’emploi doivent à tout prix garder espoir. Selon la VDAB (l’ONEM flamand), en 2020, nous devrions être confrontés à une pénurie structurelle de main-d’œuvre. Pour dix personnes qui quittent le marché de l’emploi, seulement huit seront prêtes à les remplacer. Celles qui perdent leur emploi aujourd’hui sont donc pour ainsi dire assurées de retrouver un emploi.

Solliciter votre réseau professionnel, suivre des formations, se reformer, rédiger un CV solide, identifier vos points forts et vos points faibles, etc. C’est très bien. Mais dans quelle direction vous orienter de préférence ? A quoi doit ressembler un bon CV ? Quels sont vos points forts et vos points faibles ? Comment gérer un entretien de candidature ? Les chercheurs d’emplois sont confrontés à de multiples interrogations. Si vous ne vous sentez pas capable d’affronter toutes ces questions seul, la VDAB offre plusieurs formes. d’accompagnement.

Que pouvez-vous faire et ne pas faire? Rendez-vous dans un centre d’orientation

Si vous cherchez un emploi, vous ne savez peut-être pas encore exactement lequel est le plus adapté à vos compétences. A moins que vous cherchiez dans un secteur tout à fait différent de celui dans lequel vous avez obtenu votre diplôme ? L’orientation professionnelle peut dans ce cas vous être utile. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rendre dans un centra d’orientation, qui accueille d’autres chercheurs d’emploi dans la même situation que vous. La première phase consistera à identifier vos qualités, valeurs, intérêts et compétences personnels. Vous définirez ce que vous recherchez en priorité. Une fois que vous aurez mis le doigt sur ces aspects, vous parcourrez la liste des professions qui correspondent à ces attentes et définirez votre cible. Ensuite, avec l’aide d’un assistant, vous étudierez les manières de l’atteindre : formation professionnelle, apprentissage des techniques de sollicitation, etc. Vous aurez également la possibilité d’étudier le terrain et ainsi de savoir exactement en quoi consiste le métier que vous ambitionnez d’exercer. La durée de cette orientation est déterminée en concertation avec votre assistant, mais elle s’étend généralement deux semaines au minimum.

Ce n’est pas suffisant? Le suivi de réinsertion peut vous être utile

Lorsqu’on cherche un emploi, on a souvent l’impression d’être seul face au problème. Pourtant, les demandeurs d’emploi ont la possibilité de demander de l’aide à de nombreux organismes. Le suivi de réinsertion des demandeurs d'emplois est une possibilité. Le plan de réinsertion permet de décrire, avec l’assistant, les étapes à suivre : de la formation à la sollicitation aux formations pratiques, en passant par une formation personnalisée. Vous apprendrez ainsi, en compagnie d’autres demandeurs d’emplois, ce qu’on attend de vous dans une situation professionnelle concrète, comment il est préférable de se comporter avec les collègues de travail et les supérieurs, comment améliorer votre confiance en vous et comment vous présenter de manière positive. Il est du reste possible de suivre une formation en entreprise, appelée FPI (formation professionnelle individuelle), combinée à un stage en entreprise. Elle permet d’acquérir une expérience professionnelle et d’accroître les chances de retrouver un emploi.

Les candidatures ne donnent aucun résultat? Adhérez à un club d’entraide pour chômeurs

Dans ce genre de club, vous vous familiarisez avec les techniques de sollicitation en compagnie d’autres demandeurs d’emplois : chercher un emploi, rédiger une lettre de candidature convaincante, gérer un entretien, etc. Vous pouvez aussi utiliser l’espace de sollicitation de la VDAB, où vous avez à disposition des outils de sollicitation de tout type : PC, timbres, listes d’entreprises, littérature professionnelle, etc. Ce type de formation dure quatre demi-jours par semaine et ce, pendant deux semaines.

Publicité
Publicité

Echo Connect