mon argent

Etes-vous un investisseur défensif?

De nombreux courtiers donnent accès aux produits financiers les plus complexes – options, warrants et autres futures – ou à des marchés exotiques. Ce faisant, ils peuvent donner l’impression d’être réservés aux investisseurs les plus expérimentés, ou les plus actifs. Pourtant, l’investisseur défensif peut également trouver chaussure à son pied parmi les courtiers en ligne.

(mon argent) - Même si ses besoins sont très différents de son homologue plus actif. L’investisseur défensif ne se réfugiera par exemple pas dans les "produits dérivés ", ces produits financiers complexes dont l’évolution du cours dépend d’une valeur sous-jacente, comme une action ou une matière première. Ces produits à la fois élaborés et extrêmement risqués ne correspondent pas au profil d’un investisseur défensif. De même, l’accès à des marchés plus exotiques, comme la Bourse japonaise, australienne ou hongroise, ne constitue pas une priorité pour l’investisseur défensif. Ce dernier se limitera en principe à l’Europe occidentale (et, dans une moindre mesure, au marché nord-américain).

Stratégie "buy-and-hold"

"Cette catégorie d’investisseurs privilégie généralement la stratégie buy-and-hold, consistant à conserver les actifs existants sur le long terme, ce qui limite le nombre annuel de transactions. Les frais de transaction ont dès lorsmoins d’importance que pour l’investisseur actif qui exécute un nombre élevé d’opérations chaque année", complète-t-il. De quoi a besoin un investisseur défensif? Essentiellement de produits d’épargne et de placement relativement sûrs. La plupart des portefeuilles d’investissement défensifs se composent surtout d’obligations, de fonds de placement, de comptes d’épargne et de comptes à terme. Les actions ne représentent qu’une part relativement limitée.

Courtiers en ligne

Etonnamment, ces produits ne sont pas proposés par tous les courtiers en ligne. Les investisseurs souhaitant posséder un compte d’épargne, des comptes à terme, des assurances, des obligations, des actions et des fonds ne trouveront tous ces produits que chez trois courtiers: Fortuneo, Deutsche Bank et Keytrade. Vu la gamme d’obligations et de fonds proposés, l’investisseur défensif peut aussi s’adresser à BinckBank... qui n’offre par contre ni compte d’épargne, ni compte à terme. Avec seulement 40 fonds disponibles, l’assortiment proposé par Fortuneo aux amateurs du genre est plutôt maigre. Quant à Keytrade, il donne accès à 400 fonds, contre 1.600 à la Deutsche Bank.

Publicité
Publicité

Echo Connect