Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Déclaration fiscale: plus facile et plus rapide, c'est possible!

Notre déclaration d'impôts est chronophage. Il y aurait néanmoins moyen de gagner beaucoup de temps.
©BELGA

Deux à cinq heures. C'est le temps moyen consacré à la déclaration d'impôt par une famille belge à deux revenus et propriétaire. "Chronophage parce que complexe", conclut une étude du cabinet de conseils Deloitte, sur la base d'une analyse comparative de déclarations dans les 22 principales économies du monde. Avec plus de 400 champs possibles, la déclaration belge est deux fois plus lourde que la moyenne. Le nombre croissant de codes est souvent dû à l'augmentation des déductions fiscales. "Accorder ces déductions autrement que via la déclaration fiscale serait déjà un bon pas vers une simplification", explique Pratick Derthoo, l'un des deux auteurs de l'étude.

Pas de secrets

Signalons que la Belgique fait partie des rares pays où les couples mariés et les cohabitants légaux ne peuvent avoir aucun secret l’un pour l’autre, puisqu’ils rentrent une déclaration commune. Dans les trois quarts des pays où l’étude a été réalisée, chaque personne remplit sa propre déclaration, ou a au minimum le choix entre les deux options. "Il serait opportun qu’en Belgique, ce choix existe aussi. Le calcul de l’impôt se fait de toute façon séparément pour les deux conjoints", estime Patrick Derthoo.

Documents préremplis

Mais il y a aussi des aspects positifs. La Belgique se positionne en bonne place pour les déclarations d'impôt préremplies via Internet. Le contribuable qui opte pour Tax-on-web constatera que ses données personnelles, ses revenus et ses dépenses donnant lieu à un avantage fiscal sont déjà reprises dans la déclaration en ligne. "Une étape supplémentaire pourrait être franchie avec l'apparition des données relatives aux crédits hypothécaires", note l'expert de Deloitte. "Impossible actuellement", relève Rodolphe de Pierpont, expert chez Febelfin, l'association des banques. "Si la loi portant sur le secret bancaire autorise la transmission de données sur les crédits, elle ne vaut qu'en cas de soupçon de fraude fiscale. Bref, le cadre juridique manque encore pour rendre cet échange d'informations possible."

Décompte plus rapide

Deloitte plaide aussi pour un raccourcissement de l’ensemble du processus. "Deux ans s’écoulent entre le moment où nos revenus nous sont versés et le décompte final. Cette période pourrait être raccourcie en supprimant le recouvrement" ajoute Patrick Derthoo. Dans 36% des pays, dont la Belgique, le contribuable doit attendre l'avertissement-extrait de rôle pour savoir quel supplément il va devoir payer, ou de combien il sera remboursé. Partout ailleurs, le décompte final est établi au moment de l’introduction de la déclaration fiscale, ou très peu de temps après. "

GUIDE DES IMPÔTS

*Ce samedi 26/04 dans Mon Argent, le supplément gratuit de L'Echo, remplissez votre déclaration étape par étape.

  • Check-lists pratiques pour remplir votre déclaration facilement.
  • Documents-types pour calculer vos frais professionnels.
  • Les mesures Di Rupo: ce qui changera en 2013 pour votre déclaration.

+ L'opération "ALLO FISC" : posez toutes vos questions à nos experts.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés