Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Epargner vaut encore la peine

Rabobank.be demande une adaptation urgente de l'intérêt de base maximal sur le compte épargne. Didier Reynders est favorable à cette idée.
Épargner en ligne permet de profiter de taux plus intéressants, jusqu'à 4 %.

(m24/belga) - La banque en ligne Rabobank s'inquiète que la législation belge ne permette pas qu'un carnet d'épargne affiche un taux de base supérieur à 4%.

Les banques en ligne
Lisez notre article sur le sujet
Cliquez ici

 

 

Fluctuation des taux

Les taux d'intérêt connaissent depuis le début de l'année un mouvement à la hausse sur les marchés financiers, ce qui a entraîné différentes adaptations de taux sur plusieurs produits d'épargne, dont le carnet d'épargne, dans plusieurs banques belges. Rabobank propose depuis le début de l'année un taux de 4% et prévoit une nouvelle hausse en raison des conditions de marché. Vu la législation actuelle, elle se trouve face à un problème technique et désire donc avoir une réponse rapide afin d'adapter sa stratégie.

À l'heure actuelle, la seule possibilité pour offrir plus de 4% sur un compte épargne est de compléter le taux de base par une prime d'accroissement et/ou de fidélité. "L'épargnant est donc contraint de verser de l'argent supplémentaire et de tenir son calendrier à l'oeil car par la suite, son intérêt retombe au niveau de la prime de fidélité souvent médiocre", déplore la banque qui réclame davantage de transparence en la matière.

 

Hausse dans le secteur

La Deutsche Bank souhaite aussi que transparence soit faite en la matière. La banque allemande a récemment annoncé une hausse de ses taux : le taux de base passe à 4 % pour les clients effectuant des versements, et le taux des bons de caisse est porté à 5 %

La banque Fortis n'est pas en reste avec une augmentation de taux dès lundi 16 juin sur ses bons de caisse et ses comptes à terme. Le taux brut sur deux ans passe au-delà des 5%, à 5,10 %. À six ans, il passe à 5% et sur un an, à 4,7%.

 

Qu'en penser le ministre des Finances?

Didier Reynders est plutôt favorable à la hausse du plafond légal de 4% du taux de base des carnets d'épargne. "Je suis a priori plutôt favorable. Mais je vais tout d'abord consulter le secteur et demander l'avis de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) et la Banque nationale (BNB)", a indiqué le ministre à l'agence Belga.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés