Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Que rapporte votre assurance de groupe?

De plus en plus de personnes épargnent pour constituer une pension complémentaire. Mais votre employeur peut également le faire pour vous par l’intermédiaire d’une assurance de groupe. Que devez-vous savoir si votre employeur constitue pour vous une pension complémentaire?

(mon argent) - L’assurance de groupe n’est ni plus ni moins qu’une forme d’assurance (ou fonds) dans le cadre de laquelle vous accumulez un capital au fil des ans que vous pouvez percevoir à l’âge de votre retraite. Il s’agit d’un avantage extralégal qui gagne en popularité. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que la pension légale s’érode au fil des ans. Pour les employeurs, il constitue par ailleurs un bon moyen de lier les salariés à eux, qui leur coûte du reste moins cher qu’une augmentation égale du salaire brute.

Cette assurance de groupe peut comprendre plusieurs garanties telles que l’épargne pension complémentaire, l’assurance hospitalisation, le versement en cas de décès, l’indemnité en cas d’incapacité de travail, l’assurance contre la perte de revenus (en raison d’une maladie ou d’un accident).

Si vous avez l’opportunité de souscrire une assurance de groupe par l’intermédiaire de votre employeur, vous n’avez sans doute pas eu l’occasion d’être consulté par rapport aux modalités. Pourtant vous feriez bien d’étudier le contrat attentivement. De manière à savoir ce à quoi vous avez droit (ou pas) et à pouvoir combler les éventuelles lacunes. La check-list suivante peut vous aider dans vos réflexions :

  • Qui paie les primes de l’assurance? Votre employeur, vous-même ou chacun une partie? A combien s’élève la prime ? Si elle se limite à 1% de votre salaire annuel, vous ne risquez pas de devenir riche...  
  • Dans quels cas l’assureur vous verse-t-il un capital? Si vous prenez votre retraite? Si vous décédez avant votre départ à la retraite?
  • Si vous décédez avant votre départ à la retraite, quel capital est reversé à vos héritiers?
  • Votre assurance de groupe prévoit-elle un capital complémentaire dans l’hypothèse où vous décédez dans un accident?
  • Votre assurance de groupe offre-t-elle également une rente en cas d’incapacité de travail?
  • Votre police produit-elle un avantage fiscal?
  • Bénéficiez-vous d’un rendement garanti sur les primes versées ou non ? Le cas échéant, à combien s’élève ce taux d’intérêt garanti?
  • Pouvez-vous décider (en partie) des couvertures auxquelles vos primes donnent droit? Dans ce cas, on parle de plan cafétéria. Vous pouvez alors, en fonction de vos souhaits et attentes, compléter vous-même les couvertures.
  • Si vous êtes indépendant et travaillez en société, voyez avec votre courtier ou agent si la solution fiscale est la plus avantageuse pour vous.
  • Pouvez-vous demander avant l’échéance du contrat une avance sur le capital en vue d’acquérir un bien immeuble?
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés