Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

5 questions sur les fonds d'épargne-pension

Bien que les fonds d'épargne-pension soient très populaires en raison de l'avantage fiscal procuré, ces outils sont encore méconnus de nombreux Belges. L’heure est donc venue de fournir la réponse aux questions les plus souvent posées.
Publicité

(mon argent) - Environ 1,3 million de Belges préparent leur pension via l'épargne-pension. Pourtant, les caractéristiques de ces produits sont bien souvent peu connues. Mon Argent passe en revue les points d'attention principaux à l'aide de 5 questions.

1. Comment commencer à épargner dans un fonds d'épargne pension?

Se préparer une
pension sans soucis
En savoir plus

L’épargne-pension est possible à partir de l’âge de 18 ans. Il "suffit" de conclure un contrat d’épargne-pension et d'ouvrir un compte auprès de la banque où vous souhaitez acheter le fonds. Dans la plupart des banques, cela n’implique aucun frais. Vous recevez un numéro de compte sur lequel vous pouvez procéder à des versements à la fréquence souhaitée. Vous versez le montant de votre choix mais sachez que pour l'année d'imposition 2009, la déductibilité fiscale des primes est plafonnée à 870 euros. Les spécialistes conseillent en outre de procéder à un versement mensuel au lieu de transférer le montant total fin décembre. Les versements étalés offrent l’avantage de ne pas vous rendre dépendant du timing de marché. Les paiements étalés présentent un autre avantage: c’est une vraie formule d'épargne et il n’est pas obligatoire de libérer une importante somme d'argent en fin d'année. Notez par ailleurs que l'échéance de votre contrat d'épargne-pension au moins atteindre  dix ans et que vous devez procéder à au moins cinq versements sur cinq années différentes.

2. Comment investissent les fonds d'épargne-pension?

5 conseils pour
investir en fonds
En savoir plus

Les fonds d'épargne-pension sont des fonds mixtes; ils investissant donc à la fois en actions et en obligations. Cela dit, ces fonds sont soumis à des règles bien plus strictes que les fonds mixtes traditionnels. En 2004, ces règles ont en outre été étendues au point d'occuper une page entière du Moniteur Belge. Ces limitations visent avant tout à garantir une composition suffisamment diversifiée du portefeuille des fonds. En résumé, suivant ces règles, les fonds peuvent investir au maximum 75% de leur encours en actions ou 75% en obligations. Les fonds ne peuvent en outre investir que 20% dans une devise autre que l'euro et seulement 10% en liquidités. Enfin, des règles spécifiques fixent le type d'actions et d'obligations qui peuvent être achetées. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

3. Combien de fonds de pension existent-ils?

Il existe seize fonds d’épargne-pension uniques sur le marché belge. La majorité (dix fonds) sont des fonds dynamiques qui investissent environ 70% en actions. Il existe également deux fonds neutres visant une proportion d’actions de 50%. Enfin, quatre fonds défensifs investissent à hauteur de 30% en actions.

4. Quel rendement affiche mon fonds d’épargne-pension?

Les fonds d’épargne-pension sont des investissements de long terme. Juger de leur rendement à court terme n’a donc pas de sens. Les fonds dynamiques, qui existent depuis plus de 15 ans, ont présenté un rendement annuel moyen de 6,5% depuis leur création. C’est nettement plus que le rendement d’un investissement sans risques. Evidemment, l’horizon de placement raccourcit à mesure que l’épargnant vieillit. Par conséquent, le rendement à court terme revêt tout de même un certain intérêt. A l’approche de l’âge de la retraite, il convient donc de s’assurer que le capital accumulé ne soit pas largement érodé par une crise boursière. En 2008 par exemple, le fonds dynamique moyen a cédé 27%!C’est la raison pour laquelle les fonds d’épargne-pension défensifs ont été créés. La proportion inférieure d'actions réduit leur rendement de long terme mais ces fonds défensifs sont plus indiqués pour les épargnants qui approchent de l'âge de la retraite et ne veulent pas s’exposer à un risque trop élevé. En 2008, les fonds défensifs n’ont abandonné "que" 12%.

5. Quel est l'impact des coûts sur mon fonds d'épargne-pension?

La plupart des fonds d’épargne-pension s’accompagnent, comme les fonds traditionnels, de frais d’entrée et de gestion. Ces derniers sont inclus périodiquement dans la valeur d’inventaire et ne sont donc pas perceptibles du point de vue de l’épargnant. Les frais d’entrée s’acquittent en revanche sur chaque versement et sont compris entre 0 et 3%. Ces frais peuvent considérablement éroder le rendement final du fonds. Donc tenez les à l'œil et essayer dans la mesure du possible de les négocier.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés