Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Un crédit hypothécaire "10 ans fixe" à moins de 1%

Moins de 1%... C’est ce que propose Crelan à ses clients qui présentent un très bon dossier. Une première sur le marché.
©Photo News

Au contraire des crédits à la rénovation, qui se font de plus en plus beaux à l’approche de Batibouw, la guerre des taux se joue plutôt en sous-marin dans le domaine des crédits hypothécaires.

Ce taux négocié de 0,96% représente en réalité la moitié du taux officiel affiché par Crelan pour ce type d’emprunt.

À l’exception de BNP Paribas Fortis qui a annoncé une baisse de 20 points de base sur ses taux fixes et de 30 points de base sur ses crédits variables annuellement, les banques ne jouent en effet pas dans la surenchère commerciale à l’occasion du salon de la construction et de la rénovation, en annonçant des baisses sur leurs taux d’affiche. Mais en coulisse, c’est une autre histoire…

Moins de 1%

Il semble d’ailleurs qu’un acteur se démarque de la concurrence. Il s’agit de Crelan. La banque coopérative vient en effet d’enfoncer un seuil très symbolique: au mois de février, elle a accordé des crédits sur 10 ans assortis d’un taux fixe de… moins de 1%.

©Mediafin

Selon le porte-parole de la banque, Leo De Rouck, il s’agit toutefois de situations "exceptionnelles" qui ne sont possibles que pour des clients qui présentent une qualité de dossier en béton. "Leur quotité n’est pas trop élevée, la capacité de remboursement est très bonne. Et ce sont des clients avec qui nous voulons construire ou garder une relation de long terme, rester leur banque de référence dans différents domaines: épargne, placements, assurances, etc.", poursuit-il. Comprenez que vous ne vous en sortirez pas sans une panoplie de produits annexes…

Si l’on se réfère au site guide-épargne.be, qui rassemble des offres hypothécaires négociées par les emprunteurs, Crelan a ainsi offert du 0,96%, ce qui est considérablement plus bas qu’ING (deuxième du podium) et son 1,23% pour le même type d’emprunt. Plus frappant encore, ce taux négocié de 0,96% représente en réalité la moitié du taux officiel affiché par Crelan pour ce type d’emprunt (1,96% avec conditions, 2,56% de base).

Shopping hypothécaire

C’est donc plus que jamais un must pour les emprunteurs de faire leur shopping hypothécaire et de négocier à fond avant d’apposer leur signature en bas d’un contrat. La différence entre un taux d’affiche et un taux (bien) négocié s’observe en effet partout.

Encore un exemple? Belfius a offert à un client un spectaculaire 1,62% pour un 20 ans fixe, selon guide-épargne.be, alors que le taux de base est affiché à 2,68%.

Pourtant, même dans l’infiniment petit, chaque point de base compte! Par tranche de 25.000 euros empruntés, la différence se chiffre dans ce cas-ci à un peu plus de 50 euros chaque mois.

La guerre des taux s’est finalement déclarée entre les banques sur le front des crédits à la rénovation, à la veille de l’ouverture du salon de la construction et de la rénovation Batibouw. Il s’agit de prêts à tempérament spécifiquement destinés aux projets de rénovation.

Ainsi, ING avait été la première banque à annoncer une spectaculaire baisse de taux la semaine dernière. Contre 5,45%, ils ont été presque réduits de moitié à 2,95%, mais l’offre n’est valable que jusqu’au 7 mars. En attendant, la banque s’était propulsée en tête des meilleurs tarifs. Elle a depuis été rejointe sur son podium par une série de concurrents…

Ainsi, Record Bank a fait passer son taux à 2,99% (contre 4,14% avant), tandis que Cetelem et KBC se sont alignés à 2,95%. Du côté de BNP Paribas Fortis, le taux est passé à 3,5%, contre 4,2% avant. Il est désormais équivalent à celui de Belfius, qui n’exclut pas de passer encore à l’action dans les prochains jours…

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés