Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Avez-vous encore besoin de pneus neige?

Si vous envisagez l’achat de pneus neige, vous vous posez sans doute de nombreuses questions. Pourrez-vous les utiliser uniquement en cas de neige? S’usent-ils plus rapidement? Faut-il en acheter deux ou quatre ? Les chaînes sont-elles alors superflues ?

(mon argent) – Beaucoup de mythes circulent au sujet des pneus neige, pourtant en fin de compte, le sujet n’a rien de complexe. N’enfilez-vous pas vos bottes fourrées l’hiver et ne remisez-vous pas vos sandales légères a placard ? En principe, les pneus été ou radiaux peuvent être utilisés toute l’année mais dès que la température passe sous 7 degrés Celsius, les pneus neige offrent une plus grande sécurité. Que le revêtement soit sec, humide, enneigé ou verglacé, ces pneus ont une plus grande adhérence en cas de freinage sur courte distance lorsque les températures sont faibles. Les pneus neige sont en effet composés d’un caoutchouc plus mou qui leur permet de rester souples en cas de grand froid et dons de mieux adhérer au sol. Par ailleurs, ces pneus comportent davantage de sillons, encoches et lamelles, ce qui leur permet d’adhérer à la neige et de limiter le risque d’aquaplaning.

Le coût ?

Les pneus neige sont un peu plus coûteux que les pneus été. Leur prix dépend par ailleurs d’une série de facteurs : de quelle largeur et hauteur doivent-ils être ? A quelle vitesse doivent-ils pouvoir rouler et surtout, quel niveau de qualité privilégiez-vous ? Sur le site Internet de la VAB, nous trouverez un prix indicatif compris entre 350 et 400 euros pour quatre pneus été et entre 450 et 500 euros pour quatre pneus neige. Mais lorsque vous roulez avec vos pneus neige, vos pneus été ne s’usent évidemment pas!

Boue + neige ?

Le prix indicatif de 400 à 450 euros pour un train de roues comprend évidemment les pneus « M + S » (mud and snow - boue et neige), qui peuvent être utilisés toute l’année mais constituent un compromis. Leurs profils sont plus profonds, ce qui leur permet de mieux évacuer l’eau qu’avec des pneus pluie, mais la profondeur du profil n’équivaut pas celle de vrais pneus neige. Les pneus « M+S » n’atteignent donc jamais le niveau de qualité d’un pneu été en été ou d’un pneu neige en hiver. De plus, notez que les fabricants ont le droit de placer le logo M+S sur leurs produits à leur propre guise. Dès lors, on ne le retrouve pas seulement sur les pneus toutes saisons, mais également sur les pneus été et les pneus neige. Le symbole du flocon de neige et une montagne fournit juste une indication quant aux caractéristiques hivernales du pneu.

Quand ?

En Belgique, il n’existe aucune obligation légale par rapport aux pneus neige. Cela dit, la loi fait mention de l’indice de vitesse de ces pneus. Chaque pneu a en effet une vitesse maximale. Les pneus ornés d’un Q peuvent par exemple rouler jusque 160 km/heure, ceux avec un T jusque 190 km/heure et ceux dotés d’un H jusque 210 km/heure. Plus la vitesse maximale est faible, plus les pneus sont bon marché. Les consommateurs placent donc régulièrement des pneus dont la vitesse maximale est inférieure à celle de la voiture (déterminée par le constructeur). Ceci n’est cependant autorisé qu’entre le 1er octobre et le 30 avril. Concrètement, cela signifie que si vous allez au contrôle technique en dehors de cette période en étant chaussé de pneus neige ou de pneus 'M+S' ayant un indice de vitesse inférieur, vous devrez repasser au contrôle. Qui plus est, une directive européenne oblige à placer un autocollant mentionnant la vitesse maximale des pneus dans le champ de vue du conducteur.

Si vous partez aux sports d’hiver, notez que la plupart des pays européens imposent certaines règles en matière d’équipement de pneus. Certains pays ne contraignent pas seulement au port de pneus neige, mais également de chaînes. Si vous n’en avez pas, vous risquez une amende. Par ailleurs, l’absence de pneus neige peut jouer un rôle dans votre niveau de responsabilité en cas d’accident.

Quid des pneus à clous ?

Les pneus à clous sont des pneus neige composés de « clous » métalliques répartis sur leur surface. Leur utilisation est autorisée entre le 1er novembre et le 31 mars en cas de neige ou de verglas et uniquement pour les voitures de moins de 3,5 tonnes. Vous devez les placer sur les quatre roues et vous en tenir aux limitations de vitesse : 90 km/heure sur les autoroutes et 60 km/heure sur d’autres voies publiques. Qui plus est, vous devez apposer un autocollant '60 km/h' à l’arrière de votre voiture pour prévenir les automobilistes qui vous suivent.

Chaînes

La législation belge n’est pas non plus très éloquente à propos des chaînes ; elle précise juste que celle-ci doivent être utilisées uniquement en cas de neige ou de verglas à la condition qu’elles n’endommagent pas le revêtement. Les pneus neige sont déjà d’un grand secours en hiver, mais lorsque la météo est plus rigoureuse, les chaînes constituent une sécurité complémentaire. Dans certains pays, des panneaux annoncent l’utilisation obligation de chaînes. Dans les tunnels, l’utilisation de chaînes est interdite car le revêtement n’est pas enneigé. Avant votre départ, exercez-vous à placer ces chaînes, quoi qu’il en soit.

Notez par ailleurs qu’avec les chaînes, vous pouvez rouler jusque 50 km/heure. Le prix des chaînes s’élève, selon le site VAB, entre 85 et 120 euros. La VAB conseille de d’abord lire le manuel d’instruction de votre voiture avant d’acheter vos chaînes. L’utilisation de chaînes pourrait être impossible sur votre voiture si l’espace est insuffisant, par exemple en cas de pneus à faible profil, et pourrait le cas échéant endommager des pièces vitales telles que les câbles de freins.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés