Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

"Offrez un investissement éthique"

A tous les niveaux, le succès grandissant des investissements durables est évident. Aujourd’hui, il est même possible d’offrir des investissements éthiques. De quelle manière?

(mon argent) – Il est possible depuis plusieurs années désormais de déposer sous le sapin de Noël un bon cadeau pour un versement sur un livret d’épargne éthique ou pour un investissement dans des projets environnementaux. Les chèques épargne de FINANcité (Finance et Citoyenneté) sont un cadeau original offrant une alternative à la simple donation à une bonne œuvre en fin d’année. Le Réseau Financement Alternatif (RFA) vend les chèques cadeaux pour des investissements produisant un rendement social élevé mais un rendement réel faible. RFA, un réseau d’organisations sans but lucratif qui œuvre pour une manière plus sociale et éthique de considérer l’argent, a pour pendant flamand Netwerk Vlaanderen.

Comme avec chaque chèque cadeau classique, le donateur fait cadeau au préalable de 10 ou 25 euros, ou d’un multiple de ces chiffres. Le bénéficiaire  peut ensuite faire son choix, à partir de cette somme, entre plusieurs types d’investissements. RFA garantit l’intégrité des partenaires du projet. Les bénéficiaires du bon cadeau ont le choix entre un livret d’épargne de Triodos, spécialisée dans les investissements durables, et un compte d’épargne Cigale chez BNP Paribas Fortis. Les fonds placés sur ces comptes sont réinvestis d’une manière sociale et éthiquement responsable.

Energie éolienne

Avec le bon cadeau, vous pouvez également acheter des actions ou des obligations de plusieurs coopératives, allant d’Oxfam Solidarité à Emission Zéro, un producteur de parcs à éoliennes en Belgique. En tant qu’actionnaire de la coopérative, l’investisseur est impliqué dans les décisions stratégiques.

Les rendements des investissements en question divergent beaucoup ; ils ne dépendent pas seulement des performances des coopératives. L’assemblée annuelle des actionnaires fixe la hauteur du dividende, mais la création d’une valeur actionnariale ne compte évidemment pas parmi les priorités.

Les actionnaires d’Oikocredit-be, par exemple, ont perçu ces trois dernières années un dividende de 1%. Les 150 premiers euros de cette participation aux bénéfices sont exonérés de précompte mobilier parce que Oikocredit est une coopérative reconnue. Oikocredit octroie des crédits à des projets économiques de petite envergure dans des pays émergents et initiés par des personnes qui n’ont pas la possibilité d’accéder au crédit par les banques.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés