Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Mettez votre argent au chaud

Epargner plus, c'est une attitude courante en temps de crise. Dans ce contexte morose, mais en pleine mutation, s'informer correctement doit rester (ou devenir...) une priorité. "S'informer, c'est s'assurer le meilleur des rendements possible pour sa famille et son portefeuille", a-t-on coutume d'affirmer. Avec justesse!
Publicité

(mon argent) - L’incertitude. C’est le sentiment qui prédomine actuellement en Belgique. Elle se manifeste de différentes manières. D’abord, la confiance des ménages est très faible. Après un brusque recul jusqu’en décembre, l’indice de confiance des ménages mesuré par la Banque nationale (BNB) s’est légèrement redressé en janvier, essentiellement grâce au repli des prix de l’énergie. Il n’en reste pas moins très faible (à -20 points, contre -3 points un an plus tôt).

Ensuite, la crise financière a fait perdre beaucoup d’argent aux ménages belges. Selon la BNB, toujours elle, le ménage belge a perdu 33.000 euros environ en raison de la crise et la chute des marchés financiers. Le patrimoine mobilier du Belge est ainsi devenu inférieur à son patrimoine immobilier, à moins de 600 milliards d’euros. Il y a deux ans, il était largement supérieur à 800 milliards d’euros.

Enfin, les prévisions économiques pour la Belgique en 2009 ont été drastiquement abaissées par… la BNB. L’endettement de la Belgique gagne du terrain (à 95% du PIB), le recul du PIB (richesses créées en une année) devrait reculer de près de 2% en 2009 et le chômage est en nette hausse. Cela faisait belle lurette que cela ne s’était plus produit. "Cerise sur le gâteau": la saga "Fortis", couplée aux autres mauvaises nouvelles émanant du secteur financier belge, donne l’impression que la facture sera lourde à supporter pour le contribuable belge.

Pessimisme? Non, mais...

Voilà pour l’esquisse d’un contexte global que l’on peut difficilement qualifier de joyeux. Faut-il pour autant verser sans le pessimisme? On pourrait le penser au vu de la forte hausse du taux d’épargne des Belges (à près de 15% des revenus disponibles en 2009), signe d’une profonde méfiance en l’avenir.

Epargner plus, c’est une attitude courante en temps de crise, aussi paradoxal que cela puisse paraître. Pourtant, tout n’est pas à teinter de noir… Les prix de l’énergie en particulier et l’inflation en général s’affichant en très net repli, le pouvoir d’achat des ménages restera solide en 2009. La BNB pronostique d’ailleurs une hausse de 1,7% du revenu disponible des Belges, à près de 41.000 euros par ménage. Un bémol de taille: l’emploi va trinquer en 2009. La moyenne masque difficilement cette dure réalité…

... une priorité: s'informer

On le constate: les sources de tourments ne manquent pas. Dans ce contexte morose, mais en pleine mutation, s’informer correctement doit rester (ou devenir…) une priorité. La connaissance des matières financières, aussi rébarbatives soient-elles, permet de ne pas naviguer à l’aveugle. Un seul exemple: il est clair que la crise financière a mis en évidence la propension de tout un chacun à surévaluer la notion de risque. S’informer permet ainsi de prendre des décisions en connaissance de cause. "S’informer, c’est s’assurer le meilleur des rendements possible pour sa famille et son portefeuille", a-t-on coutume d’affirmer. Avec justesse!

Ce samedi 14 février dans Mon argent, gratuit avec L'Echo
Le " Guide de votre argent 2009" dégrossit le travail de recherche que vous pourriez avoir à réaliser à l’heure de prendre l’une ou l’autre décision importante dans votre "vie financière". Le "Guide de votre argent en 2009", c’est à lire samedi avec L'Echo.

Dans ce guide, vous saurez entre autres…
  • Succession  … comment réaliser une donation manuelle en y mettant les formes.
  • Succession  ... pourquoi la clause de tontine est encore utile, malgré la nouvelle loi favorable aux droits de succession des cohabitants.
  • Planification patrimoniale  … pourquoi il faut réfléchir à la possibilité d’inclure des dispositions visant à protéger l’habitation familiale dans un contrat de cohabitation.
  • Epargne …  pourquoi le compte d’épargne ne risque pas de contenter les épargnants, surtout après la mise en œuvre de sa réforme au 1er avril ?
  • Immobilier  … pourquoi il faut jeter son dévolu sur un immeuble facilement revendable quand on investit dans l’immobilier.
  • Immobilier   … à quelles conditions l’assurance de solde restant dû peut être combinée à l’épargne-pension
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés