Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

7 conseils pour améliorer votre pension

Les femmes et la pension: un équilibre difficile à trouver. En moyenne, la pension des femmes est de 23% inférieure à celle des hommes. Le gouvernement tente de remédier à cette inégalité. Mais vous pouvez déjà anticiper.
©Ã‚© Steve Prezant/Corbis

Pourriez-vous vivre avec 964 euros? Très difficilement. Et avec 651 euros par mois? Impossible... Pourtant, ce sont les montants moyens des pensions des femmes ayant respectivement eu une carrière pure de salariée ou d'indépendante. A titre de comparaison, la pension moyenne des hommes est de 1.297 euros après une carrière pure de salarié et de 977 euros pour  une carrière pure d'indépendant.

Les femmes sont donc en moyenne beaucoup moins bien loties que les hommes. Explications avancées: elles ont une carrière moins longue (34 ans en moyenne contre 42 ans pour les hommes), un salaire moins élevé et sont plus nombreuses à travailler à temps partiel. Ces éléments exercent un impact sur ce qu'elles toucheront le jour où elles quitteront la vie active. "Il n’est toutefois pas normal, souligne Jan Van Autreve, Chief Executive Officer de Delta Lloyd Life, que la pension des femmes soit de 23% inférieure à celle des hommes. Le système n'est plus adapté aux besoins actuels. Il est basé sur un type de société et d'organisation familiale dépassés."

Quelques mesures ont bien été prises pour améliorer la situation. Afin de se conformer aux exigences européennes, l'âge de départ à la retraite des femmes a été reporté à 65 ans. Des efforts ont aussi été consentis pour les personnes touchant une pension de survie. Un  système permet au conjoint survivant d’obtenir une pension calculée sur la carrière de salarié de son époux(se) décédé(e), ce qui intéresse principalement les femmes. Le plafond de revenus pour le travail autorisé avant l’âge légal de la pension a aussi été relevé pour cette catégorie. Il est ainsi passé à 17.280 euros et à 21.600 euros selon que la personne ait ou non charge d’enfant.

Scission de la pension

L’ancien ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne  a mis diverses idées sur la table, dont celle d’une scission de la pension. Ce système permettrait aux conjoints d'opter volontairement pour une répartition de leurs droits à la pension et éviterait de désavantager celui du couple qui arrête de travailler ou qui passe à mi-temps.

Vincent Van Quickenborne a envisagé cette possibilité lorsqu'il a présenté ses 10 chantiers en matière de pension au parlement. Son successeur, Alexander De Croo, a annoncé son intention de poursuivre dans la même voie.

7 conseils
  1. Régulariser les années d'études: Cette démarche permet - à certaines conditions - la prise en compte des années d’études dans le calcul du montant de la pension. La régularisation ne sera pas prise en compte pour le calcul des années de carrière nécessaires pour la pension anticipée mais bien pour le calcul de la carrière à 65 ans.
  2. Préparer sa pension quand on travaille: Les salariés peuvent souvent profiter d’une assurance de groupe, via leur employeur. Les indépendants ont de leur côté intérêt à conclure une pension libre complémentaire (PLCI).
  3. Souscrire au 3e pilier des pensions: Le 3e pilier des pensions englobe les pensions complémentaires constituées à titre individuel. Il repose sur des produits bénéficiant d’avantages fiscaux, comme certaines formes d'assurance-vie ou l'épargne-pen-sion. Attention, les montants déductibles fiscalement sont plafonnés (maximum 910 euros en 2012).
  4. Alimenter le "4e pilier" des pensions: Dans ce cas, il s’agit d’une épargne dite "libre" car ne donnant droit à aucun avantage fiscal. Elle permet toutefois de placer ses économies et de les faire fructifier. Il existe une grande variété de formules. Etudiez-les attentivement pour déterminer celle qui vous convient. Cela dépendra notamment du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre, de votre projet de vie lorsque vous signez le contrat d'assurance, des moyens dont vous disposez et de ceux dont vous estimez avoir besoin une fois retraité.
  5. Devenir propriétaire... et avoir remboursé son emprunt: Etre propriétaire, c’est bien, mais avoir remboursé son emprunt avant d’arriver à la pension, c’est encore mieux. Car si sur 1.000 euros de pension, la moitié ou plus doivent déjà être consacrés à un loyer ou au remboursement d’un emprunt, il sera difficile de nouer les deux bouts... Le taux de pauvreté est plus élevé parmi les pensionnés locataires que parmi les propriétaires.
  6. S'informer: Différents outils ont été mis en place pour permettre aux citoyens de connaître le montant estimé de leur pension légale. Les salariés, via l'Office National des Pensions (ONP), et les indépendants, via l'Institut National d’Assurances Sociales pour Travailleurs Indépendants (Inasti), reçoivent ainsi automatiquement une estima-tion de leur pension à 55 ans. Les fonctionnaires devront par contre attendre 2016 pour bénéficier d'un tel service. Ils peuvent cependant, à l’instar des indépendants et des salariés, et pour autant qu'ils aient plus de 55 ans, demander une estimation de leur pension à leur organisme respectif (Inasti, ONP, SdPSP). Certains outils en ligne permettent aussi de faire des simulations, parmi lesquels www.mypension.be, réservé aux salariés de moins de 55 ans, ou www.toutsurmapension.be, accessible à tous les statuts et à tout âge. Courtiers et assurances donnent aussi des informations sur les systèmes de pension complémentaire.
  7. Continuer à travailler après la pension: Pour arrondir leurs fins de mois, certains continuent à travailler après avoir atteint l'âge de la pension. Selon l'ONP, les femmes sont un peu plus nombreuses que les hommes à avoir choisi cette option: 16.732 contre 16.531 en 2010. Les pensionnés qui travaillent doivent cependant respecter des plafonds de revenu sous peine de voir leur pension réduite ou carrément supprimée. L'ancien ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne, préconisait toutefois un assouplissement de cette règle.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés