mon argent

"Peut-on bénéficier des primes wallonnes à la rénovation en résidant à l'étranger?"

De nouvelles procédures pour obtenir des primes énergie et logement en Wallonie devraient entrer en vigueur en 2019. ©BELGAIMAGE

"Peut-on bénéficier des primes wallonnes à la rénovation et aux économies d’énergie si on est propriétaire d’une maison mais que l’on réside à l’étranger de manière temporaire?" Tout dépend de la durée de votre séjour à l’étranger...

En effet, les conditions d’obtention de ces primes précisent que "vous devez remplir ou vous engager à remplir au plus tard dans les douze mois prenant cours à la date de liquidation de la prime, une des conditions suivantes: (1) occuper le logement à titre de résidence principale et ne pas affecter à un usage professionnel des pièces initialement utilisées à des fins résidentielles pendant une durée minimale de cinq ans; (2) mettre le logement à la disposition d’une agence immobilière sociale, d’une société de logement de service public ou de tout autre organisme désigné par le ministre, par un mandat de gestion pour une durée minimale de six ans; (3) mettre gratuitement et à titre de résidence principale, la totalité du logement à la disposition d’un parent jusqu’au deuxième degré pour une durée minimale d’un an."

Questions de lecteurs

Vous avez une question relative à la pension, l’immobilier, les successions, les produits d’investissement ou d’épargne? Posez votre question ici >

Autrement dit, "si vous résidez par exemple 3 ou 4 mois par an dans votre seconde résidence à la Costa Del Sol mais que vous gardez votre domicile en Belgique, cela ne posera pas de soucis, précise Stéphanie Wyard, porte-parole du cabinet de Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget, des Finances, de l’Énergie, du Climat et des Aéroports. "Soit, effectivement, vous n’avez pas votre résidence principale dans le bâtiment rénové et vous devrez remplir la condition de vous y domicilier."

Notez que cette mesure sera bientôt assouplie. En effet, de nouvelles procédures pour obtenir des primes énergie et logement en Wallonie – qui nécessiteront un audit énergétique obligatoire – entreront en principe en vigueur le 1er janvier 2019. "Il ne s’agira plus de 12 mois, mais de 24 mois pour remplir cette condition de domiciliation, afin de laisser le temps aux citoyens de mener le cas échéant un chantier d’ampleur", conclut la porte-parole. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content