Je me rends au travail à vélo ou en train, mais je dispose aussi d'une voiture de société. Comment optimiser ma déclaration fiscale ?

©Lieven Van Assche

"Je vais travailler la plupart du temps à vélo, soit environ 3 jours par semaine. Je reçois un dédommagement de près de 3.500 euros par an. Les deux autres jours, je prends le train. Cet abonnement (d’une valeur d’environ 1.200 euros par an) m’est remboursé par mon employeur. Enfin, je dispose également d’une voiture de société, que j’utilise surtout pour des déplacements privés. Comment optimiser ma déclaration fiscale?"

Chaque moyen de transport est soumis à un régime fiscal propre.

Si vous disposez d’une voiture de société pour vos déplacements privés et professionnels, cet avantage sera taxé. L’impôt n’est pas calculé sur la base de l’avantage réel, mais dans le cadre de ce que l’on appelle "l’avantage de toute nature". Cet avantage est évalué de manière avantageuse en Belgique. Il n’est donc pratiquement pas possible de l’optimaliser, en particulier si vous utilisez votre voiture de société uniquement pour vos déplacements privés. Si vous l’utilisez également pour vos déplacements domicile-lieu de travail, vous aurez droit à l’exonération de 390 euros. Vous pouvez la demander via le code 1255/2255 de votre déclaration.

Questions de lecteurs

Vous avez une question relative à la pension, l’immobilier, les successions, les produits d’investissement ou d’épargne? Posez votre question ici >

Pour vos déplacements en transports en commun pour lesquels votre employeur intervient dans les frais d’abonnement, les nouvelles sont bonnes. Vu que cet abonnement vous est remboursé par votre employeur, vous devriez normalement être taxé dans le cadre de l’avantage de toute nature. Mais pour encourager la mobilité "verte", le fisc a prévu l’exonération totale de ce dédommagement. Vous devrez cependant indiquer la valeur de votre abonnement au code 1255/2255 de votre déclaration.

Enfin, votre vélo. Dans la même optique que celle des transports en commun, les vélos jouissent d’un régime (très) avantageux. Votre employeur peut vous accorder un dédommagement entièrement exonéré pour vos déplacements domicile-lieu de travail en vélo à concurrence de 23 cents/km. Si vous habitez loin de votre travail, ce dédommagement peut rapidement chiffrer. Si votre indemnité ne dépasse pas 23 cents/km, vous ne devez pas la déclarer. Si elle est supérieure, vous devrez déclarer la différence (sur laquelle vous serez taxé).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect