mon argent

Je vais cohabiter de fait/légalement. Qu'est-ce que cela implique pour ma pension?

©Photo News

Le fait de cohabiter, c'est-à-dire de vivre ensemble sans être marié, n'a aucun impact sur la pension.

C'est vrai pour les cohabitants de fait comme pour les cohabitants légaux. Être cohabitant de fait, c’est habiter avec une personne à la même adresse, sans autre formalité. Les cohabitants légaux, quant à eux, ont fait une déclaration de cohabitation légale auprès de leur administration communale.

Les pensionnés qui sont cohabitants (de fait ou légaux) ont chacun droit à une pension d'isolé sur la base de leur propre carrière. Contrairement aux couples mariés, ils n'ont jamais droit à une pension de ménage.

Attention: la cohabitation de fait n'offre aucune garantie si la relation devait avoir du plomb dans l'aile: les cohabitants de fait n'ont jamais droit à une pension de leur conjoint séparé. Il n’existe pas non plus de filet de sécurité en cas de décès du partenaire, alors qu’une allocation de transition ou pension de survie est prévue pour les couples mariés.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect