15 questions d'argent à Jean Van Hamme

©IMAGEGLOBE

Jean Van Hamme est un célèbre scénariste de BD ("Largo Winch", "Les maîtres de l’orge" et bien d’autres), mais il a aussi des diplômes d’ingénieur commercial et de journaliste. Il a travaillé pour plusieurs multinationales avant de se consacrer à l’écriture.

Habitué aux phylactères qui laissent peu de place pour exprimer les sentiments des personnages, il a appris, précise-t-il, à condenser ses idées. "J’ai pour habitude de faire des réponses brèves. Je n’aime pas m’étaler".

1. Enfant, receviez-vous de l’argent de poche? A quoi le dépensiez-vous?

Indirectement. Je recevais l'argent des vidanges de lait que je rapportais à l'épicerie. A 6 francs la vidange, je buvais un litre de lait par jour. Je les dépensais en boules de gommes, mon péché mignon!

2. Faites-vous des investissements?

Mon banquier d'affaires le fait pour moi. Je n'en suis absolument pas l'évolution.

3. Quelle est votre principale leçon d’argent?

Ne pas compter... et s'adapter à ses moyens.

4. Avant de faire un achat conséquent, prenez-vous le temps de comparer et de vous informer?

Pas suffisamment...

5. Lorsque vous faites des achts, négociez-vous le prix?

Oui, quand la situation le permet! Au supermarché, c'est difficile...

6. Pour quel type de chose êtes-vous prêt à dépenser sans compter?

Pour organiser une fête.

7. Quelle est la plus grosse dépense que vous ayez faite?

Nous offrir, à mon épouse et moi, un tour du monde de six mois en 2001 - 2002.

8. Y a-t-il des choses pour lesquelles vous ne donneriez pas un euro?

Je ne donnerais jamais d’argent pour soutenir une campagne politique.

9. L’argent de vos impôts est-il bien dépensé? Quelles seraient vos priorités?

Qu'il soit dépensé au delà des limites est une évidence. Judicieusement me paraît moins sûr. Mais à moins de m'installer à Monaco, je ne vois pas ce que je pourrais y changer en ce qui me concerne, toutes les places juteuses étant déjà négociées avant les élections.

10. Avez-vous parfois eu des difficultés à joindre les deux bouts?

Oui, quand j'ai démissionné de mon poste de directeur chez Philips Belgique, sans parachute évidemment, pour "vivre de ma plume". J'avais une hypothèque (à 14%) à rembourser et deux enfants à nourrir (ils ont survécu).

11. Quel est le pire achat que vous ayez fait?

J’ai la mémoire courte pour les mauvais souvenirs.

12. Fréquentez-vous les restaurants étoilés et les hôtels de luxe?

Cela m’arrive parfois, mais pas régulièrement.

13. Evoquez-vous des questions relatives à l’argent avec vos enfants?

Oui.

14. Avez-vous déjà rédigé un testament?

Oui, j’en rédige un tous les trois ans. Avec un descriptif détaillé de ma situation économique présente et future.

15. Soutenez-vous une oeuvre caritative?

J’en soutiens plusieurs.

Contenu sponsorisé

Partner content