Aller vers L'Echo ×
×

MICHEL S.141

11:00 - 11 septembre 2017

Elle a raison ! Si tout le monde se met à payer par carte, le cash sera supprimé au bénéfice des Banques et de l'Etat, et nous n'aurons plus accès à notre argent. Il faut absolument continuer à payer nos petites dépenses avec du cash ! Gardez votre carte bancaire pour payer de plus grosses sommes.

Jean-Luc Crucke: "J'ai un petit côté radin, mais je l'assume"

1
Réagir
 © Dieter Telemans
3 Temps de lecture

2 photos

Bénédicte Delcourt | "Le fait d'évoquer la disparition du cash m'est insupportable"

Questions d'argent

  • 10 septembre 2017 08:00

Directrice du Syndicat National des Propriétaires et Copropriétaires depuis 4 ans (auparavant chargée du service juridique aux membres, depuis 2006)/ Mariée, deux enfants/A débuté sa carrière comme avocate au Barreau de Bruxelles/Licenciée en Droit (ULB, droit patrimonial)/Son emploi du temps chargé ne lui permet pas - pour l’instant - de s’adonner à ses passions: l’équitation et la photo.

Publicité

Publicité

Publicité

Où faites-vous vos achats? Quel type d’acheteuse êtes-vous?

N’ayant que peu de temps, j’ai principalement deux sources d’approvisionnement: les grandes surfaces où je regarde quand même d’où viennent les produits: je privilégie les produits de notre pays ainsi que les producteurs locaux (pain, légumes). Pour les gros achats, j’ai tendance à comparer, analyser, m’informer et à retourner voir plusieurs fois avant de me décider. Je recherche la qualité.

Avez-vous une passion coûteuse, un talon d’Achille en matière de dépenses?

Je pourrais avoir une passion coûteuse car j’adore l’équitation – et la photo — mais je n’ai pas le temps donc je fais des économies. Mon talon d’Achille ce sont les enfants. Pour tout ce dont ils ont besoin je craque facilement et je leur fais des cadeaux.

Avez-vous déjà subi une vraie tuile financière?

Lors de la construction de notre maison, nous avons fait beaucoup de choses nous-mêmes (électricité, isolation, murs, carrelages) mais nous avons engagé un entrepreneur pour les fondations. Après coup, nous avons constaté un problème d’étanchéité dans la cave. Le travail avait été très mal fait. Nous avons dû recourir à un expert, aller en justice, mais l’entrepreneur avait fait entre-temps faillite. La malfaçon a été très difficile à réparer a posteriori et ces travaux qui n’étaient pas budgétés ont fait sérieusement grimper la note.

"Il faut investir dans ce en quoi on croit et surtout maîtriser un minimum le sujet. Ne pas se fier seulement à un conseiller. Être conscient des règles, des enjeux, des possibilités et des risques avant d'investir."
Le conseil

Vous devez réduire votre train de vie, à quoi renoncez-vous?

C’est sans doute assez classique: les vacances!

"C’est un fouillis pas possible: il contient plein de brol. Des petits mots et des photos (pas récentes) de mes enfants, des cartes de banque, mon permis de conduire, les cartes d’identité des enfants, ma Mobib, un forfait de ski, des tickets et bons de réduction, mon groupe sanguin, ma CEAM..." © Dieter Telemans "C’est un fouillis pas possible: il contient plein de brol. Des petits mots et des photos (pas récentes) de mes enfants, des cartes de banque, mon permis de conduire, les cartes d’identité des enfants, ma Mobib, un forfait de ski, des tickets et bons de réduction, mon groupe sanguin, ma CEAM..." © Dieter Telemans

Êtes-vous adepte de l’économie de partage et des services de livraisons à domicile?

Non, absolument pas. Par contre, je suis favorable à l’économie "parallèle": j’achète et vends de tout en deuxième main, je donne des vêtements d’enfants à des associations, etc.

Suivez-vous vos finances personnelles de près? Utilisez-vous des applis?

Je les suis d’assez près, régulièrement, mais cela ne m’obsède pas. Je regarde périodiquement mes différents contrats. Je ne trouve pas les comparateurs en ligne très utiles. J’ai essayé de faire une simulation mais cela m’énerve. Tout est fait pour nous ne pas nous simplifier la vie. J’ai aussi déjà essayé d’utiliser une app de gestion de budget mais j’ai perdu plus de temps qu’autre chose. En fait, je n’ai jamais trouvé celle qui me plaît.

Investissez-vous beaucoup dans votre maison? Avez-vous une pièce de prédilection?

Nous avons beaucoup investi dans notre maison, en temps aussi, et il y a toujours pas mal à faire pour continuer à l’entretenir. Nous n’avons pas donné la priorité à une pièce en particulier.

Des choses ou discours liés à l’argent qui vous irritent?

Le fait d’évoquer la disparition du cash m’est insupportable. Je suis également horripilée par l’insécurité taxatoire. De ce fait, d’une année à l’autre, certaines dépenses sont difficiles à budgéter et les investissements incertains. Le précompte immobilier qui a augmenté de 17% en un an par exemple…

Si vous pouviez modifier le prix d’un bien ou d’un service ce serait…

Le chocolat! (rires). Plus sérieusement, j’ai l’impression que le prix de l’électricité, du gaz, de l’eau est fort élevé. C’est peut-être le prix à payer pour conscientiser les gens. Mais je ne pense pas que ce soit forcément le bon calcul. Personnellement, je fais attention à quantité de "petites" choses au quotidien, pour éviter la pollution et le gaspillage, en pensant à la planète qu’on va léguer à nos enfants.

La première chose que vous feriez si vous aviez un budget illimité?

Un tour du monde. Je partirais visiter avec mon mari et mes enfants. En bateau et à moto. Ce serait une occasion unique de s’arrêter, de profiter, et d’apprendre la vie autrement. Pour prendre conscience d’autres choses.

Le luxe suprême c’est…

Pouvoir dépenser sans compter!

Préparez-vous votre pension et comment l’envisagez-vous?

Oui, c’est indispensable d’avoir un plan de pension pour compléter la pension légale. Sur le plan personnel, je n’arrêterai pas toute activité mais je suis sûre aussi que je ferai de l’équitation, de la photo et du "cake design". Des activités que j’adore et qui prennent du temps.

1975

L’année de ma naissance et de celle de la création du SNPC."

2006

"L’année de mon mariage, mais aussi celle où je suis devenue maman et où je suis entrée au SNPC!"

2008

"L’année de la naissance de mon fils."

12km

"La distance la plus longue sur laquelle je cours."

1200

"La cylindrée de ma moto."

Source: L'Echo

Publicité

Publicité
× Fermer