Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Les gadgets de 2009

Le fait que le baromètre économique pour 2009 indique "orage" n'empêche pas les fabricants d'électronique de prévoir le lancement d'une série de gadgets étonnants. Voici ce que vous devriez être tenté d'acquérir durant les douze prochains mois.

(mon argent) -  Ce n'est pas toujours facile d'être un amateur de gadgets, surtout lorsqu'il s'agit de choisir le bon moment pour faire ses achats. Vaut-il mieux se rendre le plus rapidement possible au magasin le plus proche afin d'acquérir l'objet tant convoité? Ou serait-ce mieux d'attendre que le prix d'un nouveau produit baisse?

Pas de panique, vous trouverez ci-dessous 5 produits que vous pouvez acheter en 2009 sans le regretter:

Un lecteur Blu-Ray

Depuis la disparition du HD DVD au début de cette année, le nombre de films disponibles sur Blu-Ray a beaucoup augmenté, alors que l'assortiment de lecteurs s'est considérablement enrichi. Successeur désigné du DVD, le nouveau format promet non seulement des images haute définition, mais également une kyrielle de fonctions interactives - sous la dénomination BD Live.

Si vous envisagez d'acheter un lecteur prochainement, veillez dès lors à ce que cette fonction BD Live y soit déjà intégrée, ou puisse être ajoutée ultérieurement par une mise à jour du logiciel. Pour cela, il est impératif que vous puissiez raccorder l'appareil à votre réseau domestique, et donc à l'Internet. Aujourd'hui, on trouve déjà ce type d’appareils à partir de 250 euros. Bien entendu, vous ne bénéficierez pleinement de la qualité de l'image que si votre téléviseur peut également diffuser des images haute définition. Mais en principe, vous pouvez raccorder le lecteur Blu-Ray à n'importe quelle télévision. Ce type d'appareil lit également tous les DVD.

Mais attention! Aux États-Unis, on annonce  déjà la mort du Blu-Ray en 2009. Aujourd'hui, les Américains peuvent déjà regarder des films en haute définition via leurs connexions Internet. Et si nous n'en sommes pas encore là chez nous, soyez certains que le Blu-Ray ne sera pas éternel.

Le GPS connecté

Cette année encore, de nombreux appareils GPS vont être glissés sous les sapins. Mais alors que les modèles de base sont aujourd'hui présents dans chaque véhicule ou presque, un nouveau genre de GPS commence à se propager depuis les États-Unis. Les appareils «connectés» utilisent l'Internet sans fil pour échanger des renseignements entre eux et recevoir des informations à jour.

Ainsi par exemple, tous ceux qui ont acquis un appareil de la jeune marque Dash aux États-Unis reçoivent en temps réel des informations sur le trafic - collectées à partir des emplacements des autres utilisateurs - et peuvent surfer sur le Net, par exemple pour connaître les heures d'ouverture d'un magasin local. En outre, Dash encourage les utilisateurs à créer leurs propres applications. Ainsi, on travaille à un logiciel qui prévient les conducteurs circulant à proximité lorsqu'un autre utilisateur Dash quitte une place de stationnement, et donne les instructions pour se rendre à la place qui vient d'être libérée.

Le fabricant japonais Clarion veut être le premier à proposer un appareil GPS équipé de l'Internet sans fil en Europe. Le lancement est prévu pour la fin juin. Les prix devraient fluctuer autour de 650 euros.

Le netbook

Des marques comme Sony et Toshiba multiplient les machines ultrapuissantes de moins d'un kilo, mais leur prix dépasse généralement les 2.500 euros. 2008 a cependant été marquée par la naissance d'un nouveau genre de portables : des appareils dotés d'un équipement minimal, vendus à partir de 199 euros.

Pour cette somme, vous pouvez envisager d'acquérir un appareil doté d'un écran de 7 à 10 pouces - environ la moitié d'un ordinateur portable traditionnel - et d'un clavier à l'avenant. Pas de lecteur DVD, en revanche, ni même de disque dur sur la plupart des modèles. Vous devrez donc vous contenter de la mémoire Internet, limitée à 40 Go.

Ces «netbooks» doivent leur nom au fait qu'ils délèguent le plus grand nombre de tâches possible à l'Internet. Ainsi, vous n'installerez pas de traitement de texte sur ce type d'appareil, mais vous aurez recours à un service en ligne comme Google Docs. De même, les documents que vous créerez seront enregistrés sur le Net. La lenteur relative du processeur et l'absence de disque dur ne constituent ainsi plus un inconvénient. Les modèles les plus populaires sont ceux des fabricants taïwanais Asus et Acer, mais des constructeurs d'ordinateurs portables plus traditionnels, comme Dell et HP, ont déjà des netbooks dans leur gamme.  Et le nombre de modèles ne fera que s'accroître l'an prochain.

Une télévision (O)LED

Au Japon et aux États-Unis, Sony a déjà lancé les premiers téléviseurs OLED en 2008. Cette technologie permet d'obtenir des écrans ultraplats de seulement 3 mm d'épaisseur avec une qualité d'image que même les critiques les plus cyniques décrivent comme «la meilleure jamais atteinte». Il faut momentanément avoir un portefeuille bien garni pour pouvoir en profiter: l’unique modèle disponible actuellement coûte un peu moins de 2.000 euros pour un écran d'à peine 28 cm. Mais Sony promet des écrans plus larges et des prix plus démocratiques pour l’an prochain. Le plus petit modèle devrait être disponible chez nous début 2009.

Moins spectaculaire, mais plus abordable: les télévisions LED qui, malgré leur nom, n'ont aucun rapport avec l'invention de Sony. La différence par rapport à l'écran LCD traditionnel réside dans l'éclairage de l'écran. Sur les modèles ordinaires, une seule lampe éclaire l'écran, alors que dans le cas de l'appareil LED, chaque pixel a sa propre source de lumière, qui peut être réglée de manière indépendante.

Le contraste est ainsi plus net et les couleurs plus réalistes. Ceux qui sont prêts à débourser un bon 500 euros de plus que pour un téléviseur tradi-tionnel trouveront déjà des modèles LED chez des fabricants comme Philips, Samsung et Sony. Mais il pourrait être judicieux de faire preuve d'un peu de patience car les prix baisseront certainement en 2009.

L’abonnement WiMAX

Grâce au lancement de l'iPhone cette année, on surfe de plus en plus à partir d'appareils mobiles, y compris en Belgique. On utilise alors son propre réseau WiFi chez soi et les réseaux 3G de Mobistar ou Proximus lorsqu'on se déplace.

Mais une troisième technologie est déjà dans les starting-blocks: le WiMAX promet des connexions mobiles aussi rapides que la ligne Internet fixe de la maison. Aujourd'hui, il est déjà possible de surfer par WiMAX dans les environs de Bruxelles, Louvain, Gand et Alost, où le fournisseur américain Clearwire, le seul à proposer cette technologie en Belgique à ce jour, a déjà installé des antennes. Le système fonctionnant sans fil, aucune installation compliquée n'est nécessaire, et les clients peuvent emporter leur modem à leur nouvelle adresse - pour autant qu'ils y bénéficient également d'une couverture, bien entendu.

L'étape suivante sera l'intégration de la technologie WiMAX dans les ordinateurs portables, une solution à laquelle travaille notamment le spécialiste belge Option. Il sera alors possible d'utiliser l'abonnement à Internet de votre domicile lorsque vous prenez le train, par exemple. Clearwire compte s'étendre à d'autres villes l'an prochain. Simultanément, le gouvernement belge a annoncé la vente de quatre nouvelles licences WiMAX en 2009, ce qui devrait encore faire baisser les prix. Aujourd'hui, vous avez déjà une connexion WiMAX chez Clearwire pour 29,99 euros par mois. 

Rester au courant des dernières tendances multimédia?

T-zine, le blog technologique de L'Echo, suit de près les développements constants de l'internet, de la technologie et du multimédia. Pour rester au courant des dernières nouveautés, abonnez-vous gratuitement au feed RSS ou inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire.

Votre argent en 2009

La fin de l'année approchant rapidement, il est temps de se tourner vers l'avenir. Que vous apportera cette nouvelle année pour votre argent? Lisez-le dans le Mon Argent spécial du samedi 20 décembre: "Votre argent en 2009".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés