Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les Belges les plus riches habitent à Sint-Martens-Latem

Saint-Josse-ten-Noode reste la commune la plus pauvre du pays, et Sint-Martens-Latem la plus riche. Cette constation est également l'occasion de se pencher sur le revenu moyen des Belges.
Les Belges les plus riches habitent à Sint-Martens-Latem (Laethem-Saint-Martin).

(m24/belga) - La plus riche commune de Belgique en 2006 (revenus 2005) est Sint-Martens-Latem, située en province de Flandre occidentale, avec un revenu moyen par habitant de 19.820 euros. A l'autre bout du classement, la commune bruxelloise de Sint-Josse-ten-Node demeure la plus pauvre du royaume avec un revenu moyen de 7.079 euros, selon des chiffres publiés vendredi par le SPF Economie.

Les trois premières communes les plus riches de Belgique se trouvent en Flandre: Sint-Martens-Latem (19.820 euros), Keerbergen (19.419 euros) et Oud-Heverlee (19.089 euros). La commune de Lasne, située en Brabant wallon, est la quatrième commune la plus riche de Belgique et la première en Wallonie. Cette commune occupe le haut du classement depuis plusieurs années déjà. Elle est d'ailleurs la seule commune wallonne du top20 des plus riches.

 

Et à Bruxelles... 

A l'autre bout du classement, trois communes de la Région bruxelloise sont les plus pauvres du royaume: St-Josse (7.079 euros), Molenbeek (8.836 euros) et St-Gilles (9.216 euros). La quatrième commune la plus pauvre est Farciennes (9.515 euros) suivie par Schaerbeek (9.566 euros). Six communes bruxelloises se retrouvent parmi les plus pauvres dont Bruxelles-Ville. Sur les 20 communes les plus défavorisées, seules deux se trouvent en Flandre: Lo-Reninge, 8e plus pauvre commune de Belgique et Alveringem (15e). Il s'agit de très petites communes rurales de Flandre occidentale.

 

Augmentation du revenu moyen

En 5 ans, le revenu moyen par habitant a relativement augmenté. Mais à cause de la baisse du pouvoir d'achat de la plupart des Belges, cette amélioration est faiblement ressentie. Le revenu moyen par habitant a nettement augmenté en Belgique entre 2000 et 2005, écrit vendredi le quotidien Le Soir, citant les plus récentes statistiques fiscales.

Cette hausse se marque d'abord en Wallonie: 27 % en cinq ans, contre 23 % en Flandre et 16 % à Bruxelles. Le phénomène est toutefois presque insensible en raison du coût de la vie qui n'en finit pas de grimper.

En 2005, le contribuable wallon s'est enrichi de 3,64 %, contre 3,25 % pour les Flamands et 2,13 % pour les Bruxellois, selon les dernières statistiques fiscales publiées jeudi par le ministère de l'Economie.

 

Un revenu net imposable de 13.655 euros

A l'échelle nationale, hors inflation, le revenu net imposable moyen a progressé de 3,27 %, pour atteindre les 13.655 euros par habitant.

Le relèvement du niveau de rentrées reste peu significatif si on tient compte de la régression constante du pouvoir d'achat, depuis 2001, et de la flambée des prix de l'immobilier, des produits alimentaires et de l'énergie.

 

Disparité du revenu selon les régions

Par ailleurs, la moyenne nationale dissimule d'importantes disparités régionales: on relève jusqu'à 40 % d'écart entre le revenu moyen de la Région bruxelloise et le plafond enregistré en province de Brabant flamand. En Wallonie, le contribuable brabançon déclare un revenu supérieur de près de 30 % à celui d'un habitant du Hainaut.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés