Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

La taxe sur les résidences secondaires dispense-t-elle de déclarer des revenus Airbnb?

Payer des taxes régionales et communales pour votre résidence secondaire ne vous dispense pas de déclarer vos revenus à l'IPP si vous la mettez en location sur Airbnb.
Les revenus tirés d'une location Airbnb sont imposés de trois manières différentes. ©REUTERS

J’ai deux biens à la Côte que je loue via la plateforme Airbnb. Avant de remplir ma déclaration, je suis allé à la commune pour demander comment faire pour déclarer ces revenus. La personne du service financier m’a signalé que je payais pour les secondes résidences déjà deux taxes, une communale et une provinciale, et qu’il n’y avait rien d’autre à faire. Est-ce correct?

Les taxes communales et régionales que vous payez éventuellement sur votre résidence secondaire n’ont rien à voir avec les revenus que vous devez déclarer d’une location de type Airbnb à l’impôt des personnes physiques (IPP).

Contactez-nous!

Vous avez une question en matière d'impôts, de succession, de pension, d'assurances, de crédits, d'immobilier ou toute autre question liée à vos finances personnelles? Posez-la à la rédaction de Mon Argent!

Trois types de revenus sont à distinguer selon qu’ils soient issus de la mise en location de la chambre, des meubles ou de services supplémentaires tels qu’un petit-déjeuner. Chaque type de revenu est imposé différemment:

1. Revenu immobilier

Pour la mise en location d’un bien immobilier à des particuliers, il suffit d’indiquer le revenu cadastral. Vous serez imposé sur le revenu cadastral indexé, majoré de 40%. Il sera imposé à votre taux d’imposition le plus élevé, qui va de 25 à 50% (plus les centimes additionnels communaux).

2. Revenu mobilier

Si vous mettez en location un bien meublé, cela vous procure un revenu mobilier. Vous pouvez déduire de vos revenus bruts des charges forfaitaires à hauteur de 50%. Sur le solde, vous payez 30% d’impôts (plus les centimes additionnels communaux), sauf si l’imposition aux taux progressifs normaux est plus avantageuse. 

3. Revenu divers

Si vous prestez également des services supplémentaires, tels que le nettoyage et le petit-déjeuner, ils vous procurent un revenu divers qui est imposé à 33% (majoré des centimes additionnels communaux). Même si vous pouvez prouver des frais réels et que la loi ne prévoit pas de forfait, en pratique le fisc accepte généralement un forfait de 20%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés